Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mon amour me protège

spiritualité,etre humain,société,actualité,paix,force,joie,foi,croyance,développement personnel,transformation,changement du monde,métaphysique,ontologie

* Voici un témoignage stupéfiant et paradoxalement positif, reçu sur l'adresse mail de ce blog, dont l'auteur a voulu rester anonyme, ce qui est respecté ici !

* Il est intéressant de constater qu'en maîtrisant nos pensées et émotions, en s'aimant et aimant les autres, tout du moins en les respectant, nous nous protégeons et faisons venir sur nous la protection divine.

--------

AVRIL 2017

* Mon amour me protège !

* C'était un soir d'avril 2017. J'allais au lit pour dormir. Je savais que c'était le milieu de la nuit et que mon corps physique dormait profondément lorsqu'il m'arriva ce que j'ai vécu ...

* Soudain, mon corps astral (des gens peuvent le nommer esprit ou âme) s'est trouvé dans un monde inconnu et aussi grand que l'infini. Le monde dans lequel j'étais n'était que de la brume noire et, à ma gauche et à environ deux mètres de moi, une main noire et un avant-bras noir et — au niveau de son coude — une lumière blanche éclairait ce membre et ses environs.

* Dans mon cœur, je savais que c'était le diable dans tout son ensemble qui était venu extirper mon corps astral de mon corps physique, sans mon consentement. Il était à deux mètres de moi mais il ne pouvait pas s'approcher davantage.

* Je le regardais droit dans les yeux en lui disant "Je n'ai pas peur de toi". Je me déplaçais de façon latérale et m'arrêtais quelques mètres plus loin. Il me suivait. À nouveau, je lui disais "Je n'ai pas peur de toi". Je me déplaçais une seconde fois de la même façon et il me suivit encore. La troisième fois que je lui parlais, je lui dis "Je n'ai pas peur de toi. Et de toute façon, je dois retourner dormir". L'instant d'après, je savais que mon corps astral était revenu dans mon corps physique et que je continuerais à dormir tranquillement le reste de la nuit.

* Comparé à l'anatomie d'un humain, l'avant-bras et la main du diable étaient très grands à tel point que sa main aurait pu attraper mon corps comme la main d'un humain attraperait une poupée.

* Quand je me réveillais le lendemain matin, je réalisais que si cette main noire avait réussi à m'attraper, ma mère aurait retrouvé son enfant morte dans le lit.

* Cette idée me fit peur une fraction de seconde et me rendit triste quelques secondes en sachant que cela aurait causé beaucoup de chagrin à ma mère.

* Mais ce que je réalisais aussi, c'est que le diable en personne s'est déplacé pour tenter de me tuer mais il n'a pas réussi.

* Ce que j'ai vécu n'était ni un rêve ni une vision mais une expérience bien réelle. Cela me prouve qu'en ayant de l'amour, de l'intégrité, de la dignité et surtout en n'ayant aucun mauvais sentiments envers celui ou celle qui nous attaque ou tente de nous assassiner, cela bloque toute tentative néfaste à son encontre.

* Je suis fière d'avoir su agir de la façon dont j'ai agis et cela prouve quand maintes circonstances, il faut garder son calme et surtout garder sa dignité, son intégrité ainsi que son amour (dont découle de nombreux bons sentiments et qualités).

-------- 

* Deux ou trois jours plus tard, j'étais au lit.

* C'était encore la nuit et je faisais un joli rêve.

* J'étais à la campagne. Il faisait beau. Il y avait une jolie prairie, plein d'arbres, des maisons au loin. Je me trouvais sur le chemin de terre et je marchais.

* Tout d'un coup, une silhouette noire et transparente surgit du sol et — avec ses bras et chacune de ses ailes (qui faisait le lien entre les bras et chaque côté de son corps, de l'aisselle jusqu'au pied) — il m’attrapa. Je me trouvais dans l'obscurité. Je ne sais pas pourquoi mais je claquais des doigts en disant "Je suis protégée. Dieu me protège. Je suis protégée. Dieu me protège".

* Quelques secondes après être dans cette obscurité, une aiguille blanche auréolée d'une lumière blanche avec quelques points blancs qui bougeaient dedans, arriva pour me sortir de là. Cette aiguille se trouvait au-dessus de moi et sur ma gauche ; je tendis mon bras gauche et m'agrippa à cette aiguille qui, — en une fraction de secondes précisément —  m'amena au même endroit où je me trouvais dans mon rêve.

* Pendant cette extraction, je savais que la silhouette noire était un démon envoyé par le diable. Cette obscurité, c'était les ailes de la silhouette qui m'emprisonnait et lorsque je partais (grâce à l'aiguille blanche) la silhouette essayait de me retenait de toutes ses forces pour ne pas que je puisse partir.

* Là encore, je n'avais aucune peur en vivant cette expérience. L'aiguille blanche qui est venue m'aider : je savais dans mon cœur que c'était Dieu mais certaines personnes peuvent l'appeler source divine, énergie cosmique, etc.

* De l'amour découle : affection — altruisme — amitié — bienveillance — bonheur — bonne foi — bon sens — bonté — compassion — compréhension —   délicatesse — droiture — équité — estime — fermeté — force — harmonie — honnêteté — honneur — indulgence — inflexibilité — intégrité — joie — justesse — justice — moralité — protection — simplicité — tendresse — tolérance — vérité — etc.

* La vie est merveilleuse. Le monde est merveilleux.

* Pour se réaliser, il est important d'agir à chaque instant en gardant son amour, sa dignité et son intégrité. Ces trois qualités sont essentielles pour être en harmonie avec soi-même et avec son environnement.

Témoignage anonyme
Reçu dans la boîte mail du blog 

Imprimer Pin it! Lien permanent Catégories : SPIRITUALITE, Témoignages du monde 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.