Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L'écriture inclusive

paix,conflits,ontologie,Être humain,armes,humanisme,politique,actualitÉs,finances,nation humaine universelle,changement du monde,sociÉtÉ,santÉ,spiritualitÉ,libertÉ,noir,blanc,mauvais,bien,bon,connaissance de soi,Âme,unicitÉ,architecte,rÉfugiÉs,religion,femmes,soumission,mesure,cohÉrence,qualitÉ de vie,rester soi-mÊme,hommes féministes,écriture inclusive
Extrait du Manuel d'Écriture Inclusive

Source : http://www.nouvelobs.com/videos/vxkm0v.DGT/sexisme-et-ecriture-inclusive-le-masculin-doit-il-forcement-l-emporter-sur-le-feminin.html

* Faut-il écrire "le" ou "la" ministre ? Le débat est vieux mais n'est toujours pas tranché. François Reynaert, journaliste à l’Obs, nous explique comment le sexisme s’immisce aussi dans la langue depuis de nombreuses années. Il y a toujours eu les partisans du changement et les opposants. Depuis quelques temps, l’écriture inclusive a fait son apparition pour mieux représenter les femmes dans la langue. Mais encore une fois, elle ne fait l’unanimité. Explications.


https://www.youtube.com/watch?v=4NIvjNUhC98

--------


https://www.dailymotion.com/video/x683gs1

https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A8gle_de_proximit%C3%A9

La règle de proximité était en vigueur jusqu'au la fin du XVIIe siècle. 

Au XVIe siècle, pour l'adjectif, il est toujours permis d'appliquer la règle de proximité. Lorsqu'un adjectif se rapporte à plusieurs noms, il peut s'accorder avec le plus proche . Quand un verbe a plusieurs sujets dont le plus proche est au singulier, il peut se mettre au singulier.
Au XVIIe siècle encore, l'adjectif épithète, lorsqu'il se rapporte à plusieurs noms, peut s'accorder avec le plus proche. De même il est encore courant qu'un verbe avec plusieurs sujets s'accorde avec le plus rapproché.

L'abandon de la règle de proximité au XVIIIe siècle

La règle de proximité est cependant discutée : Malherbe la désapprouve tandis que Vaugelas n'y est pas complètement opposé et peut donner en exemple des tournures telles que "le cœur et la bouche ouverte".

Au XVIII siècle, la primauté du masculin sur le féminin et celle du pluriel sur le singulier finissent par s'imposer, du moins concernant l'accord entre un sujet pluriel et son attribut. Pour justifier la primauté du masculin, le motif, tel qu'énoncé par l'abbé Bouhours en 1675, en est que "lorsque les deux genres se rencontrent, il faut que le plus noble l'emporte" ; étant entendu que, comme l'explique le grammairien Beauzée en 1767, "le genre masculin est réputé plus noble que le féminin à cause de la supériorité du mâle sur la femelle". 

--------

LIENS

♦ Ecriture inclusive signataires.pdf

 Une règle qui n'a pas toujours existé

 A la source de cette règle

 Le masculin doit-il l'emporter sur le féminin

 Bien plus qu'une règle de grammaire

 Manuel d'Ecriture Inclusive.pdf

♦ Non le masculin ne l'a pas toujours emporté sur le féminin

Imprimer Pin it! Lien permanent Catégories : Actualités, L'ETRE HUMAIN 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.