Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ONTOLOGIE

  • I AM THAT I AM - Je Suis Qui Je Suis

    paix,conflits,ontologie,spiritulaité,être humain,armes,humanisme,politique,actualités,finances,nation humaine universelle,changement du monde,société,santé,spiritualité,liberté,noir,blanc,mauvais,bien,bon,connaissance de soi,âme,unicité,architecte,réfugiés,religion

    Eode 3,14 - "Dieu dit à Moïse : Je Suis qui Je Suis. Et il ajouta : C'est ainsi que tu répondras aux enfants d'Israël : Celui qui s'appelle "Je Suis" m'a envoyé vers vous".

    וַיֹּאמֶר אֱלֹהִים אֶל־מֹשֶׁה אֶהְיֶה אֲשֶׁר אֶהְיֶה כֹּה תֹאמַר לִבְנֵי יִשְׂרָאֵל אֶהְיֶה שְׁלָחַנִי אֲלֵיכֶם

    Et dit Le Seigneur à Moïse Je Suis qui Je Suis
    ainsi tu parleras aux fils d'Israël Je Suis m'envoie à vous

    Hommes → H = hommes et femmes

    * Le message reçu et transmis par Moïse, indique qu'en chaque Homme se trouve la part Divine que l’Éternel a mis en lui, cette étincelle de Vie posée en son inconscient ou subconscient. 

    Jérémie 31,33 - "Je mettrai ma loi à l'intérieur d'eux, je l'écrirai dans leur cœur, je serai leur Dieu et ils seront mon peuple."

    * Cette part divine en l'Homme, sa Divinité intérieure, sa Force divine, est une Puissance Infinie que celui-ci doit, pour s'accomplir, apprendre à écouter et avec laquelle il doit s'harmoniser.

    * Dans la Bible Hébraïque, le Nom de l’Éternel s'écrit יהוה et se lit Adonaï mais ne se traduit pas.

    * En Hébreu biblique, la forme verbale se définit en terme d'ACCOMPLI et d'INACCOMPLI.

    * L'ACCOMPLI représente tous les actes et les actions créés, qui ont débuté dans le passé — aussi lointain soit-il — et qui sont : soit totalement achevés, soit se terminent aujourd'hui, à l'instant présent. Ces actes et actions sont donc totalement aboutis, accomplis.

    * L'INACCOMPLI représente les actes, les actions, qui sont en train de se créer, maintenant, à l'instant présent (aujourd'hui), mais qui ne s'achèveront que dans un futur plus ou moins proche.

    * אֶהְיֶה est le verbe "Etre" conjugué à la première personne du singulier de l'Inaccompli et est à la fois Masculin et Féminin. Il se traduit par "Je serai". 

    * Sur le plan ontologique, il représente exactement le "JE SUIS" (exprimé maintenant, à l'instant présent, mais non encore achevé) tendant à la réalisation complète de l'Homme (demain, totalement accompli) à savoir : devenir un Homme nouveau, un Etre Divin.

    * Chaque Homme est un "JE SUIS" appelé à devenir Total et totalement Uni au Tout.

    * Tel est le NOM révélé à Moïse dans son expérience du buisson ardent. 

    --------

    Psaume 82,6 - "Vous êtes des dieux, Vous êtes tous des fils du Très-Haut."

    * L'Homme est créé à l'Image de la Source Divine (appelée aussi Dieu, Allah, Adonaï, l’Éternel, Intelligence Infinie, la Vie, etc) et possède en lui-même la Puissance et les Attributs divins.

    * L'Homme est appelé à devenir Ressemblance de la Source Divine en créant en lui-même l'Harmonie ou l'Unité en lui (voir ici et ici) pour devenir Un avec le Tout (l'Humanité, le Cosmos).

    * Pour atteindre à cette Ressemblance, l'Homme doit impérativement se connaître (voir ici). De même pour accomplir, vivre cette Ressemblance Divine, il doit définir ce qu'il veut être et donner un sens à sa vie.

    JE SUIS (qui tu es en devenir) 

    * Le Principe de la vie de l'Homme est JE SUIS et non Je serai, parce que JE SUIS n'est pas totalement accompli d'où l'écriture au futur en hébreu. 

    * Pourquoi ?

    * Parce que JE SUIS — bien qu'ayant sa réalisation dans le futur — se vit ici et maintenant, dans le présent.

    * Parce que Dieu est l'Éternel Présent et parce que l'Homme ayant tout en lui, n'a pas à attendre pour appliquer toutes les qualités et tous les attributs divins, il doit les vivre maintenant, dès à présent, même s'il se réalisera totalement bien plus tard.

    * Pour les vivre, les accomplir, l'Homme doit se les approprier en disant seulement "JE SUIS cela", avec confiance, persistance et amour. Sa réalisation s'accomplira inéluctablement car Telle est la loi de l'être. Ce que l'Homme est à présent, va conditionner son lendemain, son devenir.

    * Lorsque l'Homme dit "JE SUIS", il annonce la Présence Divine en lui-même ; et la réalisation de la Présence Divine en l'Homme est la solution de tous ses problèmes. L'Homme devient tout ce à quoi il dit JE SUIS.

    * L'Homme seul peut faire l'expérience de Dieu en lui-même, lui seul peut dire "JE SUIS". Personne ne peut le dire à sa place !!

    * Important - L'Homme devient immanquablement ce qu'il contemple. Ce qu'il sent comme étant vrai, autrement dit, ce à quoi il donne son consentement mental, se manifeste inéluctablement. 

    * Etant co-créateur avec la Source Divine (nommée Dieu, Allah, L’Éternel, Adonaï, Vie...), il doit veiller, faire attention, à ses pensées, à ses émotions, d'où découlent toutes ses paroles et tous ses actes. Car lui seul est capable de hâter ou de retarder son évolution par la nature, la qualité de sa vie intérieure, et par le choix avec lequel il se sert de la parole : JE SUIS.

    Éphésiens 4, 29 - "Aucune parole mauvaise ne doit sortir de votre bouche ; mais s'il y en a besoin, dites une parole bonne et constructive, bienveillante pour ceux qui vous écoutent."

    Isaïe 55,11 - "Ainsi en est-il de ma parole, qui sort de ma bouche: Elle ne retourne point à moi sans effet, sans avoir exécuté ma volonté et accompli mes desseins".

    Luc 21,36 - "Veillez et priez en tout temps."

    Matthieu 12,37 - "Car par tes paroles tu seras justifié, et par tes paroles tu seras condamné."

    * L'Homme doit prendre soin de ne dire JE SUIS qu'à ce qui est vrai, juste, bon, constructif ; il doit se détourner résolument de tout ce qui est négatif, de ce qui tente de lui faire oublier sa divine origine ; ainsi il ne ratera pas le but (voir ici). 

    Psaume 91,1 - "Celui qui demeure sous l'Abri du Très-Haut repose à l'ombre du Tout-Puissant."

    "JE SUIS" EST EN CHAQUE HOMME

    Joseph Murphy (1898-1981) - "Tout ce qui vient en contact avec "Je suis" est intensifié. "JE SUIS" INTENSIFIE N'IMPORTE QUEL ETAT D'ESPRIT. Ainsi, si vous vous dites : "Je suis pauvre, solitaire, malheureux", vous intensifiez ces états d'esprit.

    JE SUIS en vous — l'Être, la Vie, la Conscience, l'Intelligence Infinie, etc. — est Dieu, ou Principe de Vie, notre part Divine. JE SUIS est un don. Il ne demande ni travail ni sacrifice, car Dieu est l'Éternel maintenant !

    La réponse à tous vos problèmes est en vous maintenant, car rien n'échappe à l'Intelligence infinie. "Avant qu'ils appellent, moi je répondrai…" Isaïe 65, 24.

    Dieu n'est soumis ni à l'espace ni au temps."

    * Pour créer véritablement, constructivement, l'Homme doit parvenir à un accord absolu entre son esprit conscient et son esprit subconscient (voir ici) ou dit autrement entre "penser-sentir-agir dans la même direction". Cela lui est constamment rappelé dans toute la Parole :

    L'Homme est appelé à ne plus être une "maison divisée contre elle-même" (Marc 3,24).

    Il doit rechercher l'unité (Jean 10,30).

    Il lui est recommandé de n'avoir aucun autres dieux devant la Face de Dieu - l'Omniprésence - JE SUIS (Exode 30,3)...

    * Ainsi il devient le Temple indestructible, en faisant une  confiance totale, absolue à Sa Présence en lui-même jusqu'à atteindre le point de conviction intime.

    I, Corinthiens 3, 16 - "Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l’esprit de Dieu habite en vous ?"

    * C'est le cœur de l'Homme — le cœur de l'Homme est son subconscient appelé aussi "Principe Féminin" ou "Féminin Sacré" (voir ici) — qui contient tous les dons, attributs de la Source Divine. Chaque Homme est un temple de Dieu Energie Divine et chaque Homme est là pour révéler tous les pouvoirs, tous les attributs et toutes les qualités de Dieu qui lui sont inhérentes.

    Jérémie 31,33 - "Je mettrai ma loi au dedans d'eux, Je l'écrirai dans leur cœur ; Et je serai leur Dieu, Et ils seront mon peuple."

