Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/10/2015

VIVRE L'HARMONIE DANS LE COUPLE

* Le masculin et le féminin (voir ici) se trouve en tout Homme (H=hommes et femmes) ; il est vraiment important, voire urgent de les rééquilibrer, non seulement pour soi-même, pour notre propre harmonie et bien-être intérieurs, mais surtout pour créer une vie harmonieuse et équilibrée dans la vie de couple !

* Cet équilibre se réalise par l'acceptation de ces deux phases en soi, puis par l'harmonie ou l'union de ces deux aspects se trouvant en tout Homme.

* Ainsi le féminin intérieur ré-harmonisé, uni, avec le masculin intérieur, en chaque Homme (hommes et femmes) permettra cette harmonie intérieure, particulièrement indispensable dans le couple, afin de ne plus reproduire l'erreur fondamentale que commettent certains hommes : prendre sa femme pour sa mère et/ou la traiter comme telle (cela se rencontre dans toutes les cultures).

Coran - Sourate 33,4 = "Allah n'a pas placé à l'homme deux cœurs dans sa poitrine. Il n'a point assimilé à vos mères vos épouses..."

Dans certains couples le mari appelle sa femme "maman" et la femme appelle son mari "papa". Cela est horrible, mais une telle attitude s'explique devant l'ignorance de l'existence du "féminin intérieur et du masculin intérieur" inhérent à chaque Homme (H=hommes et femmes) — ignorance qui dénote la non-connaissance d'eux-mêmes, qui perdure et entraîne encore, hélas, de telles situations (voir ici et ici).

* C'est le "féminin intérieur" qui est le plus rejeté dans les sociétés, faisant alors déséquilibrer l'harmonie à l'intérieur de chaque Homme (H= hommes et femmes).

* Ce déséquilibre entraîne de la souffrance intérieure, souffrance extériorisée car douloureuse et difficile à supporter. Alors elle se répercute à l'extérieur de chaque Homme et crée des rapports faussés entre les hommes et les femmes.

Si l'homme refuse ou ignore son féminin intérieur cet homme projettera son "féminin intérieur" à l'extérieur de lui, donc sur la femme extérieure. Cet homme aura envers les femmes, notamment envers son épouse, des attitudes dominatrices, des préjugés envers le féminin, des rapports de force, voire des attitudes violentes. Ce qui est sûr, il sera le chef, le décideur.

* Cet homme deviendra alors dépendant du féminin que représente sa femme. Et si son épouse venait à le quitter, soit il se sentirait perdu, vivrait alors le manque à ce féminin avec une souffrance terrible, violente, souvent mortelle (se tuer ou tuer son épouse). Soit il apprendrait à se connaître obligatoirement.

Si la femme refuse ou ignore son masculin intérieur : devant l'ignorance ou le refus de son propre "masculin intérieur" en elle, cette femme recherchera à travers les hommes, notamment son époux, la force, le courage, les prises de décision, la détermination pour agir, etc... Cette femme aura des attitudes de dépendance, voire de totale soumission. Ce qui est sûr, elle sera celle qui suit. 

* Cette femme deviendra alors dépendante du masculin que représente son mari. Et si celui-ci venait à la quitter, elle serait perdue devant le manque à ce masculin et souffrirait terriblement. Soit elle chercherait un substitut à son époux (rares sont les femmes qui détruisent dans ce cas-là, mais hélas cela existe), soit elle chercherait à se connaître obligatoirement. 

C'est davantage l'homme qui a un problème avec le "féminin intérieur", ce monde dominé par le "masculin", le démontre tous les jours, sur tous les coins de la planète. Cela dénote, paradoxalement, la grande fragilité des hommes et leur grande souffrance qu'ils cachent à travers des attitudes dures, rudes et parfois barbares.

* Mais si la femme a beaucoup moins de problèmes en elle-même que l'homme, elle se doit, par son changement, d'aider l'homme à accepter, aimer, son "féminin intérieur" pour qu'il puisse s'épanouir comme une fleur dans l'harmonisation avec son masculin. La tâche de la femme n'est pas simple, mais elle est très belle ! 

L'homme et la femme ne sont nullement créés pour dominer ou pour être soumis, quel que soit celui ou celle qui domine, celui ou celle qui est soumis.

* Il est important que l'homme et la femme apprennent à se connaître, à dépasser tout rapport de force, de domination, de soumission et vivent enfin en harmonie en eux-mêmes, chacun et chacune.

* Faisant ainsi, ces hommes et ces femmes démontrent que leur propre harmonie en eux-mêmes est la pierre angulaire de l'harmonie et de l'équilibre épanouissant dans le couple !

