Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Principe de base

  • Vivre l'Harmonie dans le couple

    paix,conflits,ontologie,spiritulaité,être humain,armes,humanisme,politique,actualités,finances,nation humaine universelle,changement du monde,société,santé,spiritualité,liberté,noir,blanc,mauvais,bien

    Hommes →  H = hommes et femmes

    * Le masculin et le féminin (voir ici) se trouve en tout Homme ; il est vraiment important, voire urgent de les rééquilibrer, non seulement pour soi-même — pour notre propre harmonie et bien-être intérieurs — mais surtout pour créer une vie harmonieuse et équilibrée dans la vie de couple !

    * Cet équilibre se réalise par l'acceptation de ces deux phases en soi, puis par l'harmonisation ou l'union de ces deux aspects se trouvant en tout Homme.

    * Chaque Homme doit ré-harmoniser son féminin intérieur, l'unir avec son masculin intérieur, pour créer cette harmonie intérieure, qui est particulièrement indispensable pour créer un couple harmonieux.

    * Ainsi l'homme harmonisé en lui-même, et la femme harmonisée en elle-même, si ces deux êtres s'unissent, leur harmonie respective leur évitera de combler un vide et/ou de dépendre l'un de l'autre.

    -----

    DÉSÉQUILIBRE DES PRINCIPES MASCULIN ET FÉMININ

    * L'harmonie intérieure en chaque Homme est vitale afin ne plus reproduire l'erreur fondamentale que commettent certains hommes : prendre sa femme pour sa mère et/ou la traiter comme telle — cela se rencontre encore dans toutes les cultures.

    Coran - Sourate 33,4 – "Allah n'a pas placé à l'homme deux cœurs dans sa poitrine. Il n'a point assimilé à vos mères vos épouses."

    * Dans certains couples le mari appelle sa femme "maman" et la femme appelle son mari "papa". Cela est horrible, mais une telle attitude dans un tel couple s'explique devant leur ignorance de l'existence du "féminin intérieur et du masculin intérieur" à l'intérieur de chacun d'eux — ignorance qui dénote la non-connaissance d'eux-mêmes ; non-connaissance qui entraîne hélas de telles situations (voir ici et ici).

    * C'est le "féminin intérieur" qui est le plus rejeté dans les sociétés, faisant alors déséquilibrer l'harmonie à l'intérieur de chaque Homme.

    * Ce déséquilibre entraîne de la souffrance intérieure, souffrance extériorisée car douloureuse et difficile à supporter. Alors elle se répercute à l'extérieur de chaque Homme et crée des rapports faussés entre les hommes et les femmes.

    Si l'homme refuse ou ignore son féminin intérieur : cet homme projettera son "féminin intérieur" à l'extérieur de lui, donc sur la femme extérieure. Cet homme aura envers les femmes, notamment envers son épouse, des attitudes dominatrices, des préjugés envers le féminin, des rapports de force, voire des attitudes violentes. Ce qui est sûr, il sera le chef, le décideur.

    * Cet homme deviendra alors dépendant du féminin que représente sa femme. Et si son épouse venait à le quitter, soit il se sentirait perdu, vivrait alors le manque à ce féminin avec une souffrance terrible, violente, souvent mortelle (se tuer ou tuer son épouse). Soit il apprendrait à se connaître obligatoirement.

    Si la femme refuse ou ignore son masculin intérieur : devant l'ignorance ou le refus de son propre "masculin intérieur" en elle, cette femme recherchera à travers les hommes, notamment son époux, la force, le courage, les prises de décision, la détermination pour agir, etc... Cette femme aura des attitudes de dépendance, voire de totale soumission. Ce qui est sûr, elle sera celle qui suit. 

    * Cette femme deviendra alors dépendante du masculin que représente son mari. Et si celui-ci venait à la quitter, elle serait perdue devant le manque à ce masculin et souffrirait terriblement. Soit elle chercherait un substitut à son époux (rares sont les femmes qui détruisent, tuent dans ce cas-là), soit elle chercherait à se connaître obligatoirement. 

    HARMONISATION INTÉRIEURE

    * C'est davantage l'homme qui a un problème avec le "féminin intérieur", ce monde dominé par le "masculin", le démontre tous les jours, sur tous les coins de la planète. Cela dénote, paradoxalement, la grande fragilité des hommes - liée aux traditions, éducations, cultures - et leur grande souffrance qu'ils cachent à travers des attitudes dures, rudes et parfois barbares.

    * Mais si la femme a beaucoup moins de problèmes en elle-même que l'homme, elle se doit — par son changement et son refus de reproduire les éducations et traditions néfastes — d'aider l'homme à accepter, aimer, son "féminin intérieur" pour qu'il puisse s'épanouir comme une fleur dans l'harmonisation avec son masculin intérieur. La tâche de la femme n'est pas simple, mais elle est très belle ! 

    * L'homme et la femme ne sont nullement créés pour dominer ou pour être soumis, quel que soit celui ou celle qui domine, celui ou celle qui est soumis.

    * Il est important qu'ils apprennent à se connaître, à dépasser tout rapport de force, de domination, de soumission afin qu'ils puissent enfin vivre en harmonie en eux-mêmes, chacun et chacune.

    * Faisant ainsi, ces hommes et ces femmes démontrent que leur propre harmonie en eux-mêmes est la pierre angulaire de l'harmonie et de l'équilibre épanouissant dans le couple !

    PRINCIPE MASCULIN ET PRINCIPE FÉMININ

    * Le principe masculin domine le plus dans le monde, dans chaque société, dans chaque culture et évidemment règne en maître dans les religions.

    * ATTENTION = Ce masculin n'est pas "masculinité" mais c'est Le masculin intérieur, inné en chaque humain = en chaque homme et chaque femme, qui est seul mis en avant ou valorisé.

    * Bien sûr ce masculin intérieur est important car il permet d'être dans l'action, entreprendre, oser, créer.

    * Mais le féminin intérieur est tout autant important, puisqu'il est Sacré. Id-est il contient tous les dons et attributs de la Source Divine (nommée Dieu, Allah, l'Eternel, Energie Cosmique, la Vie, etc) que Celle-ci a déposé là, offert à l'humanité, permettant ainsi à l'Homme de devenir son Image et sa Ressemblance.

    Jérémie 31,32 - "Je mettrai ma loi au dedans d'eux, Je l'écrirai dans leur cœur."

    Et si ce féminin intérieur est relégué au second plan, voire rejeté par certains et certaines, alors cet apport manquant au masculin intérieur, déséquilibre les êtres et leurs relations... et par conséquent leur vie de couple !!!

    * Bien souvent certaines femmes rejettent ou mettent de côté leur féminin intérieur car il est associé à des idées, actes, croyances, qui ne sont pas justes, qui sont dévalorisants et entretenus par toutes sortes de systèmes et cultures = la soumission à l'autre, la femme objet, la fragilité, les préjugés dévalorisants, etc...

    * Toutes ces choses et davantage les infériorisant, qui font qu'elles s'interdisent ou refusent ce féminin intérieur, préférant l'étouffer pour préserver leur individualité, et parce que, devant la peur que peut provoquer certaines croyances et actes négatifs, elles peuvent se sentir en danger.

    * Il en est de même de la réaction de certains hommes qui refusent leur féminin intérieur ou l'ignorent, se l'interdisent, parce que cela fait peur à cause de connotations négatives diverses entretenues par l'inconscient collectif et parce qu'ils refusent la comparaison féminine qui risquerait, à leurs yeux, de réduire ce qu'ils sont profondément. Cela les déstabilise pour les mêmes raisons.

