Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/05/2016

DIFFERENCE ENTRE CROYANCE ET FOI

Epître aux Hébreux 11,1 - "La foi est une manière de posséder déjà ce que l'on espère, un moyen de connaître des réalités que l'on ne voit pas."

* La Croyance et la Foi, bien que souvent confondues, sont deux idées bien distinctes l'une de l'autre. Elles ne sont pas synonymes ! 

* Hommes : H majuscule = hommes et femmes

QU'EST-CE QUE CROIRE ?

* Croire, c'est accepter qu'une chose soit vraie. 

* La croyance est à l'origine issue du paysage de formation de chaque Homme (H= hommes et femmes), tant sur le plan familial, religieux que social. Ces croyances sont souvent régies par des règles, des codes de vie, des lois, qui aident l'Homme à se structurer, à s'épanouir ; d'autres croyances peuvent aussi le limiter — voire à l'extrême l'affaiblir ou bien étioler sa grandeur en lui. 

* Tout notre existence est ponctuée autant par des croyances personnelles que par des croyances populaires.

* La croyance peut aussi représenter une vérité absolue lorsqu'elle est adoptée par une population, alors qu'elle peut s'avérer fausse ou mitigée. Ainsi fonctionne les sociétés des hommes qui sont créées et évoluent à partir de diverses croyances humaines. Ainsi fonctionne toute religion : c'est un modèle définit de croyances qui structure les religions du monde.

* La croyance est davantage le domaine du mental, contrairement à la Foi qui se vit dans le cœur. Ainsi en est-il aujourd'hui des Hommes qui entendent choisir leur façon de croire, leur façon de vivre leur foi. Certains retrouvent leur religion d’origine, mais avec un esprit critique : ils gardent certains éléments, en ôtent ceux qui n'élèvent pas. D'autres se convertissent à une spiritualité nouvelle répondant à leurs attentes, qui s’accompagne souvent d’un bouleversement - une Métanoïa, un «retournement» de l’être. Ceux-ci changent de regard sur eux-mêmes, sur les autres Hommes. Ils retrouvent sens à leur vie et découvrent une nouvelle compréhension qui leur dévoile la grandeur de l'Homme, leur propre grandeur.

* Ainsi se définit la différence entre Croyance et Foi :

- La première (Croyance) est extérieure à soi, elle reste dans le mental et n'est pas, ou bien ne reste pas, connectée au cœur. Ce qui explique son côté positif ou bien son côté négatif qui la lie alors au doute générant ainsi de la peur, de la souffrance. La croyance n'est ni libératrice ni transcendante pour l'Homme. Croire ne suffit pas pour avoir la Foi, puisque l'Homme peut avoir toutes sortes de croyances sans jamais faire l'expérience d'une Foi authentique. Croire est souvent purement intellectuel.

- La deuxième (Foi) est existentielle, elle prend tout l’être, elle est reliée au Divin en soi et tout autour de soi ; elle permet à tout Homme qui désire se connaître, la (re)connection à lui-même, à l'humanité, à tout le cosmos, à tous les êtres vivants (cf. Psaume 8).

* Avoir la Foi c'est avoir confiance absolue en une puissance intérieure illimitée (connaître notre grandeur en nous et l'utiliser ; elle est prête à l'emploi), posée sur notre cœur (cf Jérémie = "Je mettrai ma loi au dedans d'eux, Je l'écrirai dans leur coeur")...

* La Foi n'est pas l'apanage de croire en un Dieu issu de religion diverse (monothéiste pour la plupart). Croire en Dieu relève, pour certains Hommes, en une croyance liée à leur paysage de formation religieux initial et peut rester dans le domaine de la théorie ou d'une compréhension intellectuelle, non filtrée avec le cœur. Aussi, l'homme peut-il avoir toutes sortes de croyances sans jamais faire l'expérience d'une Foi authentique. Tout Homme croyant n'est pas automatiquement un Homme de Foi.

QU'EST-CE QUE LA FOI ?

* La Foi va au-delà des religions.

* La Foi dépasse les croyances communes (ou entendement collectif) : elle les positive, les éclaire, les élève, les transforme, pour qu'elles deviennent des aides puissantes, fortifiantes et effectives pour l'Homme. 