-------------

* Le masculin domine le plus dans le monde, dans chaque société, dans chaque culture et évidemment règne en maître dans les religions.

* ATTENTION = Ce masculin n'est pas "masculinité" mais c'est ce masculin intérieur (inné en chaque humain : en chaque homme et chaque femme) qui est seul mis en avant ou valorisé...

* Bien sûr ce masculin intérieur est important car il permet d'être dans l'action, entreprendre, oser, créer...

* Mais le féminin intérieur est tout autant important, puisqu'il est Sacré. Idest il contient tous les dons et attributs de la Source Divine (Dieu, Allah, l'Eternel, Energie Cosmique, etc) dons offerts à l'humanité, posés sur leur cœur

Jérémie 31,32 - "Je mettrai ma loi au dedans d'eux, Je l'écrirai dans leur cœur."

* Et si ce féminin intérieur est relégué au second plan, voire rejeté par certains et certaines, alors cet apport manquant au masculin intérieur, déséquilibre les êtres et leurs relations... et par conséquent leur vie de couple !!!

* Bien souvent certaines femmes rejettent ou mettent de côté leur féminin intérieur car il est associé à des idées, actes, croyances, qui ne sont pas justes, qui sont dévalorisants et entretenus par toutes sortes de systèmes et cultures = la soumission à l'autre, la femme objet, la fragilité, les préjugés dévalorisants, etc...

* Toutes ces choses et davantage les infériorisant, qui font qu'elles s'interdisent ou refusent ce féminin intérieur, préférant l'étouffer pour préserver leur individualité, et parce que, devant la peur que peut provoquer certaines croyances et actes négatifs, elles peuvent se sentir en danger..

* Il en est de même de la réaction de certains hommes qui refusent leur féminin intérieur ou l'ignorent, se l'interdisent, parce que cela fait peur à cause de connotations négatives diverses entretenues par l'inconscient collectif et parce qu'ils refusent la comparaison féminine qui risquerait, à leurs yeux, de réduire ce qu'ils sont profondément. Cela les déstabilise pour les mêmes raisons.

* Ce déséquilibre se voit sous plusieurs formes, notamment sous 2 formes les plus visibles : lors de la naissance d'un enfant, et dans le rôle imparti à la femme dans le mariage.

NAISSANCE D'UN ENFANT

* 1er exemple = un premier enfant est attendu, un garçon tant espéré. Mais une petite fille vient au monde. Si les parents sont et restent très déçus, l'enfant le ressentira et alors celle-ci va développer plus fortement son côté masculin pour être reconnue, acceptée et ainsi correspondre aux attentes de ses parents, déçus de ne pas avoir eu de garçon.

* Cette petite fille devra apprendre plus tard à reconnaître et à développer son féminin intérieur, tout en gardant bien sûr son masculin intérieur (voir ici).  Mais elle devra l'harmoniser avec son côté féminin, idest l'associé à sa féminité faite de douceur, de grâce, d'émotions et savoir les équilibrer. 

* Une femme est sur la terre "Femme" avec son masculin intérieur (entreprendre, créer...) et avec son féminin intérieur (tout ce que cela peut comporter d'amour, d'intuition, ...). 

* Il en est de même pour l'homme, il est sur terre "Homme" avec son masculin intérieur et son féminin intérieur qui sont identiques à ceux de la femme !

* En tant que garçon, si son féminin intérieur est seul mis en avant, il va développer des caractéristiques féminines qui peuvent le mettre en porte-à-faux avec la société et pourra lui causer des problèmes vis à vis d'autres hommes (ceux refoulant consciemment ou pas leur féminin intérieur).

* Pour s'harmoniser, il devra alors accepter, puis connaître son masculin intérieur, l'accepter et le rééquilibrer avec son féminin intérieur.

* 2ème exemple = Quand on désire s'exprimer et que l'on reste dans son masculin intérieur, alors l'expression est faite avec plein de force, de fougue, pleins de piques, parce que les émotions ne sont pas gérées. La personne en face reçoit douloureusement ce qui est exprimé et peut se sentir agressée... (voir ici).

* Alors que lorsqu'on développe/associe son féminin intérieur au masculin intérieur, les choses sont dites, mais avec plus de douceur, plus d'attention et de formes. L'autre les reçoit beaucoup mieux et peut être attentif et entendre ce qui lui est dit, sans se sentir agressé....

* N'être que dans le masculin intérieur (pour l'homme tout comme pour la femme) rend les êtres souvent durs avec eux-mêmes, excessifs. Ils ne s'autorisent rien, ne se donnent aucun droit, ne s'octroient aucun temps pour eux, etc.... et évidemment calquent cela à l'extérieur d'eux-mêmes.

