Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • L'Être Humain doit élever sa Conscience pour se dépasser et aider l'Humanité

    ACTUALITÉS

    https://twitter.com/stevemaman

    Source : http://www.lefigaro.fr/international/2015/08/20/01003-20150820ARTFIG00033-steve-maman-l-homme-d-affaires-qui-rachete-les-esclaves-sexuels-de-daech.php

    * Toutes insurgences dans les affaires des États, toutes spoliations et appropriations arbitraires de leurs biens, toute soumission à une autre façon de vivre, de penser et de croire, fait naître dans le cœur des dirigeants et des peuples qui les subissent, colère, haine et envie de vengeance.

    * Ce sont ces insurgences, ces spoliations et ces soumissions, toutes arbitraires, qui doivent impérativement cesser envers nos frères humains.

    * De même, paradoxalement, il est important que les "victimes" de toutes ces violences, fassent cesser en elles-mêmes, toute haine et tout désir de vengeance (même si ces attitudes se comprennent).

    * Agir ainsi, pour toutes victimes, n'est ni faiblesse ni soumission face aux différentes formes de violence et de dictature (= dicter une conduite à vivre sans chercher à comprendre en totalité qui est l'être humain en face de soi).

    * Bien au contraire, cela est une attitude qui sublime l'Homme, car cette attitude est une attitude réfléchie devant des actes abjects et inhumains, consciente que la vengeance entraîne toujours plus de vengeance et de souffrance et ne s'arrêtera donc jamais, et également élévatrice puisqu'elle permet de se reconnecter avec la dimension divine qui se trouve en chaque être humain qui aidera puissamment à comprendre, accepter, dépasser et à se libérer de toute douleur... donc à forcir intérieurement.

    * Décider d'agir ainsi, est certes très difficile (voir ici), il faut laisser du temps au temps, mais l'Humain est capable de se dépasser, est capable d'une grandeur incroyable parce qu'il est emplit d'une puissance insoupçonnée (voir ici) !!

    * Et agir ainsi est valable aussi et surtout pour tous les Hommes qui provoquent violence et souffrance, pour tous les Hommes tombés dans l'inhumanité voire à l'état d'animal. Eux aussi sont capables de se relever, de poser un autre regard sur eux-mêmes et donc sur son frère et sœur humains, et de se changer complètement !!!

    --------

    Hommes → H = hommes et femmes

    * L’insurgence des pays occidentaux dans les affaires des autres nations (pour prendre leurs biens uniquement, en se moquant totalement du bien-être de leurs peuples - et remarquez bien qu'aucun état sur terre ne se soucie vraiment de leur peuple), ces insurgences occidentales ne justifient nullement la violence du groupe Daech envers les hommes et garçons, et envers les femmes et les filles, en les déshumanisant pour transformer les uns en machine à tuer et rendre les autres à l'état d'objets sexuels...

    * Il est compréhensibles que ces gens s'insurgent devant les abus occidentaux, mais il ne faut absolument pas crédit à leur justification politico-religieuse, ni aux violences et aux souffrances qu'ils font subir aux hommes, femmes, enfants, enlevés et faits prisonniers.

    COMMENT ET POURQUOI REFUSER DÉFINITIVEMENT LA VENGEANCE HUMAINE "ŒIL POUR ŒIL,DENT POUR DENT"

    "œil pour œil et dent pour dent" - Cette expression provient de la "Loi du Talion", qui apparaît en 1730 avant J.C. dans le code Hammourabi, alors roi de Babylone. Cette loi incitait à la vengeance individuelle, à condition que la peine soit identique au crime commis. Auparavant, rien n'indiquait que la vengeance devait être égale au préjudice subit, elle était bien souvent supérieure au méfait commis. Cette loi du Talion a permis d'adoucir la vengeance.

    * Toute violence est à refuser, à récuser !!! Aucune violence ne peut être minimisée : que ce soit celle de se mêler des affaires des autres, tout comme celle de vouloir se venger d'oser s'immiscer dans lesdites affaires. La violence engendre toujours plus de violence et de souffrance. Et se venger entretient, pire nourrit toutes les violences et peut faire tomber très bas. 