    * Ainsi faisant, l'Homme se crée alors un nom nouveau dans sa subconscience, idest il prend conscience qu'il n'y a qu'une Puissance : la Puissance Divine et que, reconnecté à celle-ci, il est capable de se changer, se transformer, voire se transcender : il devient un autre Homme, il change de caractère, il a une autre façon de voir et de comprendre, il devient plus profond, etc. 

    Esaïe 62,1 - "On t’appellera d’un nom nouveau, que la bouche de l’Eternel désignera."

    * Son ego — redevenu outil, aide, service, il n'a surtout pas à être détruit — reprend sa place initiale. Ainsi, l'Homme n'ECOUTE plus QUE la voix et les directives de la Présence Divine en lui.

    Gitta Mallasz (Dialogue avec l'Ange) - Et si l’égo était sacré ? Et si l’ego était lui aussi mon maitre ? Par la lecture de divers enseignements spirituels, j’avais eu la conviction que je devais me débarrasser de mon égo. Heureusement pour moi, je n’en ai jamais été capable ! J’ai eu beaucoup de mal à comprendre que me débarrasser de mon égo aurait été comme se débarrasser d’une partie organique de moi-même, d’une partie très précieuse pouvant coopérer à mon évolution. L'Ange me dit :

    A UN BOUT – C’EST MOI
    et avec un geste vers la bas A L’AUTRE BOUT, C’EST LUI
    ENTRE LES DEUX – TOI –

    Je me demandais vraiment qui pouvait être ce «lui»; La réponse vint aussitôt: TON «PETIT MOI»
    Je pensais, horrifiée : «Quoi, l’Ange s’intéresse à ce «petit moi» que je déteste tant et dont je veux me débarrasser ! […] Et la réponse fut tranchante:

    ENFANT SOTTE !

    MOI ET LUI SOMMES UNIS DANS LA TACHE
    NE SEPARE PAS CE QUI EST UN!
    DEVANT LUI RIEN N’EST PETIT, NE JUGE PAS !

    Il est difficile de se dégager des notions morales qui pendant des siècles ont «maudit» notre être instinctif. L’Ange a dû me corriger car, peu de temps après, j’avais oublié ses paroles et je demandais de nouveau : "Y a-t-il un moyen sûr pour éviter de retomber dans le «petit moi», dans ma personne ?" Et avec une patience vraiment angélique, l’Ange me répondit:

    TU NE PEUX PAS TOMBER DANS LE PETIT MOI, CAR TU ES DEDANS.
    VOUS ETES TOUS DEDANS.
    IL NE FAUT PAS LE QUITTER, MAIS L’ÉLEVER .
    VOTRE PLUS GRAND TRESOR EST CE PETIT MOI, QUEL MIRACLE QUE LA PERSONNE !
    DEPUIS DES TEMPS INFINIS ELLE SE FORME.
    ET TOI -ENFANT STUPIDE – TU LA DETESTES.
    C’EST LUI QUI L’A FORMEE DEPUIS LE COMMENCEMENT DES TEMPS POUR TOI SOTTE!  ELLE EST UN BON SERVITEUR,
    SI TU ES UN VRAI MAITRE.

    Je compris enfin l’importance de l’ego à sa juste place ! Je vis clairement que, jusqu’à présent, je l’avais maltraité et déshonoré comme tant de générations avant moi ! Cette attitude fait partie de notre héritage. Pendant des siècles et dans bien des sociétés, le pouvoir du monarque, du père de famille, du patron, était absolu. Souvent le subordonné était traité avec autoritarisme et mépris. Et c’est ainsi que nous avons traité notre petite personne.

    Mais il y a environ cinquante ans, l’Ange, ce messager divin, a réhabilité la dignité de notre serviteur indispensable à la tâche la plus noble, la plus élevée de l’Homme: unir les deux moitiés de Vie, la Lumière et la matière..."

    * L'Homme est appelé à faire régner en lui-même la "Cité de la Paix" (étymologie du nom "Jérusalem") afin que cette paix règne à l'extérieur. Cette nouvelle Jérusalem témoigne que l'Homme est uni à sa Présence Divine en lui.

    * Parvenu à cette connaissance, à cette certitude, l'Homme sait, quels que soient la situation, la difficulté ou l'événement qui se présentent à lui, que peur, inquiétude, dépression, angoisse, doute, crainte, n'ont plus lieu d'être ; l'Homme sait QUI il Est, il se reconnaît pour CE qu'il Est de toute éternité : un être spirituel, un Etre Divin !!!

    UTILISER "JE SUIS" 

    Proverbes 18,21 - "La mort et la vie sont au pouvoir de la langue, vous aurez à vous rassasier des fruits que votre langue aura produit."

    * JE SUIS est l'expression de la Présence Divine Créatrice qui se trouve en chaque Homme. 

    * Chaque jour, l'Homme veille à bien utiliser la Puissance JE SUIS et c'est avec Elle aussi qu'il prépare son sommeil. 

    Il médite sur cette Présence, cette Puissance qu'il exprime en disant "JE SUIS".

     Il médite sur tous les attributs divins qu'il possède en puissance.

    Il réfléchit à ce à quoi il s'identifie, ce vers quoi il tourne ses pensées, dirige ses émotions et utilise son imagination, pour se réaliser totalement.

    Il élève ses pensées et ses sentiments pour atteindre à la paix intérieure.

    * L'Homme doit impérativement regarder à l'intérieur de lui-même, utiliser ses trésors intérieurs qui lui apporteront extérieurement ceux dont il a besoin, et qui lui permettront de surmonter les événements qui lui sont contraires.

    * L'Homme a tout en lui, le Royaume est au-dedans de lui.

    Matthieu 6,33 - "Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu; et toutes ces choses vous seront données par-dessus."

    Proverbe 23,7 - "Car il est comme les pensées de son âme".

    Matthieu 9,29 - "Qu'il vous soit fait selon votre foi."

    * L'Homme, créé à l'Image et ressemblance de l’Éternel Dieu, doit prendre conscience que sa pensée, son imagination, ses émotions, sa parole, sont créatrices. Il doit apprendre à les maîtriser.

    * Par la démonstration de son "JE SUIS" — à l'instar de l’Éternel — l'Homme témoigne qu'il est bel et bien le créateur de sa propre vie. Son libre arbitre est total et absolu. Il est et demeure à jamais un être libre et responsable.

    * L'Homme est bel et bien un Etre Divin !!!

    --------

    LE CODE DE MOISE

    --------

    LIVRE

    paix,conflits,ontologie,spiritulaité,être humain,armes,humanisme,politique,actualités,finances,nation humaine universelle,changement du monde,société,santé,spiritualité,liberté,noir,blanc,mauvais,bien,bon,connaissance de soi,âme,unicité,architecte,réfugiés,religion

    --------

    LIENS

    Croire sans voir

    Une seule Puissance : la Puissance Divine

    Force des Hommes

    L'ontologie

    Le fonctionnement de notre esprit

    Masculin-Féminin en chaque Homme

     Dépasser le manichéisme

    --------

    ©Maryse - etredivin.hautetfort.com

    Imprimer Pin it! Lien permanent Catégories : I AM THAT I AM / Je Suis qui Je Suis, ONTOLOGIE 0 commentaire
  • Vivre l'Harmonie dans le couple

    paix,conflits,ontologie,spiritulaité,être humain,armes,humanisme,politique,actualités,finances,nation humaine universelle,changement du monde,société,santé,spiritualité,liberté,noir,blanc,mauvais,bien

    Hommes →  H = hommes et femmes

    * Le masculin et le féminin (voir ici) se trouve en tout Homme ; il est vraiment important, voire urgent de les rééquilibrer, non seulement pour soi-même — pour notre propre harmonie et bien-être intérieurs — mais surtout pour créer une vie harmonieuse et équilibrée dans la vie de couple !

    * Cet équilibre se réalise par l'acceptation de ces deux phases en soi, puis par l'harmonisation ou l'union de ces deux aspects se trouvant en tout Homme.

    * Chaque Homme doit ré-harmoniser son féminin intérieur, l'unir avec son masculin intérieur, pour créer cette harmonie intérieure, qui est particulièrement indispensable pour créer un couple harmonieux.

    * Ainsi l'homme harmonisé en lui-même, et la femme harmonisée en elle-même, si ces deux êtres s'unissent, leur harmonie respective leur évitera de combler un vide et/ou de dépendre l'un de l'autre.

    -----

    DÉSÉQUILIBRE DES PRINCIPES MASCULIN ET FÉMININ

    * L'harmonie intérieure en chaque Homme est vitale afin ne plus reproduire l'erreur fondamentale que commettent certains hommes : prendre sa femme pour sa mère et/ou la traiter comme telle — cela se rencontre encore dans toutes les cultures.

    Coran - Sourate 33,4 – "Allah n'a pas placé à l'homme deux cœurs dans sa poitrine. Il n'a point assimilé à vos mères vos épouses."

    * Dans certains couples le mari appelle sa femme "maman" et la femme appelle son mari "papa". Cela est horrible, mais une telle attitude dans un tel couple s'explique devant leur ignorance de l'existence du "féminin intérieur et du masculin intérieur" à l'intérieur de chacun d'eux — ignorance qui dénote la non-connaissance d'eux-mêmes ; non-connaissance qui entraîne hélas de telles situations (voir ici et ici).