    * Ce déséquilibre se voit sous plusieurs formes. Mais les 2 formes de déséquilibre les plus visibles sont :

    lors de la naissance d'un enfant,

    dans le rôle imparti à la femme dans le mariage.

    NAISSANCE D'UN ENFANT

    * 1er exemple = un premier enfant est attendu, un garçon tant espéré. Mais une petite fille vient au monde. Si les parents sont et restent très déçus, l'enfant le ressentira et alors celle-ci va développer plus fortement son côté masculin pour être reconnue, acceptée et ainsi correspondre aux attentes de ses parents, déçus de ne pas avoir eu de garçon.

    * Cette petite fille devra apprendre plus tard à reconnaître et à développer son féminin intérieur, tout en gardant bien sûr son masculin intérieur (voir ici).  Mais elle devra l'harmoniser avec son côté féminin, idest l'associé à sa féminité faite de douceur, de grâce, d'émotions et savoir les équilibrer. 

    * Une femme est sur la terre "Femme" avec son masculin intérieur (entreprendre, créer...) et avec son féminin intérieur (tout ce que cela peut comporter d'amour, d'intuition, ...). 

    * Il en est de même pour l'homme, il est sur terre "Homme" avec son masculin intérieur et son féminin intérieur qui sont identiques à ceux de la femme !

    * En tant que garçon, si son féminin intérieur est seul ou davantage mis en avant, il va développer des caractéristiques féminines qui peuvent le mettre en porte-à-faux avec la société et pourra lui causer des problèmes vis à vis d'autres hommes (ceux refoulant consciemment ou pas leur féminin intérieur).

    * Pour s'harmoniser, il devra alors connaître son masculin intérieur, l'accepter et le rééquilibrer avec son féminin intérieur.

    * 2ème exemple = Quand on désire s'exprimer et que l'on reste dans que dans son féminin intérieur, alors l'expression est faite avec plein de force, de fougue, pleins de piques, parce que les émotions ne sont pas gérées. La personne en face reçoit douloureusement ce qui est exprimé et peut se sentir agressée. (voir ici).

    * Alors que lorsqu'on développe/associe son féminin intérieur au masculin intérieur, les choses sont dites, mais avec plus de douceur, plus d'attention et de formes. L'autre les reçoit beaucoup mieux et peut être attentif et entendre ce qui lui est dit, sans se sentir agressé....

    * De même n'être que dans le masculin intérieur (pour l'homme tout comme pour la femme) rend les êtres souvent durs avec eux-mêmes, excessifs. Ils ne s'autorisent rien, ne se donnent aucun droit, ne s'octroient aucun temps pour eux, etc, et évidemment calquent cela à l'extérieur d'eux-mêmes.

    * Le masculin intérieur, c'est la force d'action, de création, les connaissances, la vitesse, la force, etc... Le masculin crée à partir de l'intériorité de chaque Etre Humain, le lien visible et communiquant avec l'extérieur.

    * Le féminin intérieur, c'est la grâce, la beauté, la douceur, l'intuition, les émotions, la facilité de se connecter au divin en soi ou Force Interne , etc. Le féminin crée à partir de l'intériorité de chaque Etre Humain, le lien invisible et communiquant entre notre Cosmos intérieur et le Cosmos extérieur (Force Divine ou Dieu, Univers, Nature...).

    * Il y a urgence de se connaître véritablement pour éviter toutes erreurs ontologiques.

    * Il y a eu, et il y a toujours, déformations religieuse, sociale, culturelle, éducative, qui, niant l'un des deux aspects ou le déconsidérant en l'Homme (hommes et femmes), faussent les caractéristiques ou particularités humaines, les réduisant seulement à un genre physique, à un sexe (sexe fille ou sexe garçon) et donc à des rôles prédéfinis.

    * Cela coupe ces hommes et ces femmes (volontairement ou par ignorance) de cette réalité ontologique en eux et induit en erreur la réalisation de leur être profond, voire les empêche de se réaliser totalement !!!

    * Femmes et hommes ont tous des manques, des forces, et ont à équilibrer en eux leur masculin et féminin intérieurs, pour devenir entiers, unis en soi, devenir Un. Et ainsi créer un couple harmonieux !!

    VISION RELIGIEUSE DU RÔLE DE LA FEMME DANS LE COUPLE

    * ERREUR sur l'idée de COMPLÉMENTARITÉ EXTÉRIEURE source d'incompréhension et de classification voire de chosification.

    * VÉRITÉ sur l'idée de COMPLÉMENTARITÉ INTÉRIEURE source d'Harmonie intérieure qui se répercute bénéfiquement, extérieurement, sur toutes les enceintes de la vie humaine et dans tous les Êtres vivants (humains, nature, animaux, cosmos ou univers...).

    * ALORS si cette complémentarité intérieure est effective en l'homme et si elle est effective en la femme, la notion de "COMPAGNE" ET "COMPAGNON" prend son plein sens !

    Gandhi : "La culture hindoue s'est rangée du côté d'une excessive soumission de la femme au mari et a insisté sur la fusion de la femme dans le mari. Ceci a pour conséquence que le mari a parfois usurpé et exercé l'autorité qui l'ont réduit à l'état de brute (…). L'homme l'a convertie en un souffre-douleur domestique et en l'instrument de son plaisir au lieu de la regarder comme sa compagne et sa moitié."

    * Les religions, particulièrement la religion chrétienne, nous a fait croire durant des siècles que la femme a été créée à partir de la côte d'un homme (voir ici), et que celle-ci est un complément pour l'homme afin qu'il ne se sente pas seul.

    * A cause de cette vision étriquée et réductrice, la femme a été jugée inférieure (puisque venant la deuxième) et surtout imparfaite.

    * Longtemps il se fut posé la question de savoir si la femme avait une âme ; puis elle fut plus tard déclarée "œuvre incomplète", donc sans l'homme, la femme ne serait pas complète.

    * Les systèmes patriarcaux, dans le monde, ont suivi et ont abusé de cette croyance.

    * Cette notion de "complémentarité" est fausse et faussée puisque l'ensemble des connaissances se sont voulues extérieures à l'humain et non pas intérieures à lui.

    * Cette notion de complémentarité extérieure est fausse et faussée puisqu'elle sous-entend une incomplétude, un ajout, un accessoire, la pièce manquante rapportée.

    LA COMPLÉMENTARITÉ EST SEULEMENT INTÉRIEURE

    Rainer Maria Rilke - "Un jour (...) seront là, la jeune fille et la femme dont le nom (...) n'évoquera ni complément, ni frontière, simplement vie et existence" 

    * Il est évident que c'est le Féminin Intérieur de l'Homme (de chaque être humain) qui est complément du Masculin Intérieur de cet Homme. 

    * Beaucoup d'hommes ignorant cette vérité ou bien la réfutant, ont mis à l'extérieur ce qu'ils auraient dû construire à l'intérieur d'eux-même.

    * Ils ont fait "œuvre extérieure", créant alors la dysharmonie et une grave erreur ontologique qui se sont répercutées sur les femmes, puisque considérant la femme physique complémentaire de l'homme, donc inférieure à celui-ci.

    * Toutes les visions archaïques de la Femme, les préjugés, la méchanceté à leur égard, etc... découlent de cette vision ignorante, fausse et/ou volontairement entretenue ; et découlent également du refus de regarder à l'intérieur de soi.

    * La complémentarité est seulement intérieure !

    * La complémentarité a à voir avec l'intériorité de l'Homme et non pas avec son extériorité. Le masculin intérieur est complémentaire au féminin intérieur et doivent s'unir pour amener l'harmonie intérieure (voir ici). Et cette harmonie seule rejaillit à l'extérieur.