    * D'où l'importance du changement intérieur que tout Homme doit mettre en pratique pour dépasser en priorité ses violences internes, puisque celles-ci se répercutent à l'extérieur (voir ici).

    * De même les Hommes désirant se venger, parce qu'ayant subi des affronts, des humiliations et des soumissions et rabaissements de toutes sortes, peut se comprendre, mais cette violence-là aussi doit se maîtriser à l'intérieur de soi (ôter toutes pensées, paroles de haine et gérer ses émotions en refusant tout sentiment négatif). Se maîtriser ainsi, même si cela est difficile au début, permettra de freiner puis de faire arrêter toute agression extérieure...

    * L'Homme doit parvenir — et il en est grandement capable — à se libérer de toute mauvaise pensée dans son cœur, à refuser par la suite de les nourrir pour fomenter des vengeances ! Et pour récuser ces pensées négatives engendrant des violences, non seulement il est important que l'Homme se change intérieurement mais aussi qu'il apporte aide et/ou soutien aux victimes — si cela est possible bien sûr et s'il est prêt.

    AIDER SON FRÈRE HUMAIN

    * Dans ce cas terrible qu'impose Daech, les souffrances provoquées par les violences subies, sont à abolir aussi. Et pour se faire, il est important de libérer les femmes et filles, et les hommes et garçons, de l'esclavage de la violence et de la mort. Cet acte est bel et bien un acte d'amour fraternel !

    * Steve Maman agit par amour fraternel et respect envers les esclaves. Id est il comprend dans son cœur leur souffrance sinon il n'aurait pu agir de la sorte.

    * C'est en se mettant à la place des autres que tout Homme pose des actes humains, de cœur... notamment comme ceux de Steve Maman. Tout acte de cœur ne sont pas anodins : ils incluent automatiquement de belles choses en l'Homme, un changement personne, une empathie envers ceux qui souffrent.

    QU'EST-CE QUI EST LE PLUS IMPORTANT ?
    L'ARGENT OU L’ÊTRE HUMAIN ?

    * Dans l'article (voir lien plus haut), il est reproché à Steve Maman la méthode employée avec l'argent reçu —  son argent personnel mis au départ, puis la demande d'aide financière en ligne — cet argent qui va effectivement dans la poche du groupe islamiste Daech...

    Extrait du lien plus haut - Si son initiative est souvent saluée, des voix s'élèvent et l'accusent de financer Daech. À Montréal, le milieu universitaire s'interroge sur la méthode employée. "Plusieurs régimes occidentaux se demandent si c'est la chose à faire puisque quand on commence, ça ne finit plus, souligne Frédéric Castel, géographe à l'Université du Québec à Montréal (UQAM). Et même pour des kidnappings d'otages en nombre de quelques dizaines, on est déjà contre. Qu'est-ce que ça va être quand on est avec des milliers?", demande l'enseignant. interrogé sur le site d'information "La Presse".

    En France, le directeur du Centre d'analyse du terrorisme (CAT) Jean-Charles Brisard se montre tout aussi sceptique. "En versant de l'argent contre la libération d'otages, je pense que cette initiative privée fait le jeu de Daech", commente-t-il, ajoutant que les rançons représentent 10% du financement de l'État islamique. "Ce qui est loin d'être négligeable !"

    Pour Natalie Maroun, analyste à l'Observatoire international des crises, la question est davantage morale : "Est-ce que c'est normal d'acheter un enfant pour le libérer, à l'heure où l'esclavage est aboli?"

    * L'argent ne doit plus être considéré comme un but, mais comme un moyen.

    * Ici l'argent est un moyen pour aider son frère/sœur humain - contre les viols, contre les conversions obligatoires, contre l'apprentissage à tuer et violer, etc...

    * Les attaques que cet homme subit se comprennent, puisque cet argent ira à ce groupe malsain et inhumain qu'est Daech, groupe s'enrichissant sur la souffrance des humains et qui impose sa façon de voir l'existence, de croire, sous peine de mort...