    * C'est le "féminin intérieur" qui est le plus rejeté dans les sociétés, faisant alors déséquilibrer l'harmonie à l'intérieur de chaque Homme.

    * Ce déséquilibre entraîne de la souffrance intérieure, souffrance extériorisée car douloureuse et difficile à supporter. Alors elle se répercute à l'extérieur de chaque Homme et crée des rapports faussés entre les hommes et les femmes.

    Si l'homme refuse ou ignore son féminin intérieur : cet homme projettera son "féminin intérieur" à l'extérieur de lui, donc sur la femme extérieure. Cet homme aura envers les femmes, notamment envers son épouse, des attitudes dominatrices, des préjugés envers le féminin, des rapports de force, voire des attitudes violentes. Ce qui est sûr, il sera le chef, le décideur.

    * Cet homme deviendra alors dépendant du féminin que représente sa femme. Et si son épouse venait à le quitter, soit il se sentirait perdu, vivrait alors le manque à ce féminin avec une souffrance terrible, violente, souvent mortelle (se tuer ou tuer son épouse). Soit il apprendrait à se connaître obligatoirement.

    Si la femme refuse ou ignore son masculin intérieur : devant l'ignorance ou le refus de son propre "masculin intérieur" en elle, cette femme recherchera à travers les hommes, notamment son époux, la force, le courage, les prises de décision, la détermination pour agir, etc... Cette femme aura des attitudes de dépendance, voire de totale soumission. Ce qui est sûr, elle sera celle qui suit. 

    * Cette femme deviendra alors dépendante du masculin que représente son mari. Et si celui-ci venait à la quitter, elle serait perdue devant le manque à ce masculin et souffrirait terriblement. Soit elle chercherait un substitut à son époux (rares sont les femmes qui détruisent, tuent dans ce cas-là), soit elle chercherait à se connaître obligatoirement. 

    HARMONISATION INTÉRIEURE

    * C'est davantage l'homme qui a un problème avec le "féminin intérieur", ce monde dominé par le "masculin", le démontre tous les jours, sur tous les coins de la planète. Cela dénote, paradoxalement, la grande fragilité des hommes - liée aux traditions, éducations, cultures - et leur grande souffrance qu'ils cachent à travers des attitudes dures, rudes et parfois barbares.

    * Mais si la femme a beaucoup moins de problèmes en elle-même que l'homme, elle se doit — par son changement et son refus de reproduire les éducations et traditions néfastes — d'aider l'homme à accepter, aimer, son "féminin intérieur" pour qu'il puisse s'épanouir comme une fleur dans l'harmonisation avec son masculin intérieur. La tâche de la femme n'est pas simple, mais elle est très belle ! 

    * L'homme et la femme ne sont nullement créés pour dominer ou pour être soumis, quel que soit celui ou celle qui domine, celui ou celle qui est soumis.

    * Il est important qu'ils apprennent à se connaître, à dépasser tout rapport de force, de domination, de soumission afin qu'ils puissent enfin vivre en harmonie en eux-mêmes, chacun et chacune.

    * Faisant ainsi, ces hommes et ces femmes démontrent que leur propre harmonie en eux-mêmes est la pierre angulaire de l'harmonie et de l'équilibre épanouissant dans le couple !

    PRINCIPE MASCULIN ET PRINCIPE FÉMININ

    * Le principe masculin domine le plus dans le monde, dans chaque société, dans chaque culture et évidemment règne en maître dans les religions.

    * ATTENTION = Ce masculin n'est pas "masculinité" mais c'est Le masculin intérieur, inné en chaque humain = en chaque homme et chaque femme, qui est seul mis en avant ou valorisé.

    * Bien sûr ce masculin intérieur est important car il permet d'être dans l'action, entreprendre, oser, créer.

    * Mais le féminin intérieur est tout autant important, puisqu'il est Sacré. Id-est il contient tous les dons et attributs de la Source Divine (nommée Dieu, Allah, l'Eternel, Energie Cosmique, la Vie, etc) que Celle-ci a déposé là, offert à l'humanité, permettant ainsi à l'Homme de devenir son Image et sa Ressemblance.

    Jérémie 31,32 - "Je mettrai ma loi au dedans d'eux, Je l'écrirai dans leur cœur."

    Et si ce féminin intérieur est relégué au second plan, voire rejeté par certains et certaines, alors cet apport manquant au masculin intérieur, déséquilibre les êtres et leurs relations... et par conséquent leur vie de couple !!!

    * Bien souvent certaines femmes rejettent ou mettent de côté leur féminin intérieur car il est associé à des idées, actes, croyances, qui ne sont pas justes, qui sont dévalorisants et entretenus par toutes sortes de systèmes et cultures = la soumission à l'autre, la femme objet, la fragilité, les préjugés dévalorisants, etc...

    * Toutes ces choses et davantage les infériorisant, qui font qu'elles s'interdisent ou refusent ce féminin intérieur, préférant l'étouffer pour préserver leur individualité, et parce que, devant la peur que peut provoquer certaines croyances et actes négatifs, elles peuvent se sentir en danger.

    * Il en est de même de la réaction de certains hommes qui refusent leur féminin intérieur ou l'ignorent, se l'interdisent, parce que cela fait peur à cause de connotations négatives diverses entretenues par l'inconscient collectif et parce qu'ils refusent la comparaison féminine qui risquerait, à leurs yeux, de réduire ce qu'ils sont profondément. Cela les déstabilise pour les mêmes raisons.

    * Ce déséquilibre se voit sous plusieurs formes. Mais les 2 formes de déséquilibre les plus visibles sont :

    lors de la naissance d'un enfant,

    dans le rôle imparti à la femme dans le mariage.

    NAISSANCE D'UN ENFANT

    * 1er exemple = un premier enfant est attendu, un garçon tant espéré. Mais une petite fille vient au monde. Si les parents sont et restent très déçus, l'enfant le ressentira et alors celle-ci va développer plus fortement son côté masculin pour être reconnue, acceptée et ainsi correspondre aux attentes de ses parents, déçus de ne pas avoir eu de garçon.

    * Cette petite fille devra apprendre plus tard à reconnaître et à développer son féminin intérieur, tout en gardant bien sûr son masculin intérieur (voir ici).  Mais elle devra l'harmoniser avec son côté féminin, idest l'associé à sa féminité faite de douceur, de grâce, d'émotions et savoir les équilibrer. 

    * Une femme est sur la terre "Femme" avec son masculin intérieur (entreprendre, créer...) et avec son féminin intérieur (tout ce que cela peut comporter d'amour, d'intuition, ...). 

    * Il en est de même pour l'homme, il est sur terre "Homme" avec son masculin intérieur et son féminin intérieur qui sont identiques à ceux de la femme !

    * En tant que garçon, si son féminin intérieur est seul ou davantage mis en avant, il va développer des caractéristiques féminines qui peuvent le mettre en porte-à-faux avec la société et pourra lui causer des problèmes vis à vis d'autres hommes (ceux refoulant consciemment ou pas leur féminin intérieur).

    * Pour s'harmoniser, il devra alors connaître son masculin intérieur, l'accepter et le rééquilibrer avec son féminin intérieur.

    * 2ème exemple = Quand on désire s'exprimer et que l'on reste dans que dans son féminin intérieur, alors l'expression est faite avec plein de force, de fougue, pleins de piques, parce que les émotions ne sont pas gérées. La personne en face reçoit douloureusement ce qui est exprimé et peut se sentir agressée. (voir ici).

    * Alors que lorsqu'on développe/associe son féminin intérieur au masculin intérieur, les choses sont dites, mais avec plus de douceur, plus d'attention et de formes. L'autre les reçoit beaucoup mieux et peut être attentif et entendre ce qui lui est dit, sans se sentir agressé....

    * De même n'être que dans le masculin intérieur (pour l'homme tout comme pour la femme) rend les êtres souvent durs avec eux-mêmes, excessifs. Ils ne s'autorisent rien, ne se donnent aucun droit, ne s'octroient aucun temps pour eux, etc, et évidemment calquent cela à l'extérieur d'eux-mêmes.

    * Le masculin intérieur, c'est la force d'action, de création, les connaissances, la vitesse, la force, etc... Le masculin crée à partir de l'intériorité de chaque Etre Humain, le lien visible et communiquant avec l'extérieur.

    * Le féminin intérieur, c'est la grâce, la beauté, la douceur, l'intuition, les émotions, la facilité de se connecter au divin en soi ou Force Interne , etc. Le féminin crée à partir de l'intériorité de chaque Etre Humain, le lien invisible et communiquant entre notre Cosmos intérieur et le Cosmos extérieur (Force Divine ou Dieu, Univers, Nature...).

    * Il y a urgence de se connaître véritablement pour éviter toutes erreurs ontologiques.

    * Il y a eu, et il y a toujours, déformations religieuse, sociale, culturelle, éducative, qui, niant l'un des deux aspects ou le déconsidérant en l'Homme (hommes et femmes), faussent les caractéristiques ou particularités humaines, les réduisant seulement à un genre physique, à un sexe (sexe fille ou sexe garçon) et donc à des rôles prédéfinis.