    * La femme est plus sensible à ce côté Féminin. L'homme souvent le réfute ou le repousse, souvent par peur d'eux-mêmes, peur de leur sensibilité, par peur de se connaître profondément.

    COMPAGNE - COMPAGNON

    * La Femme, toute Femme, une fois mariée, est une COMPAGNE de son époux, idest une amie, une aide, à son époux.

    * De même l'homme marié est le COMPAGNON de son épouse, un ami, une aide, à son épouse.

    * Il y a donc un immense fossé, une grave rupture ontologique, entre le fait d'être "complémentaire" extérieurement et le fait d'être une "compagne" ou un "compagnon".

    * La différence est énorme et change le rapport entre les hommes et femmes.

    CRÉER UN COUPLE HARMONIEUX 

    * La femme qui est unie à son masculin et son féminin intérieurs ; l'homme qui est uni à son masculin et à son féminin intérieurs = si ces deux personnes se rencontrent et forment un couple, alors ils témoignent d'un couple très harmonieux, qui échange, qui partage, qui dialogue, qui crée, qui s'aiment pour ce qu'ils sont.

    * Dans un tel couple la domination de l'un ou de l'autre n'a pas lieu d'être, puisque  l'harmonie est effective extérieurement grâce à l'union en chacun d'eux de leurs principes masculin et féminin. Ils vivent une relation très belle, une relation d'amour, de partage, de compréhension, de complicité, de confiance, et pleins de belles choses... 

    * Comprendre et aimer l'autre n'est pas "être comme l'autre" ni "être l'autre". C'est par le "être soi-même" idest "rester soi-même" qu'il est possible de comprendre et d'aimer l'autre. Parce que pour être soi, rester soi-même (voir ici), il est impératif de se connaître vraiment (voir ici) !

    * Mais ici, dans l'exemple de ce couple équilibré (où l'homme et la femme sont chacun équilibrés en eux-mêmes) c'est être pleinement soi (chacun est unit à ses propres masculin et féminin intérieurs). 

    * Si l'homme ou la femme n'est que dans son masculin intérieur (ou féminin intérieur), il/elle n'est qu'une partie de lui/elle-même et se déséquilibrera et déséquilibrera l'ensemble du couple.

    * Croire que l'homme ne représente que le "masculin" et croire que la femme ne représente que le "féminin",

    est vivre à l'extérieur de soi,

     est se limiter terriblement,

     est impartir des rôles réducteurs,

     est créer de l'inégalité,

     est ne pas se connaître.

    * Créer un couple avec une telle croyance, fera surgir tôt ou tard des rapports de force qui peuvent aller trop loin.

    * L'équilibre intérieur, ou masculin-féminin unis, en chaque Homme (hommes et femmes), amène extérieurement l'harmonie, permet de trouver sa place, de s'autoriser à "être".

    * L'équilibre intérieur, ou masculin-féminin unis, en chaque Homme (hommes et femmes), amène l'épanouissement.

    * L'équilibre intérieur, ou masculin-féminin unis, en chaque Homme est la pierre angulaire dans la création d'un couple !

    * La complémentarité est intérieure, afin que l'harmonie se démontre extérieurement !! Et non pas le contraire.

    * Pourquoi ? Parce que tout part de l'intérieur de soi vers l'extérieur. Jamais le contraire !!!!

    SUR LE PLAN ONTOLOGIQUE

    * Sur le plan ontologique (que l'on vient de voir) l'homme et la femme sont égaux = idest : la constitution et la fonction de leur esprit (conscient ou principe masculin et subconscient ou principe féminin) est identique. Et ils peuvent tous deux se connecter à la Présence Divine en eux — se trouvant dans leur féminin intérieur — et ne faire plus qu'Un avec elle. Et ainsi devenir des Êtres Divins.

    * Ce vécu ontologique, les amène sur le plan social à avoir les mêmes droits et les mêmes devoirs.

    SUR LE PLAN HUMAIN

    * Sur le plan humain, l'HOMME et la FEMME sont des Êtres UNIQUES.

    * Ce qui induit qu'ils ne sont ni égaux, ni inégaux !

    * L'homme et la femme ne sont ni égaux, ni inégaux sur le plan humain mais UNIQUES car créés uniques, libres, indépendants.

    * La connaissance d'eux-mêmes et l'équilibre que cette connaissance amène, leur permet de créer leur vie, de choisir, de bâtir, de construire, chacun des choses magnifiques, notamment à travers un couple !!!

    * Le couple doit être le reflet de cette réalité Ontologique et Humaine !!!

    --------

    LIENS

    Conscient-Subconscient

    Masculin-Féminin

    La Force innée de l'Homme

    Les hommes nouveaux

    Féminin voilé

    Adam et Eve

    Le psyché ou réel voilé de l'Être.pdf

    Pourquoi tant de mépris.pdf

     Pourquoi la femme fait peur.pdf

     Féminisation de la croyance .pdf

    Le couple intérieur.pdf

    La vie de couple symbole de la fécondité intérieure.pdf

    --------

    ©Maryse - etredivin.hautetfort.com

    Imprimer Pin it! Lien permanent Catégories : Couple, L'ETRE HUMAIN, LIRE AVEC L'ESPRIT, Nature Divine, ONTOLOGIE, Principe de base 0 commentaire
  • Dépasser le manichéisme par l'ontologie ou connaissance de soi-même

    ONTO (ὤν) = "Etant" (Participe présent du verbe "Etre" en Grec ancien)

    LOGIA (λόγος) = "Discours", "Traité" (du Grec ancien "logos")

    --------

    Hommes → H = hommes et femmes

    MANICHEISME

    * Lorsque l'on connaît les lois de l'esprit telle que décrite ici, le manichéisme dépasse la notion de "favorable" —ce fameux "bien" — ou bien de "défavorable" — ce fameux "mal'. Le manichéisme ne peut plus alors, être vu comme quelque chose d'extérieur à soi.

    * Dans cette notion de "bien" et de "mal", l'Homme a tendance à mettre à l'extérieur de soi ses propres erreurs. Certes il est parfois très difficile de voir en soi-même et de changer ce qui ne va pas. De plus tout le système — éducatif, social, religieux, etc.. — dans lequel nous baignons ne nous apprend pas toujours à nous connaître vraiment et savoir prendre nos responsabilités.

    * Malgré cela il est important de ne pas adhérer à une notion aussi simpliste, source d'erreurs le plus souvent...

    * Prétendre que le "mal" c'est l'autre et le "bien" c'est évidemment soi-même (prêtez attention à ceci : le "bien" c'est toujours soi, les autres ont toujours tort) est une erreur qui a perduré durant des siècles et qui perdure encore aujourd'hui, on le voit à travers l'actualité, la politique, les attitudes religieuses ou parfois par notre façon de penser.

    Martin Luther King - "Quand je fais du mal à mon frère, quoiqu'il me fasse, je me fais autant de mal à moi-même."

    * L'Homme a oublié plus qu'il ne sache, que ses pensées, ses paroles, ses actes, se répercutent, rejaillissent sur lui et retombent sur les autres et dans l'Univers (voir ici et ici). Il doit apprendre à se connaître en découvrant sa puissance intérieure et à user de façon magnifique de sa liberté !

    L'HOMME A LA LIBERTÉ DE CHOISIR

    * L'Homme a la liberté de choix ; il choisit quelles pensées le gouvernera, quel sentiment ou émotion le dirigera, quelle croyance (religieuse ou sans religion) il adoptera pour donner un sens à sa vie, ...