    * Une question se pose malgré tout :

    * Parce que l'argent va là où il n'est pas censé aller, doit-on pour autant abandonner les gens prisonniers de Daech à toute sorte de violence ?

    L'IMPORTANCE DE SE RECONNECTER À SA PROPRE DIMENSION DIVINE ET RECONNAÎTRE CELLE DE L'AUTRE

    * Demander : "Est-ce que c'est normal d'acheter un enfant pour le libérer, à l'heure où l'esclavage est aboli ?" est de très mauvaise foi et totalement mensonger puisque malheureusement l'esclavage n'est pas du tout aboli dans le monde (voir vidéo et voir plus bas)...

    * Cela dénote clairement un manque d'empathie total et d'amour fraternel, face à ce que peuvent ressentir et vivre ces hommes, femmes, enfants, obligés de se soumettre et/ou de subir des actes inhumains.

    * L'attitude de ces directeurs de conscience "qui observent" et "qui analysent" (voir lien plus haut) est inhumaine et totalement irresponsable. En imposant leurs visions erronées, ils démontrent qu'ils sont totalement coupés de leur dimension divine en eux ! tout comme ceux qu'ils condamnent !

    * Qu"il s'agisse des objecteurs de conscience qui décident qui doit être secouru ou qui peut mourir, ou bien qu'il s'agisse de ce groupe qui impose violence, souffrance et mort, tous deux agissent de la même façon et laissent régner leur petitesse : oublier, ou ne pas connaître, ou bien pire refuser, que les autres êtres humains ont la même grandeur en eux, une dignité, une dimension puissante, qu'il est indigne de bafouer, de salir ou laisser salir, de tuer ou de laisser tuer.

    * Ainsi ces directeurs de conscience prouvent qu'ils sont incapables de comprendre avec le cœur, en étant totalement indifférents au sort de ces gens et par extension de tous ceux vivant des injustices inhumaines partout dans le monde...

    * Vivre loin des Hommes souffrants et violentés, les voir que par écran interposé, assis confortablement dans un fauteuil ou en dégustant un bon repas, fait apparaître la réalité de façon irréelle, superflue, très lointaine, où l'émotion et l'empathie n'ont pas le temps de prendre prise sur le cœur... ou bien si elles essaient de s'y enraciner, la vision du bon fauteuil ou du délicieux repas bien concrets et bien réels eux, fait vite estomper la réalité cauchemardesque qui, ouf, heureusement, est loin, très loin de nos portes !

    * Ainsi il est très facile pour tout Homme de se couper de la réalité, refuser d'y prêter attention, en se croyant protégé, éloigné des souffrances que d'autres endurent et croire ou espérant que tout malheur n'arrive qu'aux autres...

    * Après tout que représentent-ils ces Hommes souffrants, pour ces directeurs de conscience qui "analysent" et "observent ??? De futurs fardeaux dont il faudra apporter nourriture, logement, sécurité ??? Le monde est trop peuplé n'est-ce pas ? C'est ce que l'on nous fait croire pour justifier qu'il y aura des manques pour certains. Alors, vu ainsi, la petitesse de ces objecteurs de conscience, leur inhumanité, leur coupure avec leur divinité en eux, et donc leur indifférence face à la souffrance et à la mort, sont compréhensibles !

    Une question importante se pose =
    * Qu'est-ce qui est le plus important : laisser mourir, physiquement ou de désespoir, ces femmes et ces filles (dont leur avenir est tout tracé : objet sexuels et reproductrices perpétuant alors les mêmes souffrances envers leurs enfants à naître), les laisser souffrir continuellement ???

    * Idem laisser les garçons et les hommes mourir de chagrin ou les obliger à se transformer en machine à tuer et violer ???

    * Ou bien les aider — ici pas le choix tout esclavage appelant l'achat ou le rachat — à sortir de cet enfer pour leur rendre leur dignité et leur dimension divine ?

    * Dis autrement = Qu'est-ce qui est le plus important ? L'argent ou l’Être Humain ??