    * Cela coupe ces hommes et ces femmes (volontairement ou par ignorance) de cette réalité ontologique en eux et induit en erreur la réalisation de leur être profond, voire les empêche de se réaliser totalement !!!

    * Femmes et hommes ont tous des manques, des forces, et ont à équilibrer en eux leur masculin et féminin intérieurs, pour devenir entiers, unis en soi, devenir Un. Et ainsi créer un couple harmonieux !!

    VISION RELIGIEUSE DU RÔLE DE LA FEMME DANS LE COUPLE

    * ERREUR sur l'idée de COMPLÉMENTARITÉ EXTÉRIEURE source d'incompréhension et de classification voire de chosification.

    * VÉRITÉ sur l'idée de COMPLÉMENTARITÉ INTÉRIEURE source d'Harmonie intérieure qui se répercute bénéfiquement, extérieurement, sur toutes les enceintes de la vie humaine et dans tous les Êtres vivants (humains, nature, animaux, cosmos ou univers...).

    * ALORS si cette complémentarité intérieure est effective en l'homme et si elle est effective en la femme, la notion de "COMPAGNE" ET "COMPAGNON" prend son plein sens !

    Gandhi : "La culture hindoue s'est rangée du côté d'une excessive soumission de la femme au mari et a insisté sur la fusion de la femme dans le mari. Ceci a pour conséquence que le mari a parfois usurpé et exercé l'autorité qui l'ont réduit à l'état de brute (…). L'homme l'a convertie en un souffre-douleur domestique et en l'instrument de son plaisir au lieu de la regarder comme sa compagne et sa moitié."

    * Les religions, particulièrement la religion chrétienne, nous a fait croire durant des siècles que la femme a été créée à partir de la côte d'un homme (voir ici), et que celle-ci est un complément pour l'homme afin qu'il ne se sente pas seul.

    * A cause de cette vision étriquée et réductrice, la femme a été jugée inférieure (puisque venant la deuxième) et surtout imparfaite.

    * Longtemps il se fut posé la question de savoir si la femme avait une âme ; puis elle fut plus tard déclarée "œuvre incomplète", donc sans l'homme, la femme ne serait pas complète.

    * Les systèmes patriarcaux, dans le monde, ont suivi et ont abusé de cette croyance.

    * Cette notion de "complémentarité" est fausse et faussée puisque l'ensemble des connaissances se sont voulues extérieures à l'humain et non pas intérieures à lui.

    * Cette notion de complémentarité extérieure est fausse et faussée puisqu'elle sous-entend une incomplétude, un ajout, un accessoire, la pièce manquante rapportée.

    LA COMPLÉMENTARITÉ EST SEULEMENT INTÉRIEURE

    Rainer Maria Rilke - "Un jour (...) seront là, la jeune fille et la femme dont le nom (...) n'évoquera ni complément, ni frontière, simplement vie et existence" 

    * Il est évident que c'est le Féminin Intérieur de l'Homme (de chaque être humain) qui est complément du Masculin Intérieur de cet Homme. 

    * Beaucoup d'hommes ignorant cette vérité ou bien la réfutant, ont mis à l'extérieur ce qu'ils auraient dû construire à l'intérieur d'eux-même.

    * Ils ont fait "œuvre extérieure", créant alors la dysharmonie et une grave erreur ontologique qui se sont répercutées sur les femmes, puisque considérant la femme physique complémentaire de l'homme, donc inférieure à celui-ci.

    * Toutes les visions archaïques de la Femme, les préjugés, la méchanceté à leur égard, etc... découlent de cette vision ignorante, fausse et/ou volontairement entretenue ; et découlent également du refus de regarder à l'intérieur de soi.

    * La complémentarité est seulement intérieure !

    * La complémentarité a à voir avec l'intériorité de l'Homme et non pas avec son extériorité. Le masculin intérieur est complémentaire au féminin intérieur et doivent s'unir pour amener l'harmonie intérieure (voir ici). Et cette harmonie seule rejaillit à l'extérieur.

    * La femme est plus sensible à ce côté Féminin. L'homme souvent le réfute ou le repousse, souvent par peur d'eux-mêmes, peur de leur sensibilité, par peur de se connaître profondément.

    COMPAGNE - COMPAGNON

    * La Femme, toute Femme, une fois mariée, est une COMPAGNE de son époux, idest une amie, une aide, à son époux.

    * De même l'homme marié est le COMPAGNON de son épouse, un ami, une aide, à son épouse.

    * Il y a donc un immense fossé, une grave rupture ontologique, entre le fait d'être "complémentaire" extérieurement et le fait d'être une "compagne" ou un "compagnon".

    * La différence est énorme et change le rapport entre les hommes et femmes.

    CRÉER UN COUPLE HARMONIEUX 

    * La femme qui est unie à son masculin et son féminin intérieurs ; l'homme qui est uni à son masculin et à son féminin intérieurs = si ces deux personnes se rencontrent et forment un couple, alors ils témoignent d'un couple très harmonieux, qui échange, qui partage, qui dialogue, qui crée, qui s'aiment pour ce qu'ils sont.

    * Dans un tel couple la domination de l'un ou de l'autre n'a pas lieu d'être, puisque  l'harmonie est effective extérieurement grâce à l'union en chacun d'eux de leurs principes masculin et féminin. Ils vivent une relation très belle, une relation d'amour, de partage, de compréhension, de complicité, de confiance, et pleins de belles choses... 

    * Comprendre et aimer l'autre n'est pas "être comme l'autre" ni "être l'autre". C'est par le "être soi-même" idest "rester soi-même" qu'il est possible de comprendre et d'aimer l'autre. Parce que pour être soi, rester soi-même (voir ici), il est impératif de se connaître vraiment (voir ici) !

    * Mais ici, dans l'exemple de ce couple équilibré (où l'homme et la femme sont chacun équilibrés en eux-mêmes) c'est être pleinement soi (chacun est unit à ses propres masculin et féminin intérieurs). 

    * Si l'homme ou la femme n'est que dans son masculin intérieur (ou féminin intérieur), il/elle n'est qu'une partie de lui/elle-même et se déséquilibrera et déséquilibrera l'ensemble du couple.

    * Croire que l'homme ne représente que le "masculin" et croire que la femme ne représente que le "féminin",

    est vivre à l'extérieur de soi,

     est se limiter terriblement,

     est impartir des rôles réducteurs,

     est créer de l'inégalité,

     est ne pas se connaître.

    * Créer un couple avec une telle croyance, fera surgir tôt ou tard des rapports de force qui peuvent aller trop loin.

    * L'équilibre intérieur, ou masculin-féminin unis, en chaque Homme (hommes et femmes), amène extérieurement l'harmonie, permet de trouver sa place, de s'autoriser à "être".

    * L'équilibre intérieur, ou masculin-féminin unis, en chaque Homme (hommes et femmes), amène l'épanouissement.

    * L'équilibre intérieur, ou masculin-féminin unis, en chaque Homme est la pierre angulaire dans la création d'un couple !

    * La complémentarité est intérieure, afin que l'harmonie se démontre extérieurement !! Et non pas le contraire.

    * Pourquoi ? Parce que tout part de l'intérieur de soi vers l'extérieur. Jamais le contraire !!!!

    SUR LE PLAN ONTOLOGIQUE

    * Sur le plan ontologique (que l'on vient de voir) l'homme et la femme sont égaux = idest : la constitution et la fonction de leur esprit (conscient ou principe masculin et subconscient ou principe féminin) est identique. Et ils peuvent tous deux se connecter à la Présence Divine en eux — se trouvant dans leur féminin intérieur — et ne faire plus qu'Un avec elle. Et ainsi devenir des Êtres Divins.

    * Ce vécu ontologique, les amène sur le plan social à avoir les mêmes droits et les mêmes devoirs.

    SUR LE PLAN HUMAIN

    * Sur le plan humain, l'HOMME et la FEMME sont des Êtres UNIQUES.

    * Ce qui induit qu'ils ne sont ni égaux, ni inégaux !

    * L'homme et la femme ne sont ni égaux, ni inégaux sur le plan humain mais UNIQUES car créés uniques, libres, indépendants.

    * La connaissance d'eux-mêmes et l'équilibre que cette connaissance amène, leur permet de créer leur vie, de choisir, de bâtir, de construire, chacun des choses magnifiques, notamment à travers un couple !!!

    * Le couple doit être le reflet de cette réalité Ontologique et Humaine !!!