    * L'Homme (H = hommes et femmes) écrit le livre de son existence, choisit l'atmosphère dans laquelle il veut faire baigner toutes les enceintes de sa vie (professionnelle, sentimentale, familiale,...). L'Homme est son propre maître, le maître de lui-même et de personne d'autre, le décideur, le constructeur de son existence, le bâtisseur de son propre bonheur. Tout part de l'intérieur de lui vers l'extérieur, jamais le contraire.

    * Il doit donc faire attention à ce qu'il choisit et à quelle puissance il donne crédit : ou bien aux pensées, paroles, actions, toutes harmonieuses, produisant ce fameux "bien", ou bien alors aux pensées, paroles, actions, toutes désordonnées, irréfléchies, empreintes d'ignorance, de méchanceté, de haine, etc..., produisant ce fameux "mal"...

    * Même si l'Homme tangue encore dans le choix de ses pensées, même s'il maintient encore en lui ce manichéisme, il doit tendre - et il en est tout à fait capable - il doit tendre de plus en plus vers la cohérence (entre ses pensées, paroles et actions) jusqu'à en faire une attitude de vie, pour devenir Un en lui et vivre ce pour quoi il est créé : un Etre Divin.

    LE "MAL" SOIT-DISANT PUISSANT N'A QUE LA PUISSANCE QUE LES HUMAINS LUI DONNE

    * C'est l'Homme lui-même - c'est-à-dire chaque homme et chaque femme - qui crée ce fameux bien ou ce fameux mal. Il doit arrêter le balancier infernal et l'arrêter sur le meilleur, le plus beau, le plus grand, le plus merveilleux... qui soit. Il en est tout à fait capable !!!

    * L'Etre Humain est créé pour vivre épanoui et heureux, dans toutes les enceintes de sa vie. Mais sa plus grande richesse est la connaissance de lui-même et le don de soi qu'il produit : donner force, courage, endurance, espoir, amour, etc… à tous ceux qui en ont besoin.

    * Chaque Etre Humain est indispensable sur cette terre, et a beaucoup à apporter.

    * Chaque Etre Humain a une puissance, une étincelle divine, en lui que personne ne peut, ni n'a le droit, de souiller, d'étioler, d'étouffer, puissance qui fait partie de son individualité propre et qu'il peut utiliser pour se grandir et apporter au monde...

    * Par la connaissance des lois de son esprit et par son changement intérieur, l'Homme construit son univers dont les bienfaits rejaillissent non seulement sur lui mais à l'extérieur de lui : sur le monde, sur tous les êtres et dans le cosmos.

    * L'Etre Humain, en usant de son trésor en lui, peut vraiment devenir un être exceptionnel et merveilleux !!

    --------

    LIENS

    Au-delà du bien et du mal

    Force des Hommes

    L'ontologie

    Le fonctionnement de notre esprit

    Masculin-Féminin en chaque Homme

     

    --------

    ©Maryse - etredivin.hautetfort.com

    Imprimer Pin it! Lien permanent Catégories : Dépasser le manichéisme, L'ETRE HUMAIN, ONTOLOGIE, Principe de base 0 commentaire
  • LE MASCULIN ET LE FEMININ SONT EN CHAQUE ETRE HUMAIN

    paix,conflits,ontologie,spiritulaité,être humain,armes,humanisme,politique,actualités,finances,nation humaine universelle,changement du monde,société,santé,spiritualité,liberté

    CONSCIENT - SUBCONSCIENT
    =
    MASCULIN - FEMININ

    * Le MASCULIN et le FEMININ se trouvent en chaque être humain.

    * Le Masculin est aussi nommé "conscient" (ou "principe mâle"...) et le Féminin est aussi nommé "subconscient" (ou "principe femelle", inconscient", ...) voir ici.

    * Toutes les religions - sur lesquelles toutes les traditions, cultures et systèmes politiques sont calqués - valorisent prioritairement le masculin intérieur dans toutes les enceintes de vie des Hommes (H=hommes et femmes). Parce que, souvent par ignorance ou bien par refus de le reconnaître, l'aspect féminin intérieur n'est pas compris voire n'est plus reconnu, ni valorisé et est souvent rejeté.

    * Alors la dysharmonie du masculin intérieur et du féminin intérieur de chaque Homme, rejaillit à l'extérieur en créant des rapports faussés entre les hommes et les femmes.

    * Et l'Humain se retrouve alors =

    - Intérieurement en dysharmonie en lui-même (dû à cette confrontation qu'il crée entre son féminin intérieur et son masculin intérieur, guerroyant ainsi contre lui-même) ; cela le déstabilise personnellement sur tous les plans : sociétal, psychologique, relationnel, etc., lui créant diverses souffrances et dysharmonies intérieures.

    - Extérieurement en dysharmonie avec lui-même donc avec les autres, cela complique son existence et provoque et/ou entretient toutes sortes de maux, de maladies, et diverses violences (domination, mensonges, méchancetés de toute sorte, haines, infériorisation-chosification-dévalorisation de tout ce qui a trait au féminin), ... et à l'extrême engendre des guerres.

    * Cette dysharmonie intérieure amène donc à l'extérieur des attitudes dominantes ou infériorisantes, des mauvaises interprétations de toutes sortes et crée des relations compliquées, complexes entre tous les Hommes (H= hommes et femmes).

    * Cette dysharmonie perturbe particulièrement l'entente entre l'homme et la femme parce que faussant leur image initiale ; et témoigne du refus (le plus souvent pour certains hommes), leur crainte parfois, de valoriser, laisser exprimer leur propre féminin intérieur...

    * La femme a été la plus touchée par cette dysharmonie = l'attitude des religions l'ont démontré hier et continue de le démontrer aujourd'hui, en laissant une trace toujours vivace de visions et préjugés négatifs et de condamnations arbitraires à son égard (sur tous les plans = physique, psychologique, sexuel, mental...), trace qui continue de rejaillir à travers les traditions et les sociétés.

    * Il est urgent que l'homme tout comme la femme apprennent à se connaître et à se (re)harmoniser ; apprennent à unir leur masculin et féminin en eux-mêmes pour dépasser les souffrances et contradictions qui les freinent et souvent les rabaissent.

    * Cette harmonie retrouvée en eux-mêmes, fera arrêter tout chaos extérieur !! Car l'extérieur (ce qui se passe dans le monde) est le reflet de ce qui se passe à l'intérieur de tous les Humains.

    * La Vie va de l'intérieur vers l'extérieur (jamais le contraire).

    * Alors l'harmonie intérieure des Hommes (H= hommes et femmes) fera jaillir l'harmonie extérieure, amenant ainsi un monde heureux, épanoui et lumineux..., un monde divin à l'image des Hommes intérieurement harmonisés en eux-mêmes...

    ----------

    * En se connaissant lui-même ou elle-même, l'homme et la femme découvrent ce qu'ils ignorent le plus souvent, ce que leurs parents et éducateurs ignoraient pour la plupart, ils découvrent, chacun, leur puissance intérieure mais surtout leur respectif aspect masculin et féminin en eux-mêmes qu'ils doivent connaître, rééquilibrer intérieurement pour vivre extérieurement dans l'harmonie et la paix...

    * Ces aspects - masculin et féminin - sont innés en tous les Hommes (H=hommes et femmes). Harmonisés, ils sont source de paix, de force, de joie,... à l"intérieur et simultanément à l'extérieur d'eux-mêmes amenant écoute, compréhension, rapports harmonieux.

    * Ce paradis, tant rêvé, parlé, nommé, ou bien cette Jérusalem à créer (Jérusalem = Cité de la Paix), n'est en fait que l'harmonie retrouvée en tout Homme rejaillissant à l'extérieur de lui.