* La Foi c'est accepter qu'une grandeur existe en soi-même et en tout Homme, elle pousse celui-ci à se connaître intérieurement et à être conscient et responsable de son propre changement intérieur, à devenir maître de ses pensées, émotions et actes — créant ainsi son propre bien-être et bonheur, ainsi que celui de l'humanité.

* La Foi est reconnaître et se tourner vers la Puissance qui se trouve en tous les Hommes (que l'Energie Cosmique - nommée Dieu, Allah, Yawhé, L"Eternel, Source Divine, etc... - a mis tout sur le cœur de l'Homme), afin que ceux-ci soient de nouveau unis à elle et le restent, dans le but ultime de redevenir des Etres Divins.

* C'est cela redevenir un Christ ou, dit plus simplement, un Homme changé, nouveau, comme Jésus (et d'autres prophètes avant et après lui) le redevint en faisant librement ce choix-là !!

LA FOI MEME POUR LES ATHEES

* Cela explique pourquoi un Homme athée a la Foi et est capable de se changer intérieurement aussi, parce qu'il connaît sa Force interne qu'il sait innée. Que l'Homme croit ou pas en l'existence d'un Dieu ne représente aucun problème ni aucun danger pour les croyants, puisque cette Force ou Grandeur est innée en tout Homme et l'aide à se changer et à apporter à l'humanité.

* Souvent, l'Homme athée a plus de facilité à retrouver sa grandeur en lui et est plus facilement apte à se relier aux autres Humains et au Cosmos, parce qu'il est moins limité par des croyances religieuses qui culpabilisent, freinent, imposent des règles strictes parfois sclérosantes. Ces Hommes athées retrouvent plus facilement leur liberté intérieure !

* Refuser les athées ou s'en prendre à eux est inique. Tout Homme agissant ainsi se croit plus grand que les gens qui n'adhèrent à aucune forme de croyance, à fortiori la sienne. L'Homme se comportant de cette façon prouve sa méconnaissance de lui-même donc son non-changement intérieur, son manque de hauteur et d'empathie.

* L'Homme refusant les athées ou s'en prenant à eux, fait non seulement l'amalgame avec les athées cyniques qui ne croient qu'en eux-mêmes et n'ont aucune considération pour l'Homme en général, mais de plus cet Homme oublie que certains croyants sont aussi des cyniques qui ont peu ou prou d'amour pour l'Homme en général. 

* Refuser ou s'en prendre aux athées démontre que l'Homme pose qu'un regard extérieur sur les choses, les êtres, sur l'existence, au lieu de le poser sur lui-même. Ce regard sur soi est le seul qui élève et apporte compréhension et hauteur de vue. 

* Que l'on croit ou pas en l'existence d'un Dieu, que l'on soit dans une religion ou bien dans aucune, l'Homme a une Force, Puissance en lui, à laquelle il peut se relier. N'est-ce pas magnifique et merveilleux ??!!! Tout être humain peut redevenir un Etre Divin sans le savoir !

LA FOI EST UNE ENERGIE

* La Foi est une énergie qui instaure en l'Homme une relation de confiance absolue entre l'être qu'il est et son principe divin (ou Force interne).

* Dans la Foi, l'Homme (hommes et femmes) fait librement et personnellement l'expérience de cette présence divine qui bouleverse intérieurement tout son être.

LA FOI N'EST PAS FANATISME

* Trop s'accrocher à une croyance peut parfois être dangereux : les fanatiques de toutes religions, et mêmes certains athées cyniques, en sont un exemple, qui s'accrochent de toutes leurs forces à leurs croyances erronés et tronquées. Ils sont prêts à agresser, à tuer, à exterminer, tous ceux qui ne pensent pas, ne croient pas comme eux.

* Ces fanatiques ne sont pas dans la Foi, car :

- soit ils ne l'ont pas comprise, parce qu'ils ont oublié ou n'ont jamais appris qu'un Homme est beaucoup plus qu'un objet obéissant, un Homme peut devenir un Etre Divin ;

- soit ils ne supportent pas que des Hommes puissent retrouver liberté et grandeur, car cela les rendraient alors insignifiants et totalement inutiles.