    --------

    LIENS

    Conscient-Subconscient

    Masculin-Féminin

    La Force innée de l'Homme

    Les hommes nouveaux

    Féminin voilé

    Adam et Eve

    Le psyché ou réel voilé de l'Être.pdf

    Pourquoi tant de mépris.pdf

     Pourquoi la femme fait peur.pdf

     Féminisation de la croyance .pdf

    Le couple intérieur.pdf

    La vie de couple symbole de la fécondité intérieure.pdf

    --------

    ©Maryse - etredivin.hautetfort.com

    Imprimer Pin it! Lien permanent Catégories : Couple, L'ETRE HUMAIN, LIRE AVEC L'ESPRIT, Nature Divine, ONTOLOGIE, Principe de base 0 commentaire
  • Dépasser le manichéisme par l'ontologie ou connaissance de soi-même

    ONTO (ὤν) = "Etant" (Participe présent du verbe "Etre" en Grec ancien)

    LOGIA (λόγος) = "Discours", "Traité" (du Grec ancien "logos")

    --------

    Hommes → H = hommes et femmes

    MANICHEISME

    * Lorsque l'on connaît les lois de l'esprit telle que décrite ici, le manichéisme dépasse la notion de "favorable" —ce fameux "bien" — ou bien de "défavorable" — ce fameux "mal'. Le manichéisme ne peut plus alors, être vu comme quelque chose d'extérieur à soi.

    * Dans cette notion de "bien" et de "mal", l'Homme a tendance à mettre à l'extérieur de soi ses propres erreurs. Certes il est parfois très difficile de voir en soi-même et de changer ce qui ne va pas. De plus tout le système — éducatif, social, religieux, etc.. — dans lequel nous baignons ne nous apprend pas toujours à nous connaître vraiment et savoir prendre nos responsabilités.

    * Malgré cela il est important de ne pas adhérer à une notion aussi simpliste, source d'erreurs le plus souvent...

    * Prétendre que le "mal" c'est l'autre et le "bien" c'est évidemment soi-même (prêtez attention à ceci : le "bien" c'est toujours soi, les autres ont toujours tort) est une erreur qui a perduré durant des siècles et qui perdure encore aujourd'hui, on le voit à travers l'actualité, la politique, les attitudes religieuses ou parfois par notre façon de penser.

    Martin Luther King - "Quand je fais du mal à mon frère, quoiqu'il me fasse, je me fais autant de mal à moi-même."

    * L'Homme a oublié plus qu'il ne sache, que ses pensées, ses paroles, ses actes, se répercutent, rejaillissent sur lui et retombent sur les autres et dans l'Univers (voir ici et ici). Il doit apprendre à se connaître en découvrant sa puissance intérieure et à user de façon magnifique de sa liberté !

    L'HOMME A LA LIBERTÉ DE CHOISIR

    * L'Homme a la liberté de choix ; il choisit quelles pensées le gouvernera, quel sentiment ou émotion le dirigera, quelle croyance (religieuse ou sans religion) il adoptera pour donner un sens à sa vie, ...

    * L'Homme (H = hommes et femmes) écrit le livre de son existence, choisit l'atmosphère dans laquelle il veut faire baigner toutes les enceintes de sa vie (professionnelle, sentimentale, familiale,...). L'Homme est son propre maître, le maître de lui-même et de personne d'autre, le décideur, le constructeur de son existence, le bâtisseur de son propre bonheur. Tout part de l'intérieur de lui vers l'extérieur, jamais le contraire.

    * Il doit donc faire attention à ce qu'il choisit et à quelle puissance il donne crédit : ou bien aux pensées, paroles, actions, toutes harmonieuses, produisant ce fameux "bien", ou bien alors aux pensées, paroles, actions, toutes désordonnées, irréfléchies, empreintes d'ignorance, de méchanceté, de haine, etc..., produisant ce fameux "mal"...

    * Même si l'Homme tangue encore dans le choix de ses pensées, même s'il maintient encore en lui ce manichéisme, il doit tendre - et il en est tout à fait capable - il doit tendre de plus en plus vers la cohérence (entre ses pensées, paroles et actions) jusqu'à en faire une attitude de vie, pour devenir Un en lui et vivre ce pour quoi il est créé : un Etre Divin.

    LE "MAL" SOIT-DISANT PUISSANT N'A QUE LA PUISSANCE QUE LES HUMAINS LUI DONNE

    * C'est l'Homme lui-même - c'est-à-dire chaque homme et chaque femme - qui crée ce fameux bien ou ce fameux mal. Il doit arrêter le balancier infernal et l'arrêter sur le meilleur, le plus beau, le plus grand, le plus merveilleux... qui soit. Il en est tout à fait capable !!!

    * L'Etre Humain est créé pour vivre épanoui et heureux, dans toutes les enceintes de sa vie. Mais sa plus grande richesse est la connaissance de lui-même et le don de soi qu'il produit : donner force, courage, endurance, espoir, amour, etc… à tous ceux qui en ont besoin.

    * Chaque Etre Humain est indispensable sur cette terre, et a beaucoup à apporter.

    * Chaque Etre Humain a une puissance, une étincelle divine, en lui que personne ne peut, ni n'a le droit, de souiller, d'étioler, d'étouffer, puissance qui fait partie de son individualité propre et qu'il peut utiliser pour se grandir et apporter au monde...

    * Par la connaissance des lois de son esprit et par son changement intérieur, l'Homme construit son univers dont les bienfaits rejaillissent non seulement sur lui mais à l'extérieur de lui : sur le monde, sur tous les êtres et dans le cosmos.

    * L'Etre Humain, en usant de son trésor en lui, peut vraiment devenir un être exceptionnel et merveilleux !!

    --------

    LIENS

    Au-delà du bien et du mal

    Force des Hommes

    L'ontologie

    Le fonctionnement de notre esprit

    Masculin-Féminin en chaque Homme

     

    --------

    ©Maryse - etredivin.hautetfort.com

    Imprimer Pin it! Lien permanent Catégories : Dépasser le manichéisme, L'ETRE HUMAIN, ONTOLOGIE, Principe de base 0 commentaire
  • Pensées, sentiments et visualisation sont le "Croire sans Voir"

    paix,conflits,ontologie,spiritulaité,être humain,armes,humanisme,politique,actualités,finances,nation humaine universelle,changement du monde,société,santé,spiritualité,liberté,noir,blan,mauvais,bien

    * PENSEES & SENTIMENTS =  Importance du penser positif (voir ici

    * VISUALISER  =  Mettre en image un sujet, une idée... 

    * VISUALISATION ou IMAGINATION = "Faculté de représentation visuelle" - "Action de rendre visible (une idée, un phénomène)" - "Présentation d'informations sur un écran (mental puis extérieur)"

    * L'IMAGINATION (du latin imaginatio "image, vision") est la faculté de se représenter ou de former des images à travers l'esprit à partir d'éléments dérivés de perceptions sensorielles ou bien de façon abstraite.

    Emile Coué - "Lorsque la volonté entre en conflit avec l’imagination, à tout coup, l’imagination l’emporte".

    Joseph Murphy - "L’imagination a été appelée à juste titre «l’atelier de Dieu». Einstein a dit à son sujet qu’elle est plus grande que le savoir. Ce que vous imaginez et tenez pour vrai adviendra."

    --------

    Homme → H = hommes et femmes

    * L'Homme doit valoriser l'importance de l'apport invisible sur le visible.

    * Tout ce qu'un Homme imagine, tout ce qu'il désire voir réaliser dans son existence, dans les différentes enceintes de sa vie, est d'abord réfléchi, pensé, visualisé, en lui-même. Cela représente l'aspect "invisible" de la chose désirée.

    * Les pensées de cet Homme, amènent à la visualisation, idest à la conception d'une image représentant la réalisation de son souhait.

    * Tout Homme visualise même s'il n'en est pas conscient. Mais la visualisation peut aller davantage dans le sens d'un ressenti que d'une image.

    * La manière dont l'Homme gère tout cela dans son esprit — visualisation, imagination, émotion, à l'intérieur de lui, ayant des répercussions sur son corps physique, sur toutes ses enceintes de vie — la manière dont il gère tout cela, rejaillit simultanément dans le monde et dans l'univers (voir ici).

    * Pensées (visuelles ou ressenties) et émotions (ou sentiments) qui colorent celles-ci, définissent l'Homme : ses actes, ses attitudes et façon de vivre, ainsi que son rapport avec le monde.

    Antoine de Saint-Exupéry – "Dans la vie il n'y a pas de solutions, il y a des forces en marche : il faut les créer et les solutions suivent".

    LE REGARD INTÉRIEUR

    * Les effets extérieurs traduisent ce qu'est l'Homme à l'intérieur de lui, de ce qu'il a mûrement réfléchi, pensé et nourri de conviction, arrosé de joie et d'amour. Ces effets extérieurs sont liés à un choix (même inconscient), un choix de vie, un choix d'être ce qu'il désire être réellement.

    * Tout vient de l'intérieur de chaque Etre Humain — toute chose/désir que l'Homme ne peut pas voir avec ses yeux physiques bien qu'il SAIT cela réel, et dont il mesure à plus ou moins long terme les effets visibles à l'œil nu.

    * Avant que ce qu'il désire ne se manifeste, l'Homme sait du fond du cœur que celui-ci va naître, surgir à l'extérieur de lui.

    * Pourquoi ?

    * Parce qu'il y a prêté tant d'attention, tant d'amour et de joie, que son désir ne peut que naître et être le reflet aux yeux des autres de ce qu'il est réellement, de ce qu'il a pensé, de ce qu'il a cru intensément, intérieurement...

    * Cette chose désirée est devenue le centre de son monde, il ne pense qu'à cela et, nourrie de sentiments profonds, elle ne peut que surgir sur l'écran de sa vie. Et pourtant elle est invisible à l'œil humain...