    * Le côté masculin en tout Homme (appelé aussi "conscient" ou "principe mâle ou principe masculin") représente les cinq sens objectifs de l'Homme. Ses cinq sens - ouïe, vue, odorat, goût, toucher - dont l'Homme doit connaître leur fonction respective (voir ici), l'aident à comprendre, à analyser, à raisonner et à agir par rapport au monde et à lui-même. Ses dons liés à ses cinq sens lui permettent d'apprendre, de s'exprimer, d'acquérir des connaissances, des capacités et des aptitudes pour s'épanouir et pour être acteur créatif dans le monde. Le côté masculin en tous les Hommes, crée le lien visible et communicant avec l'extérieur. Ce côté Masculin doit être obligatoirement en phase avec le côté féminin.

    * Le côté féminin en tout Homme (appelé aussi "subconscient" ou "inconscient" ou "principe femelle ou principe féminin") représente tous les sentiments (ou émotions), la sensibilité, les qualités spécifiques et innées à chacun (bonté, amour, non-jugement, pardon du cœur, aimer chercher à comprendre son frère humain, etc...), les pensées, l'imagination, l'intuition, la vision intérieure, la création, la douceur, etc... Le côté féminin en tous les Hommes, crée le lien invisible et communicant entre notre Cosmos intérieur (Principe Divin ou Moi Divin) et le Cosmos extérieur (Force Divine ou Dieu, Univers, Nature, ...). Ce côté Féminin doit être obligatoirement en phase avec le côté masculin.

    * Si le masculin intérieur est seul mis en avant, cela développe tous les excès : la dureté, l'excessivité, le trop plein de force, la violence, l'intellectualisme, etc... qui sont extérieurement vécus.

    * Si le féminin intérieur est seul mis en avant, les excès ici aussi sont développés : la soumission, la fragilité, l'émotivité extrême, la sensiblerie, etc... et sont extérieurement vécus.

    Cette blessure de la division du masculin intérieur d'avec le féminin intérieur, en tout homme et toute femme - particulièrement la coupure féminine en les hommes - est le fait de cette coupure dès l'histoire génésiaque de l'Homme (voir ici).

    HARMONISATION INTERIEURE

     * Les Hommes (hommes et femmes) doivent de toute urgence, rééquilibrer cette part de masculin et de féminin en eux-mêmes, pour faire naître, jaillir, un processus qui leur fera prendre conscience de leurs vraies valeurs, de leur vraie dimension spirituelle et cosmique.

    * Cela permettra de rétablir des relations équitables et équilibrées entre l'homme et la femme extérieurs (renversant dans certains cas extrêmes des relations douloureuses). Ainsi seront revalorisées et priorisées les dimensions vitales des Hommes, leurs dimensions pleines et heureuses.

    * Cela permettra également de rétablir des relations équitables et équilibrées entre l'aspect matériel et spirituel de l'existence humaine. Ces deux aspects doivent aussi être en phase pour le bien-être et le bonheur de l'Humanité.

    * Cette Harmonie retrouvée, fera redevenir l'Homme pleinement co-créateur avec l'Energie Divine et lui fera dépasser la loi de cause à effet, qui deviendra alors acausale.

    ACCEPTER LE FEMININ INTERIEUR

    * Actuellement - Le monde patriarcal (certains hommes, heureusement pas tous) refoule, refuse ou nie son féminin intérieur, privilégiant seulement son mental, sa force physique, son intellect. Le féminin intérieur de l’homme est blessé car il est interdit et souvent méprisé (ne pas montrer ses émotions, ne pas pleurer, ne pas être sensible, etc...).

    * En refoulant son féminin intérieur, l’homme génère en lui un déséquilibre douloureux qui fausse toute sa structure dimensionnelle divine infinie. Il transfère ce refus de son féminin intérieur à l'extérieur de lui-même, en l'amalgamant avec le féminin extérieur (que représente la Femme) qu'il rudoie parfois et à qui il reproche inconsciemment ses erreurs. Ce grand déséquilibre le condamne à la dépendance affective ou à la violence irrépressible des émotions, qu’il croit compenser par la séduction ou la sublimation, au pire par la violence.

    * Devant le déséquilibre de l'homme, la femme est poussée à valoriser davantage son féminin intérieur. Son masculin quant-à lui est plus ou moins étouffé et cela la pousse (de son propre gré ou par la culture/tradition) à remettre son pouvoir naturel inné à une autorité extérieure (ici l'homme), prétendument autant pour sa sécurité que pour sa propre reconnaissance et expression. Cette attitude lui fait (ou risque de lui faire) opposer son féminin intérieur, voire le refuser, et l'amène parfois à condamner les autres femmes ne se comportant pas comme elle (cf. les femmes entièrement voilées qui en sont un exemple flagrant - (voir ici).

    * La femme, tout comme l'homme, doit ré-harmoniser son côté masculin et son côté féminin en elle. Alors elle passera d'un rôle effacé et soumis à un rôle créateur et dynamique, en redonnant envie à l'homme de se reconnecter à son féminin intérieur parce qu'il en comprendra l'importance et la grandeur !

    ESSENCE DIVINIE DU FEMININ INTERIEUR

    * La représentation dans toutes les religions, du dieu mâle fait à l'image de l'homme, a fait méconnaître, ou bien nier l’essence divine du féminin intérieur. Ce féminin intérieur que l'homme (pas tous heureusement !!) depuis la nuit des temps refoule, juge coupable de tous les maux et assujettit croyant ainsi mieux le maîtriser.  

    * Cette vision fausse et manichéenne de son féminin intérieur est projetée, amalgamée, sur le féminin extérieur que représente les femmes.

    * Cette vision ancestrale met l’humanité en position d’immaturité, incite à la culpabilité et à l’impureté du féminin et à la valorisation de la domination du masculin.

    * Il est évident que l'Homme, tout Homme (hommes et femmes), doit comprendre qu'il y a urgence que le masculin intérieur et le féminin intérieur doivent être en harmonie, unis en chaque Homme, afin d'amener l'équilibre dans le monde extérieur.

    * Pour cela =

    - L'Homme doit être maître de son féminin intérieur (= "subconscient") = savoir quelles pensées et émotions, y sont déposées, car le féminin intérieur fait surgir dans l'existence la pensée la plus dominante, qu'elle soit positive ou négative. L'Homme doit être vigilant et faire le choix que seuls les bonnes pensées et les sentiments (ou émotions) positifs règnent ici.

    - C'est par l'intermédiaire de son masculin intérieur (= "conscient") que l'Homme choisit, contrôle, gère, domine ses pensées, ses émotions, ses paroles, qui créent littéralement, sur l'écran de sa vie, ce qu'il désire voir réaliser dans son existence...

    - En cela le "masculin" (ou "conscient") domine bien le "féminin" (ou "subconscient").

    Éphésiens 5,22 : "Femmes, soyez soumises à vos maris, comme au Seigneur"

    1 Corinthiens 11,6 : "Car si une femme n'est pas voilée, qu'elle se coupe aussi les cheveux. Or, s'il est honteux pour une femme d'avoir les cheveux coupés ou d'être rasée, qu'elle se voile."

    * L'interprétation littérale de la Bible a jeté sur les femmes, durant des siècles, toutes les négations et préjugés pour justifier et lui définir arbitrairement un ou des rôles établis. La Bible représente l'histoire de l'Homme (hommes et femmes) et doit être lue avec l'esprit, de façon ontologique, sinon c'est l'ignorance et l'horreur qui seront toujours mis en avant !

    * Ce n'est pas, dans les citations ci-haut, l'homme extérieur qui doit dominer la femme extérieure comme cela a été interprété littéralement durant des siècles jusqu'à aujourd'hui, mais c'est le "principe mâle ou principe masculin" (= la décision consciente de l'Homme, nommé conscient) qui doit être maître du "principe femelle ou principe féminin" (= les pensées et émotions qui créent son existence, nommé inconscient).

