Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/02/2014

LE PARDON

«Le pardon ne change pas le passé, mais il élargit le futur» Paul Boese

Expérience vécue et mise en application de ce vrai pardon. Ce pardon m'a aidé à comprendre beaucoup de choses, non seulement sur les autres mais beaucoup, énormément sur moi-même et m'a permis d'évoluer.

paix,conflits,ontologie,spiritulaité,être humain,armes,humanisme,politique,actualités,finances,nation humaine universelle,changement du monde,société,santé,spiritualité,liberté


* Le pardon doit être un vrai pardon.

* Le vrai pardon est un pardon fait avec le coeur. Il est important pour éclaircir le chemin et aller de nouveau serein sur la route de la vie.

* Il n’est pas question ici du pardon religieux qui a trop longtemps sévi (qui sévit encore aujourd’hui, hélas) et qui consiste à faire dire pardon à la personne et surtout à lui imposer silence, tout en entretenant peur et culpabilité d'un côté, et ne pas remettre en question des attitudes néfastes de l'autre.

* Pardon très injuste qui laisse un goût amer et un grand désespoir d’un côté, et qui encourage les faiblesses et erreurs de l’autre côté.

LE VRAI PARDON = LE PARDON DU COEUR

* Le vrai pardon est un pardon fait avec le cœur. La personne qui veut pardonner de tout son cœur, doit le faire de sa propre initiative, en toute conscience, dans la compréhension profonde des faits. Cela dans le but d'évoluer et de poser un regard plus haut sur soi, sur les autres et sur la vie.

* Ce pardon fait avec le cœur est primordial pour évoluer. Sans ce pardon du cœur, LE VRAI, il est difficile de dépasser les difficultés, voire impossible de se relever ou bien à grand peine, particulièrement lorsque les circonstances ont été très dures, traumatisantes.

COMMENT PARDONNER ?

* Le vrai pardon c'est tout d'abord et en premier lieu, ACCEPTER EN TOTALITE les faits qui conduisent soit à reconnaître des torts, soit à pardonner des torts ou les deux à la fois. Accepter en totalité ce qui a été, aide puissamment à prendre du recul sur les faits (ou méfait = mal faire). A partir de là le processus du vrai pardon peut se mettre en place.

* Accepter en totalité amène à comprendre l'attitude de l'autre qui a fait souffrir, mais aussi et surtout amène à comprendre notre propre attitude si les torts sont partagés. Cette acceptation permet de poser un regard impartial, sans culpabilité aucune, ni ressentiment.

* L'essentiel et l’importance du pardon du cœur, ce VRAI PARDON, est de se remettre en question soi-même pour se libérer et pour ensuite libérer l'autre et lui souhaiter le meilleur.

* Donc le VRAI PARDON, pardon du cœur, aide à discerner les causes de la friction ou conflit et impulse un élan merveilleux d'aller de l'avant avec la volonté de changer ses propres erreurs.

* Mais plus que tout, il permet non seulement de comprendre l’autre, ses actes (liés très souvent à des pensées et sentiments négatifs très souvent envers lui-même) mais surtout à le libérer de tout sentiment négatif à son encontre (très important, primordial et qui va facilement de soi si le travail est fait avec le cœur !).

CE QU’INCLUT LE VRAI PARDON

* Le vrai pardon inclut d'accepter que certaines personnes ne voudront ou seront incapables de reconnaître leur tort, surtout quand les faits vont trop loin.

* Cela il faut le comprendre et l'accepter !

* Comment l’accepter ?? Si vraiment le pardon est fait avec le cœur (beaucoup d’amour et aussi la volonté de changer et évoluer soi-même et SIMULTANÉMENT, tous les jours souhaiter que des belles choses à ceux qui ont fait du tort), si ce pardon est fait avec le coeur, il est facile alors de leur souhaiter le meilleur et tous les bienfaits, il est facile de leur envoyer beaucoup d’amour et pourquoi pas ensuite les remettre à l’Energie cosmique qui sait mieux que quiconque ce qu’ont besoin ces personnes.