* Le masculin intérieur, c'est la force d'action, de création, les connaissances, la vitesse, la force, etc... Le masculin crée à partir de l'intériorité de chaque Etre Humain, le lien visible et communicant avec l'extérieur.

* Le féminin intérieur, c'est la grâce, la beauté, la douceur, l'intuition, les émotions, la facilité de se connecter au divin ou Force Interne , etc... Le féminin crée à partir de l'intériorité de chaque Etre Humain, le lien invisible et communicant entre notre Cosmos intérieur et le Cosmos extérieur (Force Divine ou Dieu, Univers, Nature...).

* Il y a urgence de se connaître véritablement pour éviter toutes erreurs ontologiques.

* Il y a eu, et il y a toujours, déformations religieuse, sociale, culturelle, éducative, qui, niant l'un des deux aspects ou le déconsidérant en l'Homme (hommes et femmes), faussent les caractéristiques ou particularités humaines, les réduisant seulement à un genre physique, à un sexe (sexe fille ou sexe garçon) et donc à des rôles prédéfinis.

* Cela coupe ces hommes et ces femmes (volontairement ou pas) de cette réalité ontologique en eux et induit en erreur la réalisation de leur être profond, voire les empêche de se réaliser totalement !!!

* Femmes et hommes ont tous des manques, des forces, et ont à équilibrer en eux leur masculin et féminin intérieurs, pour devenir entiers, unis en soi. Et pour pouvoir créer un couple harmonieux !!

VISION RELIGIEUSE DU ROLE DE LA FEMME DANS LE COUPLE

* ERREUR sur l'idée de COMPLÉMENTARITÉ EXTÉRIEURE source d'incompréhension.

* VERITE sur l'idée de COMPLÉMENTARITÉ INTÉRIEURE source d'Harmonie intérieure et extérieure se répercutant bénéfiquement sur toutes les enceintes de la vie humaine et se répercutant bénéfiquement dans Tout (humains, nature, cosmos ou univers...).

* ALORS (si cette complémentarité intérieure est effective en l'homme et en la femme) la notion de "COMPAGNE" ET "COMPAGNON" prend son plein sens !

Gandhi : "La culture hindoue s'est rangé du côté d'une excessive soumission de la femme au mari et a insisté sur la fusion de la femme dans le mari. Ceci a pour conséquence que le mari a parfois usurpé et exercé l'autorité qui l'ont réduit à l'état de brute (…). L'homme l'a convertie en un souffre-douleur domestique et en l'instrument de son plaisir au lieu de la regarder comme sa compagne et sa moitié."

* Les religions, particulièrement la religion chrétienne, nous a fait croire, en donnant l'image d'une femme tirée de la côte d'un homme (voir ici), que celle-ci serait un complément pour l'homme afin qu'il ne se sente pas seul. A cause de cette vision étriquée et réductrice, la femme a été jugée inférieure (puisque venant la deuxième) et surtout imparfaite.

* Longtemps il se fut posé la question de savoir si la femme avait une âme ; puis elle fut plus tard déclarée "œuvre incomplète". Sans l'homme, la femme ne serait pas complète.

* Les systèmes patriarcaux, dans le monde, ont suivi cette croyance.

* Cette notion de "complémentarité" est fausse et faussée puisque l'ensemble des connaissances se sont voulues extérieures à l'humain et non pas intérieures à lui.

* Cette notion de complémentarité extérieure est fausse et faussée puisqu'elle sous-entend une incomplétude, un ajout, un accessoire, la pièce manquante rapportée.

LA COMPLÉMENTARITÉ EST SEULEMENT INTERIEURE

* Il est évident que c'est le Féminin Intérieur de l'Homme (de chaque être humain) qui est complément au masculin intérieur de cet HommeBeaucoup d'hommes ignorant cette vérité, ou la réfutant, ont mis à l'extérieur ce qu'ils auraient dû construire à l'intérieur d'eux-même.

* Ils ont fait "œuvre extérieure", créant alors la dysharmonie et une erreur ontologique qui se sont répercutées sur les femmes, puisque considérant la femme physique complémentaire de l'homme, donc inférieure à celui-ci.

* Toutes les visions archaïques de la Femme, les préjugés, la méchanceté à leur égard, etc... découlent de cette vision ignorante, fausse et/ou volontairement entretenue ; et découlent également du refus de regarder à l'intérieur de soi.

* La complémentarité est seulement intérieure !

* La complémentarité a à voir avec l'intériorité de l'Homme (hommes et femmes) et non pas avec son extériorité. Le masculin intérieur est complémentaire au féminin intérieur et doivent s'unir pour amener l'harmonie intérieure. Et cette harmonie seule rejaillit à l'extérieur.