* D'où l'injonction de ne pas tuer, car tuer un Homme est l'empêcher de se connaître et d'avoir ainsi la possibilité de se transformer, de se transcender, pour redevenir un Dieu.

* Par contre, tout Homme qui acquiert une véritable Foi par l'expérience du Divin en lui et autour de lui, ne se sent pas en danger lorsque d'autres Hommes ne pensent pas comme lui. Un Homme de Foi ne cherche nullement à convaincre et surtout pas à imposer ce à quoi il adhère.

* Un Homme de Foi cherche ce qui unit les Hommes qui pourrait les faire accomplir ensemble, tout en gardant chacun leur spécificité. Un Homme de Foi refuse ce qui désunit et tout ce qui est destructeur.

* Une croyance ne peut pas changer l'Homme de l'intérieur comme le fait la Foi,

- car si la croyance implique le plus souvent l'intellect,

- l'expérience de la Foi imprègne l'Homme de Lumière Divine dans tous les plans de son être : spirituel, intellectuel, émotionnel et corporel. Cette expérience le relie à lui-même et aux autres et a le pouvoir de le transformer littéralement et totalement sur tous ses plans, même si cela paraît incroyable de prime abord.

* L'état d'Etre Divin rendra à l'Homme son état initial dont il s'est coupé très tôt même s'il n'en n'a plus conscience (voir ici)  et lui fera recouvrer des possibilités et actions inimaginables.

LA FOI = SAVOIR AU FOND DU CŒUR

* La croyance répétée à l'infini représente la somme des croyances des générations passées. Elle est vivace dans le paysage de formation de chaque Homme qui, parfois, continue à y adhérer une fois adulte : "Je ne réussirai pas dans ma vie si je n'ai pas de diplôme", "La souffrance est un passage obligé", "Tout ce qui ne tue pas rend fort", "Jamais je n’y arriverai", "Si je ne dors pas huit heures par nuit je serai fatigué", "C'est comme ça, on n'y peux rien changer", etc… 

* Croire de cette façon est vivre à l'extérieur de soi, donc vivre dans l'incertitude qui génère peur, doute, anxiété. Cette façon de croire limite considérablement les actes des Hommes. Ne tournant pas son regard vers lui-même, l'Homme accusera alors l'extérieur des raisons de son ou ses échecs.

* La Foi, quant à elle, naît de la certitude absolue. L'Homme "sait" dans son cœur, il est sûr et certain, il "sait". La foi est une force où la peur n'a plus sa place, car elle amène l'Homme à se lier à sa puissance divine en lui. Celui-ci, s'il reste connecté, est protégé, aidé, retrouve liberté et aisance et est capable de se réaliser et d'apporter à l'humanité.

* Cette Foi peut survenir à tout moment dans la vie d'un Homme, par une recherche ou trouvaille personnelle, elle est là depuis toujours en lui et se révèle lorsque celui-ci est prêt. Elle naît de l'intérieur, elle est une force, elle est intemporelle. Mais la société tout comme la religion n'a pas appris à l'Homme à chercher la vérité au fond de lui-même, mais uniquement à l'extérieur de lui. Ce qui explique ses erreurs, ses égarements et ses chutes.

* Si l'Homme n'a pas fait, ou n'a pas voulu faire, l'effort de chercher et de trouver/réveiller la Foi au fond de lui — par peur le plus souvent de remettre en question les croyances inculquées, tronquées qui pourrait le faire rejeter d'un groupe, voire de toute une communauté — alors il restera dans ses croyances tantôt positives, tantôt négatives, qui se répercuteront sans cesse en lui et autour de lui ; il aura du mal à dépasser le manichéisme (voir ici).

LA FOI N'EST PAS RELIGION

* La Foi véritable est dangereuse pour certaines religions prosélytes, car elle les prive de tout pouvoir sur ses fidèles. Ayant créée un "dieu" à l'image de l'homme, elles voudraient dicter leur foi au monde. Mais la foi qu'elles jugent seule véridique et qu'elles imposent n'est qu'un simulacre de foi, car la forme qu'elles imposent ne laisse place qu'à des croyances, pas à la Foi véritable.

* Pourquoi ? Parce que la Foi se modèle de l’intérieur, à l'intérieur de l'Homme, et n’est dépendante d’aucune forme extérieure, d’aucun dogme, d'aucun pilier ou d'aucunes autres formes que ce soit. C'est librement et seul face à lui-même, que l'Homme fait l'expérience de la Foi.