    * Plus de tergiversation... Tout Être Humain doit être aidé, soigné, sauvé, aimé, etc...

    * Douter de cela, est ne plus savoir ce qu'est un Être Humain, ce pour quoi il est sur terre.

    * Douter de cela c'est ignorer, pire nier, sa propre dimension divine et à fortiori ignorer, nier celle des autres !!

    --------

    Martin Luther King - "Quand je fais du mal à mon frère, quoiqu'il me fasse, je me fais autant de mal à moi-même" 

    * Il peut être difficile de comprendre, voire de croire que tous les maux (qui vont jusqu'à la mort) — que les Hommes créent, que tout Homme crée aux autres, ainsi que toutes les réponses aux violences subies ou que l'Homme fait subir — tous les maux reviennent sur les Homme comme un boomerang (voir ici et ici).

    * Pourtant c'est bel et bien vrai. Sachant et comprenant cela, il est aisé de comprendre que les maux que créent l'Homme retombent sur lui-même et dans l'univers. A contrario, l'Homme peut être l'inverse de l'Homme mauvais s'il maîtrise ses pensées, sentiments et paroles.

    * Sachant et comprenant cela, il est alors impossible de condamner définitivement un Homme très violent, voire à l'extrême de le tuer...

    * Pourquoi ?

    * Parce qu'il est primordial de lui laisser la chance de se changer, de chercher à comprendre en profondeur, de devenir maître de lui-même. Car toute solution se trouve lui-même !

    * Ce qui explique l'importance que l'Homme doit impérativement se connaître, connaître le fonctionnement de son esprit (voir ici), découvrir la puissance divine en lui... et par là même comprendre que cette puissance le relie, est le lien, aux autres Hommes puisque chaque Homme possède aussi cette puissance en lui.

    * C'est ainsi que faire subir toutes sortes de violence et soumission à un Homme, est l'affaiblir et l'empêcher de vivre et de découvrir sa dimension divine en lui qui lui permettrait de vivre dignement, de prendre connaissance de sa propre nature par la maîtrise de ses pensées d'où découlent paroles et actes qui rejaillissent à l'extérieur, de se changer intérieurement, de se réaliser pleinement.

    * Il en est de même dans l'acte de tuer, car tuer un Homme est tuer sa dimension divine en lui et toute sa puissance et grandeur humaine. C'est l'empêcher de se connaître, de découvrir le fonctionnement de son esprit, d'évoluer, de changer, voire de se transcender.

    * Ces deux actes sont bel et bien des actes sacrilèges donc inhumains.

    * C'est pour cela que chaque Humain est appelé à se connaître et à se changer intérieurement pour dépasser sa petitesse et se libérer de ses maux intérieurs, ce qui permettra à l'humanité de se libérer aussi. Car tout changement rejaillit à l'extérieur de soi.

    * Tous les Hommes sont reliés entre eux par cette puissance divine mise en eux par la Source divine (nommée Dieu, Allah, Énergie Cosmique, la Vie... ou autrement).

    * Sur le plan ontologique, la puissance divine en chaque Homme, rend celui-ci semblable aux autres Hommes et relié à eux. Alors l'Homme est dans l'empathie et comprend ce que ressent l'Autre (souffrance, amour,...), ce que vit l'Autre, car l'Autre est aussi lui-même.

    * C'est en cela que blesser un Homme est se blesser soi-même, de même respecter l'autre est se respecter soi-même : chaque Homme contient toute l'Humanité en lui-même.

    Jérémie 31, 33 - "Je mettrai ma Loi au plus profond d’eux-mêmes ; je l’inscrirai sur leur cœur. Je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple" 

    --------

    VIDEO

    --------

    LIENS

    Bonté, Générosité, Altruisme = des valeurs humaines innées

    Dépasser le manichéisme

    La Force de l'Homme

    Le fonctionnement de notre esprit

    Masculin-Féminin en chaque Homme

    Le pardon

     

    --------

    ©Maryse - etredivin.hautetfort.com

    Imprimer Pin it! Lien permanent Catégories : Actualités, L'ETRE HUMAIN 0 commentaire
  • Dépasser le manichéisme par l'ontologie ou connaissance de soi-même