    * Que cela soit créé/fait de façon positive ou négative : cela se concrétisera. Mieux vaut choisir le Beau, rien que le Beau !!

    * Par exemple :

    • si l'Homme nourrit une idée de grandeur et de bonheur pour l'Humanité, ayant envers elle des sentiments nobles,
    • s'il croit en ce qu'il désire et s'il entoure ses pensées de sentiments beaux et profonds envers les Hommes,
    • s'il visualise la fin de ce qu'il désire voir réaliser (sans le voir juste les imaginer avant qu'ils n'apparaissent),
    • alors il produit sur l'écran de sa vie ce à quoi il prête le plus d'attention. Id-est l'imagination la plus prégnante se cristallisera sur l'écran de sa vie.
    • Tout l'Univers concourra à la réalisation de son désir ; ses actes seront alors en harmonie avec sa façon profonde de penser/pensées, car c'est le sentiment le plus fort qui l'emportera alors.
    • Attention : lorsque des pensées négatives surgissent (crainte, peur, etc... ) alors immédiatement et résolument, les rediriger vers la fin souhaitée, afin de ne pas nier son désir profond et faire provoquer l'échec.

    * Cette façon d'agir est valable pour toutes les enceintes de vie de chaque Homme, pour son propre bonheur, épanouissement personnel. Que ce soit pour trouver un emploi, un logement, pour réaliser un projet, pour apporter à l'humanité, pour se réaliser spirituellement, etc...

    * Il est important de ne voir ou ne ressentir intérieurement que les bienfaits que ces désirs apportent. Pour cela, il est important :

    de refuser de se laisser aller à des considérations négatives, qu'elles soient siennes ou extérieures,

    d'avoir confiance absolue (= la foi) en la réalisation du désir,

    de ne voir que la réalisation du désir – où, quand, comment = laisser cela à l'Univers qui connaît mieux que nous-même ce qui est le meilleur pour soi, cela permet d'atteindre le lâcher prise...

    * Et ainsi se matérialisera sur l'écran de la Vie la réalisation tant souhaitée, parce que nourrie d'amour, de joie, de remerciement et parce que refusant/rejetant dans notre cœur, de notre pensée, les ressentiments, les colères, les peurs, les doutes (les siens propres et ceux extérieurs) qui créent l'échec.

    CROIRE SANS VOIR

    Hébreu 11,1 - "la foi est une ferme assurance des choses qu'on espère, une démonstration de celles qu'on ne voit pas."

    * Oui, avant de voir extérieurement il faut avoir foi (voir ici). Il faut savoir VOIR intérieurement. L'œil n'est pas que physique, il représente aussi la vision ou l'imagination intérieure.

    * Et la foi amène à croire en la possibilité de nous transformer/changer intérieurement et en sa démonstration extérieure. Cette transformation intérieure rejaillira à l'extérieur et les gens alors le verront de visu. Et cette transformation donnera envie à d'autres de se changer, s'ils le désirent et/ou s'ils sont prêts.

    * Croire est accepter qu'une chose soit vraie.

    * La foi est la confiance absolue que les choses désirées vont se réaliser, donc croire en notre puissance intérieure illimitée qui met tout en œuvre pour que tout se réalise.

    * Pour appliquer ce qui est expliqué ci-dessus, il est important de connaître notre grandeur en nous et l'utiliser ; elle est prête à l'emploi, posée sur notre cœur — cf Jérémie = "Je mettrai ma loi au dedans d'eux, Je l'écrirai dans leur cœur".

    * Ou dit autrement, harmoniser notre conscient et notre subconscient et la part Divine se trouvant dans le subconscient qui nous relie à la Source Divine, apporte les bonnes réponses et solution qui viennent à l'Homme sous forme d'intuition ou autrement.

    LES ACTES INTERIEURS

    Jacques 2,26 - "Car comme le corps sans esprit est mort, ainsi aussi la foi sans les œuvres est morte."

    * Les œuvres ne sont pas seulement extérieures puisqu'elles ne sont qu'effets concrets.

    * Les œuvres sont avant tout et primordialement des œuvres intérieures, puisque l'extérieur est le reflet de l'intérieur. L'Homme comprend mieux ainsi l'importance de savoir qui il est et de devenir maître de lui-même (gérer ses pensées, sentiments et imagination).

    * Il y a énormément d'exemples d'Hommes qui ont appliqué cela, et qui l'appliquent encore aujourd'hui, que ce soit pour se relever d'une situation difficile ou pour créer.

    * Toute réalisation-création extérieure est née d'abord dans l'esprit de l'Homme, pour cela il a usé de sa vision intérieure. L'effet — la vision physique ou réalisation du désir du cœur — ne vient qu'après la vision intérieure.

    * Croire sans voir physiquement ce que l'Homme désire voir réalisé dans sa vie, implique que celui-ci est absolument sûr que cela va se réaliser ; il croit en sa réalisation de toute sa force.

    ONTOLOGIQUEMENT

    * Désormais il est important de voir de façon ontologique.

    * C'est une manière d'agir qui élève, fait voir plus haut et surtout qui permet de dépasser, sortir de tout entendement collectif.

    * Comment ?

    * En refusant les idées reçues, les préjugés, toutes divisions entre les Hommes. En refusant de répéter tout propos négatif ou bien de faire comme les autres sans se remettre en question, obéir bêtement ou par crainte, etc. Sinon l'esprit de masse s'emparera de l'Homme, agira en lui, transformant sa vie en chaos, la faisant chuter dans le manichéisme (voir ici).

    * L'Homme doit positivement refuser de réagir de cette manière machinale, stéréotypée.

    * En pensant et réfléchissant par lui-même, en créant consciemment des choix constructifs et utiles, l'Homme sort de l'échec, de la pénurie, de la limitation et par là-même il aide la race humaine à faire de même.

    * Pour dépasser, sortir de cet entendement collectif, il est important de ne pas s'y attarder et de ne pas lutter contre

    * L'entendement collectif ou l'esprit de masse, représente ce fameux "mal" qui est une petite pensée, limitée, restrictive et qui, rien que de le citer, permet de le faire exister, de l'entretenir, d'y croire, d'y prêter attention, de le nourrir, etc.

    * Souvent les Hommes – au-delà de toute culture, société et religion – croient que ce fameux "mal" est indispensable et doit être combattu pour devenir un Homme meilleur et apporter à l'humanité. C'est un leurre, une croyance ancrée très manichéenne (voir ici) qui n'a plus lieu d'être aujourd'hui.

    * Il est primordial que les Hommes ne se tournent QUE vers leur Puissance intérieure, que la Source Divine a mis en eux, pour se réaliser totalement, en étant maîtres d'eux-mêmes. Et ainsi ils ne lutteront plus contre le mauvais en soi mais l'entoureront de bienfaits qui l'amoindrira et le fera muter/retourner en énergie positive.

    * Pour vivre cela, deux choses sont importantes =

    1) Refuser le "lutter contre"

    2) Choisir une Seule Puissance

    1- Refuser le "Lutter contre"  

    * Lutter, c'est aller contre les choses, contre les personnes, et donc se défendre parce que ce mot appelle un combat (contre soi souvent et aussi contre les autres).

    * Agir de cette façon ne fait pas surgir un beau résultat, ou très rarement et toujours de mauvaise façon. Cette façon de voir les choses est toujours vue et entretenue sous le filtre religieux, hélas toujours en activité...

    * L'esprit religieux — qui nous influence inconsciemment (culpabilité, peur, doute, incapacité de s'élever, s'estimer trop bas, etc...) en faisant croire que la vie est une lutte permanente  — nous percute encore aujourd'hui. Ainsi l'Homme croit devoir lutter contre quelque chose ou quelqu'un.

    * Ce monde n'est construit que sur la lutte, toujours lutter contre = contre ceux qui n'adhèrent pas aux mêmes croyances que celles établies - contre tout immigré qui vient pour fuir le malheur et la guerre et vivre en paix - contre les "mécréants" - etc. L'Homme vit à l'envers de ce pour quoi il est créé. 

    * Il n'y a plus à lutter, puisque l'Amour Inconditionnel, cette Energie cosmique, est la plus grande de toutes les puissances = il y a aujourd'hui à CHOISIR.

    * Quand l'Homme choisit, alors il décide sciemment, après profonde réflexion et après avoir accepté intérieurement d'évoluer, il s'impose (à lui-même et seulement à lui-même) tout changement intérieur.

    * C'est ce choix mûrement réfléchi qui démontre la grandeur de l'Homme et le respect qu'il a envers envers lui et tous les autres par rapport à leur Liberté totale sans restriction aucune, liberté qui est un don divin.

    * "Lutter contre" = c'est entretenir ce manichéisme infantilisant (voir ici), c'est toujours "combattre", "repousser".

    * Ce "lutter contre" est hélas toujours entretenu par tous les systèmes (politiques, religieux, culturels, sociaux) et est souvent accepté par une grande partie des peuples qui se croient incapables de dépasser cette croyance en 2 forces antagonistes, leur faisant alors oublié qui ils sont et ce qu'ils sont...