* L'Homme doit chercher, découvrir et dévoiler ce qu'il a dans son cœur. D'où l'importance qu'il se connaisse intérieurement (voir ici). Car la Vie va de l'intérieur vers l'extérieur, jamais le contraire !!

* Le mot Foi est bel et bien incompatible avec le mot religion.

LA FOI EST LE "RELIGARE"

* La Foi ne peut être limitée ou emprisonnée par tout dogmatisme religieux de quelque religion que ce soit, sinon elle s'étiole et elle redevient croyance.

* Il est important que l'Homme soit essentiellement relié à sa Puissance Divine en lui ("religare" voir ici), à cette réalité transcendante.

* Etre relié n'est pas juste une idée, mais une action car cela demande à l'Homme de, outre se connaître bien sûr, savoir discerner les changements à faire = ne plus accorder crédit à tout ce qui désunit de la puissance interne, discerner et rectifier ses erreurs, mettre en avant ses qualités, tout le positif qu'il doit accomplir en lui pour que cela soit effectif à l'extérieur, etc. Changements qui rejaillissent en lui et hors de lui (voir ici et ici).

* Son rayonnement est bel et bien un acte de Foi qui lui permettra d'enseigner aux autres, particulièrement aux enfants, futurs Hommes accomplis, en les rendant attentifs à la Beauté de la Vie. L'exemple sera plus parlant que des croyances enrobées de peurs, de doutes et d'erreurs.

* L'Homme doit savoir s'il se vit et vit dans la croyance ou dans la Foi. La peur, le doute, l'incertitude, l'incohérence, la domination, la soumission, toute erreur qu'il commettra ... lui montrent s'il est dans le mental ou dans le cœur.

LA FOI ET LA REGLE D'OR

* La Foi a des règles de vie (apprendre à se connaître soi-même, avoir le souci des autres Hommes et apprendre d'eux, chercher à comprendre en profondeur, développer son esprit critique, préserver son libre arbitre, vivre la cohérence en pensant, sentant et agissant dans la même direction, ...) et dix paroles universelles (voir ici et ici). Leur but est d'élever, transformer, transcender l'Homme dans toutes les enceintes de son existence.

* La Foi mène l'Homme sur le chemin de la connaissance de lui-même et à son changement intérieur. Cela lui fait comprendre que les autres Hommes en face de lui est un autre lui-même. Ces règles de vie et ces dix paroles le font regarder en lui-même, lui apprennent à s'aimer lui en premier pour pouvoir aimer les autres, l'aident à se comprendre pour dépasser ses défauts ou à rectifier le tir (voir ici). Ces règles de vie et ces dix paroles peuvent se résumer par la Règle d'Or : "Ne faites pas aux autres ce que vous ne voudriez pas qu'on vous fasse".  

LA FOI EST DEMONSTRATION

* La Foi est démontrer ce à quoi l'Homme adhère. Par exemple croire qu'il reçoit ce qu'il a demandé, ce qu'il espère, avant même de le recevoir. Idest en voir le résultat effectif avant même de l'avoir reçu — que ce soit pour son propre changement personnel ou collectif, tout comme pour améliorer sa situation ou toutes autres enceintes de sa vie — (voir ici).

* La Foi est comprendre et accepter que le Dieu des religions, vengeur, mauvais, cruel, punisseur, tueur, sacrificateur, etc... est un dieu créé à l'image de l'Homme et est caduque. 

* Bien au contraire, ce que les Hommes appellent Dieu, Allah, Adonaï, Eternel... est une Puissance Divine indéfinissable certes, mais pleine d'Amour, d'amour incommensurable, qui a créé l'Homme puissant, fort, noble, royal.

* L'Homme doit cultiver sa Confiance Absolue en la Puissance Infinie qui peut tout et donne tout. Et mettre en pratique tous les attributs et qualités que la Présence Divine a mis en lui... Et ainsi démontrer ce à quoi il adhère.

Jacques 2, 19-20 - "Tu crois qu'il y a un seul Dieu, tu fais bien; les démons le croient aussi, et ils tremblent. Veux-tu savoir, ô homme vain, que la foi sans les œuvres est inutile ?"