    ONTO (ὤν) = "Etant" (Participe présent du verbe "Etre" en Grec ancien)

    LOGIA (λόγος) = "Discours", "Traité" (du Grec ancien "logos")

    --------

    Hommes → H = hommes et femmes

    MANICHEISME

    * Lorsque l'on connaît les lois de l'esprit telle que décrite ici, le manichéisme dépasse la notion de "favorable" —ce fameux "bien" — ou bien de "défavorable" — ce fameux "mal'. Le manichéisme ne peut plus alors, être vu comme quelque chose d'extérieur à soi.

    * Dans cette notion de "bien" et de "mal", l'Homme a tendance à mettre à l'extérieur de soi ses propres erreurs. Certes il est parfois très difficile de voir en soi-même et de changer ce qui ne va pas. De plus tout le système — éducatif, social, religieux, etc.. — dans lequel nous baignons ne nous apprend pas toujours à nous connaître vraiment et savoir prendre nos responsabilités.

    * Malgré cela il est important de ne pas adhérer à une notion aussi simpliste, source d'erreurs le plus souvent...

    * Prétendre que le "mal" c'est l'autre et le "bien" c'est évidemment soi-même (prêtez attention à ceci : le "bien" c'est toujours soi, les autres ont toujours tort) est une erreur qui a perduré durant des siècles et qui perdure encore aujourd'hui, on le voit à travers l'actualité, la politique, les attitudes religieuses ou parfois par notre façon de penser.

    Martin Luther King - "Quand je fais du mal à mon frère, quoiqu'il me fasse, je me fais autant de mal à moi-même."

    * L'Homme a oublié plus qu'il ne sache, que ses pensées, ses paroles, ses actes, se répercutent, rejaillissent sur lui et retombent sur les autres et dans l'Univers (voir ici et ici). Il doit apprendre à se connaître en découvrant sa puissance intérieure et à user de façon magnifique de sa liberté !

    L'HOMME A LA LIBERTÉ DE CHOISIR

    * L'Homme a la liberté de choix ; il choisit quelles pensées le gouvernera, quel sentiment ou émotion le dirigera, quelle croyance (religieuse ou sans religion) il adoptera pour donner un sens à sa vie, ...

    * L'Homme (H = hommes et femmes) écrit le livre de son existence, choisit l'atmosphère dans laquelle il veut faire baigner toutes les enceintes de sa vie (professionnelle, sentimentale, familiale,...). L'Homme est son propre maître, le maître de lui-même et de personne d'autre, le décideur, le constructeur de son existence, le bâtisseur de son propre bonheur. Tout part de l'intérieur de lui vers l'extérieur, jamais le contraire.

    * Il doit donc faire attention à ce qu'il choisit et à quelle puissance il donne crédit : ou bien aux pensées, paroles, actions, toutes harmonieuses, produisant ce fameux "bien", ou bien alors aux pensées, paroles, actions, toutes désordonnées, irréfléchies, empreintes d'ignorance, de méchanceté, de haine, etc..., produisant ce fameux "mal"...

    * Même si l'Homme tangue encore dans le choix de ses pensées, même s'il maintient encore en lui ce manichéisme, il doit tendre - et il en est tout à fait capable - il doit tendre de plus en plus vers la cohérence (entre ses pensées, paroles et actions) jusqu'à en faire une attitude de vie, pour devenir Un en lui et vivre ce pour quoi il est créé : un Etre Divin.

    LE "MAL" SOIT-DISANT PUISSANT N'A QUE LA PUISSANCE QUE LES HUMAINS LUI DONNE

    * C'est l'Homme lui-même - c'est-à-dire chaque homme et chaque femme - qui crée ce fameux bien ou ce fameux mal. Il doit arrêter le balancier infernal et l'arrêter sur le meilleur, le plus beau, le plus grand, le plus merveilleux... qui soit. Il en est tout à fait capable !!!