    * La lutte, le "lutter contre", que ce soit envers les idées extérieures et également envers nos pensées et émotions intérieures, inclut le rapport de force et cela est à rejeter absolument. Cela n'apporte aucune solution et ne fait naître que de la souffrance.

    * Si cette souffrance est difficilement maîtrisée ou comprise, voire trop lourde à supporter, alors l'Homme la jette automatiquement à l'extérieur de lui. Et se crée alors le contraire de ce qui est chèrement espéré, faisant naître toutes les formes de violences qui limitent et déshumanisent.

    2- Choisir une seule Puissance  

    Matthieu 6, 24 - "Nul ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l'un, et aimera l'autre ; ou il s'attachera à l'un, et méprisera l'autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mamon."

    Matthieu 5,37 - "Que votre parole soit oui-oui, non-non ; ce qu'on y ajoute vient du malin."

    * Choisir, c'est adhérer à une seule Puissance ! 

    * Choisir c'est aussi — si l'Homme désire changer — s'engager, s'imposer un changement. Mais jamais s'imposer aux autres, seulement qu'à soi-même, sans se juger sévèrement ni méchamment. Plus de culpabilité religieuse. Le choix est personnel, totalement personnel.

    * Le changement de l'Homme — choix librement décidé, mûrement réfléchi — ne doit plus désormais s'apparenter à une lutte, à un combat ! Lutter est une perte d'énergie, de temps, et l'épuisement qu'il provoque fait naître le doute ; ce doute est contraire à l'esprit spirituel, il est involution !

    * Le changement de l'Homme EST UN CHOIX !!!

    * Mère Térésa avait compris. Elle disait "si vous m'invitez pour défiler contre les guerres, je ne viendrai pas. Mais si vous défilez POUR la paix, alors je serai là."

    * Vouloir lutter est croire en l'existence de 2 forces antagonistes (extérieure et en soi) dont il faut à tout prix éliminer la mauvaise pour ne garder que la bonne. Cette croyance est fausse et a assez perduré (voir ici) !

    IL N'Y A QU'UNE PUISSANCE = LA PUISSANCE DIVINE QUI EST AMOUR INCONDITIONNEL

    * Le "mal" que les Hommes croient puissant n'a que la puissance qu'ils lui donne.

    * Il n'y a qu'une seule Puissance réelle qui grandit l'Homme = c'est la Puissance Divine (ou Energie Cosmique, Dieu, Allah, Energie Cosmique, la Vie, peut importe le nom qu'on lui donne) qui a tout mis en nous, pour nous réaliser dans l'entièreté de notre Être.

    * Une part ou étincelle de cette Puissance Divine, se trouve en l'Homme logée dans son subconscient (qui a toutes les caractéristiques de l'Energie Cosmique) que l'Homme doit connaître et utiliser pour tendre à la Ressemblance Divine (voir ici et ici).

    * Cette Puissance Divine est Une, Indivisible, elle a toujours existé et existera toujours, elle est en nous tous et tout autour de nous. Elle n'est absolument pas le Dieu des religions fait à l'image des hommes !!

    * Se tournant que vers cette Puissance Divine, l'Homme acquiert par son propre changement délibéré, une hauteur de vue, de compréhension qui l'élève au-dessus de l'entendement collectif et lui fait prendre conscience que le mauvais extérieur ou forces mauvaises (ce "mal" qui certes est d'un extrême inouï parfois) existe mais n'a de puissance que celle qu'il veut bien lui donner.

    * Si l'Homme ne prête aucune attention à ce "mauvais", s'il refuse d'y adhérer, de lui donner un pouvoir quelconque, alors ce mauvais (ce fameux "mal") disparaît totalement (diminue jusqu'à disparaître), il tombe dans une chute sans fond.

    * Il prend également conscience d'une chose importante et inouïe, c'est que ce mauvais n'a aucun effet pervers sur lui, ni mortel.

    * Il en est de même pour les forces mauvaises intérieures en l'Homme (penser négatif, jugement, condamnation, jalousie, violences, etc.).

    * L'Homme ne doit plus lutter contre ses forces internes négatives, mais les accepter, les comprendre et chercher leur pendant positif pour retourner/muter ces forces-puissances en énergie positive qui l'élèvera et élèvera sa conscience. S'il ne fait pas ce travail cela le déstabilisera voire le détruira intérieurement.

    * En se transformant intérieurement et en s'appuyant sur la Force Divine, l'Homme se dépasse et se protège littéralement.

    STOP

    * L'Homme doit ARRÊTER de donner crédit aux choses mauvaises, de les croire aussi puissantes que la Puissance Divine et se croire obligé de lutter pour (re)devenir un Homme meilleur.

    * Il doit résolument se tourner vers la Puissance que l'Energie Divine a mise en lui pour accomplir dans la joie et dans l'amour ; cela lui fera dépasser la vision étriquée, abaissante voire humiliante qu'il a des Hommes qui composent ce monde, donc de lui-même aussi.

    * Pour cela, doit se connaître absolument (voir ici) afin d'être en cohérence avec lui-même et devenir ce pour quoi il est créé : un Etre Divin !

    REDEVENIR UN EN SOI OU S'HARMONISER INTÉRIEUREMENT

    * Pour redevenir Uni en lui-même, l'homme doit arrêter de donner une puissance aux forces négatives = il n'en n'est pas autrement.

    * L"Homme doit apprendre à s'aimer et à aimer, redevenir un être d'amour pour vivre l'Amour Inconditionnel et ne voir que le Bien. 

    * Beaucoup d'Hommes parle de "non-dualité". Mais cette appellation induit en erreur puisque, si l'Homme connaît le fonctionnement de son esprit, il sait que son subconscient retient l’idée dominante de la suggestion ou de la pensée et l'amplifie : ici le mot "dualité" qui représente la lutte. C'est pour cela qu'il est primordial de faire des suggestions positives (voir ici). 

    * Pour un effet positif conscient, il est préférable d'user du mot ou expression "Unité" ou "Harmonie intérieure" ou "Un en soi" qui sont clairement une pensée et image justes et hautes, et qui évitent de tomber dans le manichéisme et l'entretenir sans le vouloir.

    * L'Energie Cosmique (Éternel, Adonaï, Dieu, Vie, Allah, Ahura Mazda...) ne dit pas "Soit non-duel". Non ! Elle emploie une expression positive, claire et sans ambiguïté : "Sois Un en toi"!

    * C'est en cela que l'Homme doit savoir qui il est, ce qu'il est et ce à quoi il donne Allégeance (= foi absolue — Al = ancien Nom donné à Dieu) parce que son choix se reflétera dans le monde extérieur. Jésus disait "choisis Dieu ou Mammon", il disait aussi "Que ton oui soit oui, que ton non soit non". Pleins de références aident l'Homme à choisir et bien choisir.

    * C'est bel et bien l'Homme qui décide de la valeur de son existence tant intérieure qu'extérieure !!

    * L'Homme est vraiment ce qu'il pense et ressent puissamment. Il est capable de se transformer totalement pour devenir un autre Homme, un Être Divin !!

    CONCRETEMENT

    William James – "De toutes les créatures terrestres, seul l'être humain peut changer ses attitudes et ses comportements. Seul l'Homme est véritablement l'architecte de sa destinée."

    * Il est important pour l'Homme d'avoir un regard constructif (pensées et sentiments positifs, visualisation de ce qu'il désire vivre) afin de savoir CHOISIR et apporter un changement à son existence.

    * Cela demande l'acceptation de transformer ses défauts/erreurs en les remplaçant par leurs qualités respectives.

    * Ou bien dit autrement, d'éclairer son côté obscur par la compréhension profonde de son état, en l'arrosant de beaucoup d'Amour, en l'acceptant en totalité, et décider de le transformer/le faire muter pour cette énergie devienne Lumière.

    Exemple sur le plan personnel :

    * Prenons l'exemple d'un Homme désirant être maître de ses émotions et pensées ! Pour devenir ce qu'il souhaite, il devra =

    1- Accepter en totalité son état actuel négatif (ex. colère, énervement, ressentiment... se répercutant sur lui-même et sur les autres) sinon le travail ne se fera pas correctement, entièrement.

    2- Comprendre, voir d'où vient cet état, voir la ou les racine(s) profonde(s) POUR ACCEPTER EN TOTALITÉ (non pas psychologiser, culpabiliser, dessus) ce qui est.

    3- A partir de là : AGIR = savoir et décider quelle attitude, émotions ou sentiments, positifs, mettre à la place, qui permettront d'ennoblir sa résolution parce que comprise en profondeur.

    4- Choisir résolument de changer, de ne plus reproduire l'état ancien, en vivant l'état nouveau visualisé, imaginé, en soi. Il est important de le ressentir (sentir la joie, le bonheur que ce nouvel état procure).

    5- Maîtriser les pensées négatives (peur, crainte, etc...). Les rediriger immédiatement et résolument vers la Fin Souhaitée. 

    6- Au bout d'un temps plus ou moins long, l'Homme devient maître de lui-même.

    * Ce changement personnel de l'Homme rejaillit dans tout son corps physique, fortifie son esprit et son âme et simultanément retombe sur le monde et dans tout l'univers (voir ici).