* La femme est plus sensible à ce côté Féminin. L'homme souvent le réfute ou le repousse, souvent par peur d'eux-mêmes, peur de leur sensibilité, par peur de se connaître profondément.

COMPAGNE - COMPAGNON

* La Femme, toute Femme, une fois mariée, est une COMPAGNE, idest une amie, une aide, à son époux.

* De même l'homme marié est le COMPAGNON de son épouse, un ami, une aide.

* Il y a donc un immense fossé, une grave rupture ontologique, entre le fait d'être "complémentaire" extérieurement et le fait d'être une "compagne" ou un "compagnon".

* La différence est énorme et change le rapport entre hommes et femmes.

CREER UN COUPLE HARMONIEUX 

* La femme qui est unie à son masculin et son féminin intérieurs ; l'homme qui est uni à son masculin et à son féminin intérieurs = si ces deux personnes forment un couple, alors ils témoignent d'un couple très harmonieux, qui échange, qui partage, qui dialogue, qui crée, qui s'aiment pour ce qu'ils sont,... où la domination de l'un ou de l'autre n'a pas lieu d'être puisque l'harmonie est effective. Ils vivent une relation très belle, une relation d'amour (l'amour comprend aussi le partage, la compréhension, la complicité, la confiance, pleins de belles choses...). 

* Comprendre et aimer l'autre n'est pas "être comme l'autre" ni "être l'autre". C'est par le "être soi-même" idest "rester soi" qu'il est possible de comprendre et d'aimer l'autre. Parce que pour être soi, rester soi, il est impératif de se connaître vraiment (voir ici) !

* Mais ici, dans le cas de ce couple équilibré (où l'homme et la femme sont équilibrés en eux-mêmes) c'est être pleinement soi (chacun est unit à ses propres masculin et féminin intérieurs en chacun d'eux). 

* Si l'homme ou la femme n'est que dans son masculin intérieur (ou féminin intérieur), il/elle n'est qu'une partie de lui/elle-même et se déséquilibrera et déséquilibrera l'ensemble du couple.

* Croire que l'homme ne représente que le "masculin" et croire que la femme ne représente que le "féminin", est vivre à l'extérieur de soi, se limiter terriblement, impartir des rôles réducteurs et créer de l'inégalité. Pire c'est ne pas se connaître.

* Créer un couple avec une telle croyance, fera surgir tôt ou tard des rapports de force qui peuvent aller trop loin.

* L'équilibre intérieur, ou masculin-féminin unis, en chaque Homme (hommes et femmes), amène extérieurement l'harmonie, permet de trouver sa place, de s'autoriser à "être".

* L'équilibre intérieur, ou masculin-féminin unis, en chaque Homme (hommes et femmes), amène l'épanouissement.

* L'équilibre intérieur, ou masculin-féminin unis, en chaque Homme est la pierre angulaire dans la création d'un couple !

* La complémentarité est intérieure, afin que l'harmonie se démontre extérieurement !! Et non pas le contraire. Pourquoi ? Parce que tout part de l'intérieur (de soi) vers l'extérieur. Jamais le contraire !!!!

SUR LE PLAN ONTOLOGIQUE

* Sur le plan ontologique (que l'on vient de voir) l'homme et la femme sont égaux = idest : la constitution et la fonction de leur esprit (conscient et subconscient) est identique. Et ils peuvent tous deux se connecter à la Présence Divine en eux et ne faire plus qu'Un avec elle. Et ainsi devenir des Etres Divins.

* Ce vécu ontologique, les amène sur le plan social à avoir les mêmes droits et les mêmes devoirs.

SUR LE PLAN HUMAIN

* Sur le plan humain, l'HOMME et la FEMME sont des Etres UNIQUES.

* Ce qui induit qu'ils ne sont ni égaux, ni inégaux sur le plan humain parce qu'ils sont UNIQUES car créés uniques, libres, indépendants, que la seule connaissance d'eux-mêmes et l'équilibre que cette connaissance amène, leur permet de créer leur vie, de choisir et de construire des choses magnifiques, notamment à travers un couple !!!

* Le couple doit être le reflet de cette réalité Ontologique et Humaine !!!

-------------

LIENS

Conscient-Subconscient

Masculin-Féminin

La Force innée de l'Homme

Les hommes nouveaux

Féminin voilé

Adam et Eve

Féminisation de la croyance .pdf

Le psyché ou réel voilé de l'Etre.pdf

Pourquoi tant de mépris.pdf

Le couple intérieur.pdf

La vie de couple symbole de la fécondité intérieure.pdf

---------------

©Maryse - etredivin.hautetfort.com