    * "Se voiler", "se couvrir les cheveux", "se couvrir la tête", sont des images tangibles pour expliquer que tout Homme doit faire attention à ce qu'il dépose dans son subconscient (pensées et émotions). D'où l'idée d'une protection (voile, couvercle, quelque chose qui couvre) filtrant les pensées et les émotions, car c'est l'idée ou la pensée la plus puissante, la plus persistante, que le subconscient enregistre et fait surgir sur l'écran de la vie, que la prémisse soit vraie ou fausse. Le voile, se couvrir, représentent bien la maîtrise des pensées et des sentiments de l'Homme (voir ici).

    * La dysharmonie du Masculin Intérieur (ou principe mâle) et du Féminin Intérieur (ou principe femelle) en chaque Homme (hommes et femmes) provoquent un chaos intérieur qui se répercute à l'extérieur ; réciproquement le chaos extérieur du monde est le reflet de nos propres chaos intérieurs.

    * Fort heureusement tout Homme est tout à fait capable de transformer toutes ses erreurs et mauvaises interprétations, en apprenant à se connaître en profondeur. Rien n'est irrémédiable puisque des attitudes et comportements ont déjà commencé à changer ici et là, donnant la vision d'un possible monde harmonieux.

    FÉMININ SACRE EN CHAQUE HUMAIN.

    * Certains prophètes comme Jésus, Mahomet et d'autres plus anciens, et certaines prophétesses comme Myriam sœur de Moïse, Judith, Houldah, Débora, et d'autres, ont retrouvé cette unité en eux (union du masculin et féminin en eux-mêmes).

    * Ces prophètes savaient que le Féminin en tout Homme (H= hommes et femmes) est Sacré car — par sa Partie Divine qui s'y trouve — le Féminin intérieur contient tous les dons et tous les attributs de la Source Divine (Dieu, Allah, etc...) offerts à l'Humanité. Le Féminin intérieur, connecté à la Source Divine par sa Partie Divine, renoue le lien entre tous les Hommes, tous les êtres vivants et avec l'Univers tout entier : il est le levier permettant à l'Homme de retrouver son entièreté, son état initial d'Etre Divin.

    Jérémie 31,32 - Je mettrai ma loi au dedans d'eux, Je l'écrirai dans leur cœur ; Et je serai leur Dieu, Et ils seront mon peuple...

    * Ils ont compris que ce Féminin Intérieur n'est pas à être refoulé mais à être reconnu totalement et à être ré-harmonisé, uni avec le masculin intérieur.

    * Cette harmonisation du Masculin et Féminin Intérieurs représentent ces "épousailles intérieures" dont parle Annick de Souzenelle, pour créer ce "nouvel Homme" que nous sommes appelés à devenir ; ou bien ce que Carl Gustav Jung appelle "l'enfant intérieur", ou bien dit autrement,

    * Le féminin intérieur ré-harmonisé, uni avec le masculin intérieur, permettra de faire surgir cet Etre Divin que nous sommes appelés à devenir, et qui extérieurement, sera visible dans notre corps et effectif dans le monde !!

    * Chaque homme et chaque femme sont appelés aujourd'hui, à se connaître réellement et à rééquilibrer intérieurement leur Masculin et Féminin intérieurs, afin de vivre extérieurement, en harmonie et refléter ainsi un monde changé.

    ----------

    Annick de Souzenelle = "Le FEMININ, la féminité, représente le côté inconscient qu'Adam (l'Humanité) doit connaître et apprendre à équilibrer avec son conscient. L'inconscient est le côté féminin de l'Homme (homme et femme), son conscient son côté masculin. L'homme et la femme ainsi définis, sont en chaque Humain.... Il ne s'agit pas d'une côte évidemment. En Hébreu le texte se traduit par "De l'autre côté d'Adam" ce que nous appellerions aujourd'hui l'inconscient, cette partie de nous au potentiel inouï."

    http://www.cles.com/enquetes/article/ouvrir-le-noyau-interieur

    N.C. : En tant que femme comment vivez-vous le péché dont Eve s’est rendue coupable et qui fût, nous ne pouvons le nier, le début d’un net ostracisme pour la femme ?

    A. de S. : Cette Ève qu’on a dit saisie par le serpent n’est pas la femme ; elle est le premier féminin de la Bible, Isha, côté ombre qu’Adam a reçu l’ordre de garder et de cultiver ; notre inconscient, en fait. C’est lui qui, chaque jour encore est saisi par le serpent avant même que nous le sachions, et souvent sans que nous ne le sachions jamais ! Adam chassé de son Éden intérieur et retourne vers l’extérieur ne connaît plus que la femme biologique appelée Ève. Le mariage entre l’homme et la femme est une vie d’accomplissement renvoyant à la nécessité du mariage intérieur de chacun. La vie monacale est une autre voie, mais le rejet de la femme dans un certain type de monachisme me semble une déviance. En tout état de cause, il ne peut exclure le féminin intérieur hors duquel il n’y a pas de salut.

    N.C. : L’image de la femme stérile revient souvent dans la Bible, que signifie-t-elle ?

    A. de S. : La stérilité qui affecte dans un premier temps la plupart des femmes de la Bible, c’est la stérilité intérieure. Pour les hébreux, faire le fils, c’est faire le fils intérieur. Dans le mot hébreu qui signifie "stérile", on retrouve la notion d’"essentiel". Cette stérilité est là pour faire prendre conscience que la vraie fécondité n’est pas dans l’enfant extérieur. Le drame de l’humanité, c’est de se satisfaire de ses fils biologiques.

    N.C. : Mais toutes les instances sociales et religieuses n’ont-elles pas prôné que le but de la vie est dans la procréation et le mariage ?

    A. de S. : Ces données ont des conséquences dramatiques et ont fait oublier à l’homme ce qu’est authentiquement l’être "religieux" : celui qui se relie au fils intérieur. Là est la vraie maternité. Le monde des serviteurs et des esclaves dans la Bible est fécond tout de suite, car biologiquement fécond, comme tout animal.

    N.C. : Il est dit aussi dans la Bible que "la femme stérile est belle", ce qui peut surprendre...

    A.de S. : La femme stérile, c’est l’humanité, l’Homme du 6ème jour que nous sommes. L’Homme du 6ème jour est analogue à l’arbre qui est encore sous terre. Il prend le "sous terre" pour la lumière. Sa vocation à ce moment-là est de planter ses racines. Il ne peut à ce stade porter son fruit. Mais cette étape de sa stérilité est essentielle. C’est le travail de germination des profondeurs. Il y a donc une nécessité de la stérilité pour atteindre à la beauté qui naît de la transformation intérieure. En ce sens, ces femmes stériles, appelées à être rendues fécondes par le souffle divin, sont belles. La beauté, l’harmonie du monde dépend de ces épousailles avec le féminin.

    N.C. : Et le masculin dans tout cela ?

    A. de S. : Il est indispensable ; il n’y aura pas d’enfantement sans lui. Être mâle, pour l’homme comme pour la femme, c’est être celui qui se souvient de son inaccompli, c’est donc être conscient de sa faiblesse ! Il doit se souvenir de cette réalité intérieure qui est à la fois son futur et son passé : la Adamah, la mère intérieure qui est là avant Adam et qui recèle le noyau de son être. C’est cette mère que nous avons à épouser pour devenir l’homme accompli. Tous les mythes le disent.