* L'Homme doit dépasser les croyances, la récitation de paroles ou de prières apprises par cœur. Pour chercher à comprendre avec le cœur et les intégrer au fond de lui, afin de les démontrer par une attitude consciente et responsable.

* Le Dieu de l'Univers (Energie Cosmique, Puissance Divine) regarde les attitudes, les faits, Il ne s'arrête pas aux paroles.

Samuel 16,7 - "L'Eternel ne considère pas ce que l'homme considère ; l'homme regarde à ce qui frappe les yeux, mais l'Eternel regarde au cœur."

* L'Homme doit mettre en premier sa Foi en la Présence Divine et ensuite s'occuper de ses affaires. Ainsi il sera aidé, guidé, protégé, comblé, sauvé. Il doit cultiver en permanence et de façon cohérente sa façon de penser, de sentir (émotions), d'agir, de parler.

* En tournant son regard que vers la Puissance Divine (ou Force Interne pour les athées), il traverse sans heurt les moments durs de crise, de violence, à l'extrême de guerre. Il dépasse les peurs du monde.

* La démonstration qui est demandé à l'Homme — se connaître lui-même (voir ici) pour être capable de = • aimer lui-même et les autres • devenir conscient et responsable connaître qui il est dépasser les défauts et préjugés qui le rabaisse et rabaisse autrui • apporter à l'Humanité, etc — est, malgré l'apparente difficulté, très simple.

* Et cette démonstration lui permet :

- Non seulement de s'élever, de se transformer autant sur le plan spirituel que physique. Car le corps répondra de façon merveilleuse à cette transformation interne : extérieurement il démontrera lui aussi en s'embellissant, se fortifiant, voire en se guérissant même des pires maladies.

-  Mais également sa démonstration rejaillit partout autour de lui, apportant paix et bien-être à tous les Hommes vivants et ayant quitté leur corps, à tous les êtres (nature, animaux, etc), à tous l'univers ; et freine aussi les mauvaises intentions voire les annule.

L'Homme doit intégrer et suivre, en permanence, sans relâche, dans la cohérence effective, cette "feuille de route" qui fait de lui un Nouvel Homme, un Homme nouveau. En se recréant, il améliore puissamment le monde.

* La Foi est innée à tout Homme. Elle est le chemin qui le relie à son essence divine et lui permet de se réaliser totalement et pleinement pour atteindre, à plus ou moins long terme l'état d'Etre Divin !!!

J. Murphy - "Personne ne croit en rien. Chacun, d'une manière ou d'une autre croit en quelque chose. Certains, il est vrai, ne croient qu'à des choses négatives, ne s'attendent qu'à des maladies ou des accidents, sont convaincus d'échouer dans la vie et d'être victimes d'une fatalité...."

"... Il ne suffit pas donc de croire, ni d'inviter à croire, voire à convaincre. Mais il est nécessaire de dire à quoi il faut croire et comment mettre la foi en œuvre. La Foi doit-elle être un moyen de construire ou de de détruire ? Telle est la question..."

------

J. Murphy - "... La vraie Foi est une conviction reposant sur des lois éternellement valables et sur des principes immuables. Cette Foi est si vaste et si forte que de l'extérieur, rien ne peut l'ébranler. Notre attitude fondamentale, nos convictions, forment notre Foi..."

"... La Foi est invisible et témoigne résolument de choses impossibles à voir. Personne ne peut voir votre esprit, vos sentiments, votre vie. Vous non plus. Vous ne pouvez davantage voir votre Foi. Mais vous pouvez vous ancrer dans la force invisible qui a son siège en vous, force essentielle, toute-puissante et éternelle..."

"... La Foi est le bien spirituel de tout Homme. La toute-puissance Divine agit dans les couches profondes de votre esprit. Elle est accessible à vos pensées et à vos sentiments. Aussi êtes-vous en mesure de venir à bout de toutes les situations et de triompher de l'adversité..."

----------

LIENS

Se connaître soi-même

L'effet Boomerang

Pensées et sentiments sont créateurs

Différence entre religion et Spiritualité

Croire sans Voir

-----------

©Maryse - etredivin.hautetfort.com

Les commentaires sont fermés.