    * L'Etre Humain est créé pour vivre épanoui et heureux, dans toutes les enceintes de sa vie. Mais sa plus grande richesse est la connaissance de lui-même et le don de soi qu'il produit : donner force, courage, endurance, espoir, amour, etc… à tous ceux qui en ont besoin.

    * Chaque Etre Humain est indispensable sur cette terre, et a beaucoup à apporter.

    * Chaque Etre Humain a une puissance, une étincelle divine, en lui que personne ne peut, ni n'a le droit, de souiller, d'étioler, d'étouffer, puissance qui fait partie de son individualité propre et qu'il peut utiliser pour se grandir et apporter au monde...

    * Par la connaissance des lois de son esprit et par son changement intérieur, l'Homme construit son univers dont les bienfaits rejaillissent non seulement sur lui mais à l'extérieur de lui : sur le monde, sur tous les êtres et dans le cosmos.

    * L'Etre Humain, en usant de son trésor en lui, peut vraiment devenir un être exceptionnel et merveilleux !!

    --------

    LIENS

    Au-delà du bien et du mal

    Force des Hommes

    L'ontologie

    Le fonctionnement de notre esprit

    Masculin-Féminin en chaque Homme

     

    --------

    ©Maryse - etredivin.hautetfort.com

    Imprimer Pin it! Lien permanent Catégories : Dépasser le manichéisme, L'ETRE HUMAIN, ONTOLOGIE, Principe de base 0 commentaire
  • Gard : un village auto-géré

     ACTUALITÉS

    * Les Hommes désirent une existence plus humaine, intergénérationnelle, solidaire, respectueuse et un vivre-ensemble plein de joie et de partage.

    * Beaucoup se dirigent vers ce choix de vie depuis quelques années et cela se fait de plus en plus jour aujourd'hui.

    * Une solution face à ces systèmes de plus en plus déshumanisant ?? C'est évident !!

    --------

    Source : https://www.objectifgard.com/2015/08/19/lezan-un-village-auto-gere-experimental-sur-le-terrain-des-communistes/

    LEZAN : VILLAGE AUTO-GÉRÉ EXPÉRIMENTAL QUI ATTIRE DES MILLIERS DE PERSONNES

    Par Eloïse Levesque

    * Entre Massillargues-Atuech et Lézan, plusieurs milliers de personnes étaient réunies pendant deux semaines dans un village "laboratoire" où tous les habitants vivent en communauté. Une expérience que les organisateurs souhaitent développer à plus grande échelle et de manière pérenne dans la région cévenole.

    * La tendance altermondialiste prend de plus en plus d'ampleur, en particulier dans les Cévennes. En 2012, un collectif d'associations locales créent un éco-festival multiculturel, "Le souffle du rêve", pour promouvoir un mode de vie, et découvrir des traditions des peuples du monde. Progressivement, l’événement devient un lieu de vie solidaire où chacun est responsable de son empreinte énergétique. "Faire la fête n'est pas que consommer, c'est partager avec éthique", assure Sébastien, dit Uto, coordinateur.

    * Compost, toilettes sèches, électricité au photovoltaïque et au groupe électrogène à huile de friture, pendant 16 jours, ils sont plusieurs milliers à venir expérimenter ce village auto-géré, loin de la vie quotidienne basée sur l'hyper-consommation. Même des chefs d'entreprises sont venus tester ces vacances hors-normes. "Çà donne envie de recommencer. Ça recharge les batteries", témoigne un "habitant".

    * Concrètement, la vie s'organise de manière classique, à quelques différences près : des chantiers collectifs sont mis en place pour bâtir des aménagements destinés à la communauté, comme des drains ou des maisons qui resteront après le départ des occupants ; une cuisine est ouverte avec de la nourriture cultivée par des bénévoles, et un village pour enfants est installé, avec des jeux et des cercles de parole. "C'est lieu familial où l'alcool n'est pas le bienvenu", précise Uto. Pendant la journée, des débats, des concerts et des ateliers sont organisés - le tout à prix libre -, tandis que des artisans vendent leurs créations.