    ----------

    LIENS

    Conscient - Subconscient

    La Force de l'Homme

    Vivre l'harmonie dans le couple

    Les hommes nouveaux

    Michel Cazenave : "le mariage intérieur"

    "Le mariage intérieur".PDF

    Féminisation de la croyance .pdf

    Le psyché ou réel voilé de l'Etre.pdf

    ---------------

    ©Maryse - etredivin.hautetfort.com

    Imprimer Pin it! Lien permanent Catégories : Etre Un en Soi ou l'Harmonie Divine, LIRE AVEC L'ESPRIT, Masculin et Féminin, ONTOLOGIE, Principe de base 0 commentaire
  • LE FONCTIONNEMENT DE NOTRE ESPRIT

    Socrate - "Connais-toi toi-même."

    Proverbe chinois - "Connaître autrui n’est que science ; se connaître soi-même, c’est intelligence."

    Marie-Madeleine Davy - "La connaissance de soi est une naissance à sa propre lumière, à son propre soleil. L’homme qui se connaît est un homme vivant."

    Extrait de ce lien ICI

    * Le plus grand apport que L'Homme (H=hommes et femmes) se donne à lui-même est l'apport ontologique qui est la connaissance de lui-même et par là-même la découverte du fonctionnement de son esprit...

    * En se connaissant lui-même, l'Homme (H=hommes et femmes) découvre la façon dont il est constitué (esprit, corps, âme), comment fonctionne son esprit, comment il peut affirmer joyeusement qu'il a tout en lui et comment le mettre en pratique.

    * C'est la connaissance du fonctionnement de son esprit qui permet à l'Homme de se reconnecter à sa présence divine en lui, de découvrir la puissance de ses pensées et visualisations, qui, maîtrisées, l'amènent à vivre ce qu'il désire du fond de son coeur.

    * Cette découverte fondamentale l'amène à être responsable de sa vie, à lui donner la direction qu'il désire, et à utiliser avec beaucoup d'amour et de réflexion son pouvoir immense de créer sa propre réalité qui rejaillira de façon magnifique et bénéfique dans le monde.

    LE FONCTIONNEMENT DE NOTRE ESPRIT

     1- La connaissance de notre esprit

    * L'Homme (H = hommes et femmes) découvre que son esprit est fait de deux aspects bien distincts :

    - ESPRIT CONSCIENT  également nommé "mâle" ou "principe masculin" ou "masculin" ou bien encore "esprit objectif".

    - ESPRIT SUBCONSCIENT  également nommé "femelle" ou "principe féminin" ou "féminin", ou bien encore "esprit subjectif".

     "L'esprit objectif, ou conscient, prend connaissance du monde objectif au moyen des cinq sens objectifs, alors que l'esprit subjectif, ou subconscient, est cette intelligence qui se manifeste dans tous les états et conditions subjectifs, comme les rêves, les visions nocturnes, les solutions aux problèmes, les sources d'inspiration, les conseils, la guérison, etc. Votre esprit subconscient prend soin de tous vos organes vitaux lorsque vous dormez profondément. Il se charge de votre respiration, et votre circulation sanguine, et il s'assure que votre coeur fonctionne parfaitement de même que les autres fonctions essentielles de votre corps..."

    "L'esprit subconscient est sensible aux suggestions et se laisse contrôler par la suggestion. Parmi les corollaires de la loi de la suggestion, il en est un qui veut que votre esprit subconscient ne se livre pas à des raisonnements inductifs, c'est-à-dire qu'il n'établit pas un mode de recherche en recueillant les faits, en les classant et en évaluant leur valeur relative manifeste. Son mode de raisonnement est purement déductif. Il en est de même, que la prémisse soit vraie ou fausse...." --- J.Murphy.

    * Ces 2 aspects doivent non pas être antinomiques (lorsqu’il y a un conflit entre le conscient et le subconscient, c’est toujours le subconscient qui l’emporte) mais en harmonie pour réaliser, par la pensée maîtrisée voire la visualisation, ce à quoi aspire l'humain.

    * La Partie Divine de chaque Homme
       se trouve dans son Subconcient !

    * Cette Partie Divine de l'Homme - nommée aussi Présence Divine, ou bien Intelligence Infinie, ou bien Moi divin, voire Supraconscience - est la merveilleuse puissance, créatrice de miracles, qui se trouve dans notre Subconscient, le dernier endroit où la plupart des gens la chercherait.

    * Le Subconscient - par sa Partie Divine qui s'y trouve - est ainsi connecté à la Source Divine (nommée Dieu, Allah, l'Eternel, Adonaï, etc...) et à l'Univers tout entier, il est relié au Tout.

    * Cela explique pourquoi l'Homme a tout en lui pour se réaliser, créer et embellir ce monde. Et également pourquoi il est lié aux autres Humains.

    * Le subconscient répond selon la nature des pensées, des suggestions. Il accepte une idée, qu’elle soit vraie ou fausse, mais seulement l'idée la plus persistante, la plus colorée d'émotions. Répondant selon la nature des pensées, il est donc indispensable d'accorder le conscient et le subconscient, qu'ils soient sur la même vibration, visualisation et harmonisation émotionnelle, et chasser toute peur même inconsciente, tout doute, pour expérimenter dans son existence le changement désiré : santé, richesse, bonheur, joie, etc.

    * L'esprit humain est comme un jardin = nous devons semer des pensées de bonheur, de paix, de joie, d'amour, de bonne action, de bonne volonté et de prospérité, pour soi et les autres. Ainsi on récoltera dans notre corps et dans notre existence ce que l'on aura semé.

    * C’est l'idée (ou pensée) la plus puissante, la plus persistante, que le subconscient enregistre. Il fera alors surgir sur l'écran de la vie, tout ce que l'on tient pour vrai, que ce soit positif ou négatif. Par ce fait, il est à la source de notre bonheur comme de notre malheur, de notre santé comme de notre problème physique ou psychique...

     2- La maîtrise de nos pensées et des sentiments (ou émotions) qui les colorent

    * Attention à tout ce que nous maintenons intérieurement pour vrai = si continuellement nos pensées sont pessimistes envers la Vie (sur soi, sur les autres, sur les circonstances, etc...) et si notre vocabulaire est négatif, alors notre existence reflètera ce que nous sommes intérieurement, ce que nous ressassons intérieurement. Notre existence sera le reflet de notre vie intérieure. Si nous rencontrons des problèmes, avant d'accabler l'extérieur, vérifions que nos pensées, nos visualisations, ne sont pas la cause de nos soucis.

    * De même si nous maintenons de bonnes pensées envers la Vie, nous attirerons toutes les belles choses, même celles dont nous ne nous attendions pas.

    * Les paroles (dites ou pensées) et nos pensées sont créatrices (voir ici). Les mots ont un pouvoir très puissant sur le subconscient = les mots que l’on nous dit et que l'on accepte pour vrai, ainsi que notre propre monologue intérieur qui est souvent dirigé plus souvent contre nous-mêmes que contre les autres.

    * Le subconscient est, à ce niveau, un amplificateur prodigieux. Il prend les mots au sens littéral (au pied de la lettre). Il ne comprend pas la négation. Il retient l’idée dominante de la suggestion. Ainsi, dans la suggestion ou répétition «Je n’ai plus de problèmes», le subconscient retient «problèmes». A travers ce mot "problèmes" il retient l'émotion négative (ici la peur qu'ils ne soient solutionnés). C'est pour cela qu'il est important de faire des suggestions positives, dites au temps présent

    * Il en est de même dans le désir d'obtenir un emploi = si le sentiment (ou émotion) est la peur de ne pas en trouver, ou bien la croyance que ce sera très difficile (agê, diplôme, expérience...), alors le subconscient retient l'émotion la plus forte, ici la peur. Et en toute logique, l'emploi ne viendra pas.