    Exemple sur le plan collectif : 

    • Quand des violences surgissent, L'Homme a tendance à dénigrer celui/celle qui agit de façon très négative, mais il ne se doute pas que sa propre façon de penser et d'agir a conditionné aussi, même involontairement, les maux de ce monde.
    • Chercher un bouc-émissaire ne sert à rien. Culpabiliser non plus. L'Homme doit se détourner des maux que la personne (ou peuple ou nation) crée pour essayer de voir l'Humain en elle, sa part divine qui se trouve en chaque Homme.
    • Il doit aussi envoyer beaucoup d'amour à cette personne (ou peuple ou nation), qui, un jour, cessera sa violence pour se tourner résolument vers une autre façon d'agir.
    • L'Amour Inconditionnel (cette Puissance immense sans jugement aucun) est une force inouïe, qui aide la personne violente à se transformer petit à petit si elle le décide, et simultanément protège celui qui l'envoie. Cet Amour Inconditionnel appelle à aimer/respecter dans un premier temps cette personne violente, mais à détester/refuser ses actes.

    * Cette action demande une grande hauteur de vue, une conscience élevée, pour arriver à ne pas juger ni condamner moralement une personne violente, fut-elle tombée très bas.

    * Cette action appelle à refuser d'agir à son égard de la même façon qu'elle, pire à la tuer si cette personne ôte la vie des gens.

    * Car tuer est refuser de donner la chance à un Homme (aussi mauvais soit-il) la chance de se connaître, de se reconnecter à sa puissance divine en lui et de changer profondément. En cela, tuer un Homme est bel et bien déicide !

    * L'importance pour tout Homme d'envoyer, de tout cœur, pleins de belles choses aux Humains et Êtres vivants, à condition de cultiver ces belles choses en lui-même et de ne regarder que cela (rejeter peurs, doutes, craintes, préjugés, jugements, etc.). 

    * L'Homme doit comprendre que sa vision et pensée intérieures sont des vibrations qui se répercutent — outre sur lui-même — sur le monde, même s'il ne le voit pas.

    * C'est ainsi qu'il peut s'aider et aider le monde, même si, de prime abord, cela paraît impossible à cause de toute la violence qui y règne.

    * L'Homme doit être conscient de son choix ; cette action interne ou Travail Invisible, doit être comprise et effective en lui. Cela peut être difficile à réaliser, mais pas impossible !

    EFFET POSITIF DU TRAVAIL INVISIBLE

    * C'est cela le travail invisible = avant de se concrétiser, avant que l'extérieur démontre le changement désiré, intérieurement tout un état se transforme grâce à l'acceptation, à la compréhension profondes des choses, à l'imagination et à la visualisation, pour faire place à un nouvel état, un nouvel homme/femme.

    * De plus, décider de changer, fait venir à soi une nouvelle compréhension des choses, fait venir à soi des éléments nouveaux (livres, connaissances diverses, etc) appuyant ainsi et confortant même le changement voulu.

    * Quand l'Homme décide en conscience de changer, donc de s'imposer un changement, il doit y mettre du plaisir, de la joie, même s'il est très ferme envers lui-même.

    * Collectivement, ce changement intérieur — ce travail invisible fait par plusieurs personnes partout sur la terre — rejaillit dans l'Univers, sur tous les Êtres et amène une conscience collective plus élevée qui, au fil du temps, sera plus importante que celle actuelle. Et balancera alors de façon bénéfique l'ordre des choses.

    DEVENIR UN NOUVEL HOMME

    Éphésien 4,23-25 - "A être renouvelés dans l'esprit de votre intelligence, et à revêtir l'homme nouveau".  

    * En choisissant le changement, l'Homme devient une autre personne, avec une vision et une compréhension accrues, grâce à plus d'amour, d'équité, de droiture mis dans sa vie. Il symbolise alors l'image de l'Homme nouveau, portant le manteau neuf (image de la droiture, de la justice) jusqu'à devenir un Être Divin.

    * En choisissant le changement, l'Homme s'embellit aussi physiquement.

    * Le travail invisible l'amène à trouver des solutions et des résultats beaux et plus grands ayant des effets magnifiques sur lui et hors de lui. Tout se décide pour lui, en lui-même. il est important de le faire pour soi d'abord, afin de mieux donner à l'Humanité.

    * Pour pouvoir "faire" l'Homme doit "croire" qu'il en est capable :

    croire en lui, s'aimer et pour s'aimer lui-même il doit bien se connaître afin de ne pas tomber dans l'orgueil, l'ignorance...

     croire qu'il y aura des répercussions personnelles à son travail intérieur et simultanément des répercussions universelles (voir ici), même s'il n'en n'est pas toujours conscient.

    RETROUVER LA LIBERTÉ

    * La peur est source de tous les maux car elle empêche de vivre.

    * Pour redevenir libre, totalement libre, l'Homme doit ôter toute peur et refuser tout conditionnement et toute complicité - autant physique que moral - envers les autres Hommes (préjugés, discrimination, classification, chosification, etc...).

    * L'homme doit arrêter d'avoir peur car la peur lui fait croire les événements négatifs comme indépassables... Cela est faux car il a tout en lui pour dépasser ses peurs, les rejeter de son existence et changer le cours des événements, grâce à son changement personnel. Pour cela il doit apprendre à savoir qui il est et mettre en pratique la connaissance acquise.

    * Tout changera à l'extérieur lorsque les Hommes prendront conscience de l'importance de leur propre changement/transformation intérieure et décideront d'agir ainsi, et non le contraire. L'Homme l'ignore le plus souvent, ou bien ne sait comment faire.

    Gandhi - "Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde".

    * C'est pour cela que l'Homme ne peut faire régner 2 puissances dans sa vie, ce serait comme deux rois gouvernant un seul royaume = un jour l'un éliminerait l'autre. Tous les systèmes sont créés sur ce duel, particulièrement les systèmes religieux dont tous les autres systèmes découlent !!!

    * Pour ôter toute peur, doute, crainte, anxiété, l'Homme doit résolument se tourner en lui-même, découvrir sa puissance intérieure et ainsi il découvrira ce pour quoi il est fait : AIMER, devenir un Être Divin !!!

    * L'Homme est créé libre, donc il est fait de choix... que choisit-il ???

    * Cette liberté est inhérente à tout Homme. C'est à chaque Homme de la mettre en pratique, à la vivre. Il en est totalement capable !! Et pour cela, malgré les difficultés extérieures et les limitations de toutes sortes notamment celles qu'il s'inflige, il est important qu'il se connaisse en profondeur... (voir ici).

    * Cette liberté-là ne doit pas être niée, ni limitée, ni abdiquée à la pensée d'une autre personne ou d'un groupe d'Homme. Elle ne doit plus être foulée aux pieds, ni être associée à toute pensée et acte néfastes.

    * L'Homme doit retrouver sa propre liberté en lui-même et la faire jaillir comme un feu d’artifice !! 

    * Mais aucun compromis... ni aucun pacte néfaste... Avec les choses mauvaises on parle de "pacte". Avec Dieu Energie Cosmique on parle d'"Alliance".

    EFFET PUISSANT ET INOUÏ DU "CROIRE SANS VOIR"

    * Les pensées, sentiments et visualisation ou Imagination intérieurs, positifs et constructifs, font surgir dans l'existence les désirs les plus chers de l'Homme et l'aident à se transformer.

    * L'Homme extérieur viendra vers la personne changée devenue Homme Spirituel, parce que tout changement intérieur sera visible dans le corps physique et effectif dans le monde. L'Homme extérieur voudra savoir et peut-être aura-t-il aussi envie d'agir de même.

    * L'Homme changé ne se vante pas, n'impose pas ce qu'il est, n'impose pas sa croyance ("pas de contrainte en religion" dit justement le Coran). Il s'adapte à tous les Hommes (croyants et incroyants) et ne dévie pas de sa trajectoire nommée "changement intérieur".

    * Toute Homme qui change, même l'incroyant*, EST tout simplement, idest démontre ce qu'il voit, pense et sent (émotion) en lui-même. 

    * L'Homme changé prouve que tout Homme a la possibilité de s'améliorer, de se transcender, pour devenir un nouvel Homme : un Être Divin !

    * l'incroyant n'adhère pas au Dieu des religions fait à l'image de l'homme et c'est très bien, car ce dieu possède tous les défauts des Hommes, ce qui est un non-sens et une image déformée de la Puissance Divine.

    --------

    LIENS

    Il n'existe qu'1 Puissance, la Puissance Divine

    Force des Hommes

    L'ontologie

    Le fonctionnement de notre esprit

    Masculin-Féminin en chaque Homme

    Dépasser le manichéisme

    L'Homme créateur de sa propre vie

    --------

    LIVRE & CITATIONS

    La maîtrise de soi-même par l'autosuggestion consciente

    Citations

     

    --------

    ©Maryse - etredivin.hautetfort.com 

    Imprimer Pin it! Lien permanent Catégories : Corps-Esprit-Ame, Croire sans voir, L'ETRE HUMAIN, L'Imagination Créatrice disciplinée, LIRE AVEC L'ESPRIT, ONTOLOGIE 0 commentaire