* Ce pardon du cœur permet de dépasser beaucoup de choses : ressentiment, colère, violence et pire désir de vengeance.

* Si le conflit entre deux ou plusieurs personnes, a été très loin, certes il faut pardonner avec le cœur mais il ne faut pas oublier dans certains cas, afin de ne pas laisser l'autre nous accabler de nouveau (particulièrement si le ou les personnes ne croient pas à notre changement et/ou à notre pardon). La vigilance s’impose alors.

* Un petit aparté sur le Pardon du Coeur = Pardonner avec le cœur, c'est aussi ne pas oublier, mais ne pas oublier SI ET SEULEMENT SI nous étions obligés de revoir des personnes avec qui on était en conflit et qui refusent de voir leurs propres erreurs. Le non-oubli dans ce cas particulier serait afin d'éviter de revivre ce qui fut hier, voire rectifier si cela est possible des mensonges... et évidemment sans ressentiment aucun, ni souci de vengeance aucun. Le vrai pardon amène à dépasser les conflits ultérieurs. Ici dans ce cas très particulier, c'est l'image de la prudence qui serait demandée, voire de se taire si tout dialogue ou compréhension seraient impossibles (toute justification serait superflue, le silence alors serait sagesse).

* Pardonner avec le cœur, c'est aussi accepter que des gens ne vous croiront jamais et continueront à vous voir tel qu'ils veulent toujours vous voir. Est-ce vraiment un problème alors, si celui qui pardonne, désire changer et continue à évoluer toujours ?!



* Le pardon fait avec le cœur, est avant tout un acte que l'on fait pour soi-même afin de mieux avancer dans la vie, mieux comprendre les erreurs pour non seulement ne plus les reproduire mais permettre à d’autres (dans certains cas et s’ils souhaitent se servir des expériences de vie des autres) de ne pas les commettre.

* Les erreurs (de soi et de l'autre) - grandes ou petites peu importe - doivent servir de leçons de vie pour apprendre, évoluer et poser un regard plus haut sur la vie.

* Parfois le pardon peut être très long et difficile surtout si les blessures sont profondes et si la personne est très sensible ! Mais elle doit continuer à faire cet effort, le temps l'aidera ici !

* Nous ne pouvons jamais guérir sans pardonner.

A QUEL MOMENT LE PARDON DEVIENT-IL EFFECTIF ?

* Chacun sait au fond de son cœur lorsqu'il a vraiment pardonné, parce que cela se ressentira dans le corps parfois, lorsque celui-ci ne sera plus envahi par la peur et/ou cela se ressentira aussi dans le cœur parce qu'aucun picotement ou serrement ne se fera à l'évocation des personnes et faits passés.

* Le pardon est effectif, même si l'on ne reverra jamais de sa vie les personnes qui ont causé des torts, même si on ne leur dira jamais en face qu'on ne leur en veut plus. Il est possible de pratiquer le vrai pardon et ne jamais revoir les personnes (qu'elles aient eu des torts et/ou qu'on leur en ai causé) car soit elle peuvent vivre très loin, ou bien ne pas accepter le pardon donné, ou bien ne pas reconnaître leur tort.

* Peu importe, l'essentiel est d'aller au-delà, sans jugement ni ressentiment aucun à leur égard. Car l'essentiel vital est que le pardon soit vraiment fait de tout son cœur et de toute son âme, et que tous les souhaits de Bonheur, de Paix, d'Amour - bref que le MEILLEUR - soit envoyés à ces personnes.

* Le pardon du cœur redonne liberté et joie de vivre, et parfois permet de retrouver la Force Vive en soi (douleur et souffrance peuvent la faire étioler).

* Le pardon du cœur est vraiment un acte d'amour !

---------------

©Maryse - etredivin.hautetfort.com