    * Le subconscient est un immense réservoir de ressources, de connaissances et de créativité. Toutefois, il a besoin des phrases nettes pour agir - de demandes claires, positives et affirmées au temps présent - phrases nettes qui sont répétées par nos soins, afin d'être enregistrées et considérées comme vraies par lui, parce que son mode de raisonnement est purement déductif (il prend pour vrai tout ce qui lui est répété).

    * Etant particulièrement sensible au langage de l’émotion, il retiendra l'idée colorée d'émotion la plus forte, et fera tout pour la réaliser sur l'écran de la vie.

    * Le subconscient réagit très fortement au pouvoir des pensées (et des visualisations). Il évolue dans une sorte de présent continuel. Ainsi, si des ressentiments sont encore vivaces, liés à une situation complètement passée et révolue, le subconscient ne fait pas la distinction entre ce qui fut hier, ce qui sera demain. Il agit dans le présent, dans l'ici et maintenant comme si la situation existait encore aujourd'hui.

    * Notre subconscient ne saisit pas la différence entre la situation réelle et celle passée (même très très lointaine) que nous lui faisons revivre par nos pensées. Dans ce dernier cas, il vit l’évènement passé comme s'il se situait dans l'instant présent. Cela démontre la puissance des pensées ou des suggestions sur le subconscient. Et donc sur le déroulement de notre vie.

    * Si une personne s’imprègne de l’image du changement souhaité (de son désir le plus cher), elle ressentira une émotion positive qui viendra renforcer la programmation (créée par la répétition). Par effet d’entraînement, le subconscient sera alors stimulé et ses forces agiront pour faire réaliser ce qui est demandé, souhaité.

     3- Le Lâcher prise

    * Il est très important de savoir ce que l'on veut, d'y croire du fond du coeur, d'en programmer le subconscient et ensuite lâcher prise. Surtout il est important de ne pas nier, dévier de cette façon de faire, en se laissant aller à la crainte d'un échec. Si cela advenait, de suite, consciemment, réfuter toute idée de peur, de crainte, tout doute, et revenir sur ce que l'on souhaite du fond du coeur tout en croyant absolument en la réussite (la confiance absolue est alors de mise). Ainsi le conscient harmonisé sur l'énergie du subconscient, celui-ci reflétera dans notre vie, le désir souhaité.

    * Après toute demande ou suggestion, il est primordial de lâcher prise car la puissance divine reliée à l'Energie Cosmique, se trouvant dans le subconscient, sait où, quand et comment tout se réalisera : la confiance absolue est nécessaire.

    * Où, quand, comment = ne pas s'en occuper. La seule chose à faire est la maîtrise de son esprit : maîtriser ses pensées et images mentales (visualisations) !!!

    * S'il arrive de douter, réfuter tout de suite ce doute ou cette peur et revenir immédiatement sur ce qui est demandé.

    * D'où l'importance de bien choisir et maîtriser les mots ou pensées reflétant ce que l'on désire voir se réaliser, maîtriser les émotions qu'elles soient positives et joyeuses, et être conscient de ce choix pour évoluer tout en sachant du plus profond de son coeur que ce qui est demandé arrivera.

    * En pratiquant cette maîtrise de soi, par la maîtrise consciente des pensées et visualisations, nous devenons véritablement l’acteur de notre vie et nous nous élevons au-dessus de l'entendement collectif ou loi des moyennes. 

    ----------------

    ATTENTION - Paulo Coelho écrit "Celui qui est capable de maîtriser son cœur est capable de conquérir le monde". On ne réussit pas sa vie (et par extension on ne conquiert pas le monde) en tentant de maitriser les autres. La réussite est dans la connaissance et la maîtrise de soi-même. Ainsi, connaître le fonctionnement de son esprit (ses 2 aspects) implique d’apprendre à se connaître soi-même, à se dominer et à optimiser ses talents et non pas de se mêler des affaires des autres pour essayer de les diriger, les dominer.

    * Connaître le fonctionnement de notre esprit n’est pas non plus "être prêt à tout pour atteindre ses buts au détriment d'autrui". Cela n’a rien à voir avec toute forme de manipulation et de mépris des autres. Au contraire, plus l'application de cette connaissance augmentera, plus sera pris en compte les besoins des autres et l'envie de leur apporter cette connaissance afin qu'ils puissent se réaliser complètement, pour devenir des Hommes totalement libres, car nous sommes tous créés pour devenir des Etres totalement libres. -

    ----------------

    * Par la connaissance de la loi de son Esprit décrite ci-dessus, l'Homme est appelé se reconnecter à sa Puissance Divine ou Force Interne pour vivre son état de Dieuité.

    * Par la connaissance de la loi de son Esprit, l'Homme comprend qu'il doit atteindre ainsi à une existence remplie de prospérité, qui lui permettra — non seulement de dépasser toutes les formes de limitation et de pauvreté qu'il se crée, ou qu'il entretient par méconnaissance le plus souvent — mais également qui lui permettra d'aider l'humanité à vivre de même.

    LA PROSPERITE comprend toutes les richesses :
    — Prospérité vient du latin : "pro" et "spera" qui veulent dire "vers l'espoir" —

    La plus important de toutes : LA RICHESSE SPIRITUELLE  = Amour inconditionnel, paix, force, joie, bonheur, gratitude, bonté, don de soi, harmonie en soi, respect, calme, humour, partage... La richesse spirituelle appelle à un changement personnel et à un contrôle total de soi qui rejaillissent sur Tout et tous.

    Cette richesse spirituelle nourrit et grandit l'Homme et simultanément fait rejaillir les bienfaits personnels sur l'Humanité et dans l'Univers, de très belle façon et sans blesser quiconque.

    Cette richesse doit être la première recherchée car d'elle découle toutes les autres :

     LA RICHESSE PHYSIQUE Sport, alimentation, entretien de son corps... La richesse physique se démontre par une bonne SANTE. Sans la santé, l'Homme devient faible sur tous les plans et peut tomber bas voire mourir. La santé est la richesse incontestée de l'Homme. Liée à la richesse spirituelle, la richesse physique permet à l'Homme de se réaliser totalement !

    LA RICHESSE DU COEUR = Penser positif, rigueur, autonomie, responsabilité, échange, partage, compréhension profonde de soi-même et des autres, ...

    LA RICHESSE INTELLECTUELLE Se cultiver, apprendre, connaître, partager, transmettre, retransmettre., ...

    LA RICHESSE MATERIELLE  = Confort, biens personnels, loisirs, voyages, ...

    LA RICHESSE FINANCIERE  = Avoir de l'argent est important, car l'argent est un moyen pour bien vivre et pour apporter à l'humanité, chacun proportionnellement à son existence. Attention ! l'argent est une énergie qui circule mais ne doit pas être un but en soi, il doit juste être et rester seulement un moyen de bien-vivre pour tous.

    * Par la connaissance de la Loi de son Esprit, l'Homme prend conscience qu'il est un Être créé pour vivre de merveilleuses façons, pour Aimer (soi et les autres) et s'épanouir dans le bien-être et le partage.

    * Par la connaissance de la Loi de son Esprit, par la vision profonde qu'il a de lui-même, l'Homme découvre émerveillé qu'il est un Être unique et exceptionnel : un Être Divin !!!

    ----------

    LIENS

    Masculin-Féminin

    La Force de l'Homme

    Le Subconscient

     Dan Millman

      Marianne Williamson

    ------------

    ©Maryse - etredivin.hautetfort.com

    Imprimer Pin it! Lien permanent Catégories : Corps-Esprit-Ame, L'ETRE HUMAIN, Le fonctionnement de notre esprit, ONTOLOGIE, Principe de base 0 commentaire