Web
Analytics Made Easy - StatCounter

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Dépasser le manichéisme par l'ontologie ou connaissance de soi-même

paix,conflits,ontologie,spiritulaité,être humain,armes,humanisme,politique,actualités,finances,nation humaine universelle,changement du monde,société,santé,spiritualité,liberté

ONTO (ὤν) = "Etant" (Participe présent du verbe "Etre" en Grec ancien)

LOGIA (λόγος) = "Discours", "Traité" (du Grec ancien "logos")

--------

Hommes → H = hommes et femmes

MANICHÉISME

* Lorsque l'Homme connaît les lois de l'esprit telle que décrite là (voir ici), le manichéisme dépasse la notion de "favorable" — ce fameux "bien" — ou bien de "défavorable" — ce fameux "mal'. Le manichéisme ne peut plus alors, être vu comme quelque chose d'extérieur à soi.

* Dans cette notion de "bien" et de "mal", l'Homme a tendance à mettre à l'extérieur de soi ses propres erreurs. Certes il est parfois très difficile de voir en soi-même et de changer ce qui ne va pas. De plus tout le système — éducatif, social, religieux, etc. — dans lequel l'Homme baigne ne lui apprend pas, ou rarement, à se connaître vraiment et à savoir prendre ses responsabilités.

* Malgré cela il est important que l'Homme n'adhère plus à une notion aussi simpliste et source d'erreurs.

* Prétendre que le "mal" c'est l'autre, et le "bien" c'est évidemment soi-même (attention : le "bien" c'est toujours soi, les autres ont toujours tort) est une erreur qui a perduré durant des siècles et qui perdure encore aujourd'hui, cela se vérifie à travers l'actualité, la politique, les attitudes religieuses ou parfois par la façon de penser des Hommes.

Martin Luther King - "Quand je fais du mal à mon frère, quoiqu'il me fasse, je me fais autant de mal à moi-même."

* L'Homme a oublié plus qu'il ne sait, que ses pensées, ses paroles, ses actes, se répercutent, rejaillissent sur lui et retombent sur les autres et dans l'Univers (voir ici et ici).

* Il doit apprendre à se connaître en découvrant sa puissance intérieure et à user de façon magnifique de sa liberté !

L'HOMME A LA LIBERTÉ DE CHOISIR

* L'Homme a la liberté de choix ; il choisit quelles pensées le gouvernera, quel sentiment ou émotion le dirigera, quelle croyance (religieuse ou sans religion) il adoptera pour donner un sens à sa vie.

* L'Homme écrit le livre de son existence, choisit l'atmosphère dans laquelle il veut faire baigner toutes les enceintes de sa vie (professionnelle, sentimentale, familiale,...).

* L'Homme est son propre maître, le maître de lui-même et de personne d'autre, le décideur, le constructeur de son existence, le bâtisseur de son propre bonheur. Tout part de l'intérieur de lui vers l'extérieur, jamais le contraire.

* Il doit donc faire attention à ce qu'il choisit et à quelle puissance il donne crédit : ou bien aux pensées, paroles, actions, toutes harmonieuses, produisant ce fameux "bien", ou bien alors aux pensées, paroles, actions, toutes désordonnées, irréfléchies, empreintes d'ignorance, de méchanceté, de haine, etc..., produisant ce fameux "mal"...

* Même si l'Homme tangue encore dans le choix de ses pensées, même s'il maintient encore en lui ce manichéisme, il doit tendre - et il en est tout à fait capable - il doit tendre de plus en plus vers la cohérence (entre ses pensées, paroles et actions) jusqu'à en faire une attitude de vie, pour devenir Un en lui et vivre ce pour quoi il est créé : un Etre Divin.

LE "MAL" SOIT-DISANT PUISSANT N'A QUE LA PUISSANCE QUE LES HUMAINS LUI DONNE

* C'est l'Homme lui-même - c'est-à-dire chaque homme et chaque femme - qui crée ce fameux bien ou ce fameux mal.

* Pourquoi ?

* Parce que ce "bien" et ce "mal" sont en tout Homme.

* Pour dépasser son aspect négatif en lui, l'Homme doit l'éclairer d'une vision nouvelle, belle, positive... bref l'accepter pour le comprendre et le dépasser. Ainsi cet aspect négatif deviendra lumière, une énergie qui l'aidera puissamment à évoluer et non plus à se détruire et détruire les autres. 

* Et ce ne sont pas les dogmes, la soumission à un groupe ou a un seul Homme qui lui permettra d'agir ainsi. C'est seulement par son libre-arbitre, en usant de sa réflexion qui lui permettra de comprendre en profondeur et de choisir, que l'Homme décide de se changer. Personne ne peut décider pour lui, ni le faire à sa place.

LIBRE-ARBITRE

* L'Homme doit stopper ce balancier infernal et l'arrêter sur le meilleur, le plus beau, le plus grand, le plus merveilleux... qui soit. Il en est tout à fait capable !!!

* L'Homme est créé pour vivre épanoui et heureux, dans toutes les enceintes de sa vie. Mais sa plus grande richesse est la connaissance de lui-même et le don de soi qu'il produit : donner force, courage, endurance, espoir, amour, etc… à tous ceux qui en ont besoin.

* Chaque Être Humain est indispensable sur cette terre, et a beaucoup à apporter.

* Chaque Être Humain a une puissance, une étincelle divine, en lui que personne ne peut, ni n'a le droit, de souiller, d'étioler, d'étouffer — puissance qui fait partie de son individualité propre et qu'il peut utiliser pour se grandir et apporter au monde.

* Par la connaissance des lois de son esprit et par son changement intérieur, l'Homme construit son univers dont les bienfaits rejaillissent non seulement sur lui mais à l'extérieur de lui : sur le monde, sur tous les êtres et dans le cosmos.

* L'Homme, en usant de son trésor en lui - ce Royaume de Dieu en lui - peut vraiment devenir un être exceptionnel et merveilleux !!

--------

LIENS

Au-delà du bien et du mal

Force des Hommes

L'ontologie

Le fonctionnement de notre esprit

Masculin-Féminin en chaque Homme

 L'effet Boomerang

 Pensées et sentiments sont créateurs

 

--------

©Maryse - etredivin.hautetfort.com

Imprimer Pin it! Lien permanent Catégories : Dépasser le manichéisme, L'ÊTRE HUMAIN, ONTOLOGIE, Principe de base 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.