    ACQUÉRIR LA RESSOURCERIE DU VIGAN

    * Ce village "sans gouvernant" où le travail devient une activité, n'est pas un événement sans lendemain pour les organisateurs. "C'est un prétexte pour informer sur la transition", souligne Sylvie, qui a quitté emploi et logement pour arborer un nouveau mode de vie basé sur l'échange et le troc.

    * L'association R D'évolution souhaite ainsi racheter l'ancienne usine de textile de la ressourcerie du Vigan pour en faire un lieu d'abondance. De nombreux matériaux recyclés y sont déjà construits. "On a déjà 30 000 € et on se donne encore 2 ans pour récolter 270 000 € supplémentaires grâce aux recettes de la cuisine et au financement participatif", annonce Uto.

    * Les militants souhaitent également acquérir 100 m² de terrain aux alentours pour y organiser des rassemblements pérennes et des formations à l'agriculture. "On a déjà des fruits et des salades sur place".

    * A terme, l'association R D'évolution (voir ici) a pour objectif de proposer des parcelles à ceux qui souhaitent changer de vie, et ainsi généraliser un retour à la terre. Une utopie ? "C'est une démarche dans l'air du temps. Il existe de nombreux habitats groupés en Europe, même si la France est un peu en retard. Ce n'est pas une démarche si marginale que ça", répond Sylvie.

    --------

    LIENS

     Bonté, Générosité, Altruisme = des valeurs humaines innées

    Marinaleda-un autre monde est possible

    A Bagnaia, on partage tout

    La Comune di Bagnaia est une expérience réussie qui va fêter ses trente-cinq ans cette année, et qui ne cesse de bousculer les grands principes de notre société. Elle remet les relations humaines au cœur du quotidien : une vie collective intergénérationnelle, au sein de laquelle personne ne pense à cotiser pour la retraite mais où chacun apporte à sa manière sa pierre à l’édifice.

    Un équilibre, un véritable système de solidarité universelle au sein duquel chaque être humain, quelque soit son âge, ses capacités physiques ou mentales, a droit d’être. Une recherche d’autonomie poussée, qui prend tout son sens au travers du travail de la terre : produire avant tout pour nourrir les hommes et pour ne pas faire que « consommer », produire pour plus de liberté et pour être acteur de son quotidien.

    PDF

    A Bagnaia.pdf

    Imprimer Pin it! Lien permanent Catégories : Actualités, L'ETRE HUMAIN 2 commentaires
  • Cachez ce Féminin que je ne saurais voir !!!

    paix,conflits,ontologie,spiritulaité,être humain,armes,humanisme,politique,actualités,finances,nation humaine universelle,changement du monde,société,santé,spiritualité,liberté

    H → H= hommes et femmes

    * Le voile intégral ou quasi intégral est l'aspect visible du problème invisible
    en chaque Homme.

    * Ces femmes voilées témoignent inconsciemment que l'Homme est non seulement coupé de son féminin intérieur (voir ici), mais le réfute, le refuse ici complètement.

    * Le voile intégral ou quasi intégral est l'aspect visible du problème invisible en chaque Homme.

    * Refuser ou lutter contre ces femmes voilées dans les sociétés, ne résoudra aucun problème, car le problème n'est pas social (ce n'est que l'effet ici) mais il est ontologique (la cause réelle).

    * Le choc des personnes devant un être humain entièrement voilé, se comprend clairement, parce que =

    d'une part l'Homme se trompe entièrement que ce soit par des mauvaises interprétations du texte (voir ici) ; ou bien par des mauvaises compréhensions profondes, ontologiques (masculin et féminin en soi {voir ici})

    et d'autre part parce que l'image de la femme est complètement bouleversée puisque totalement niée, dévalorisée.

    * Refuser le féminin intérieur, est refuser par extension la Femme extérieure. De même voiler la Femme est voiler le féminin intérieur que certains hommes refusent de reconnaître ou nient en eux.

    * Beaucoup d'Hommes n'ont pas fait ce lien entre le féminin intérieur et la Femme parce qu'ils ne regardent que l'aspect physique extérieur.

    *;Les hommes comme les femmes peuvent se tromper et se croire dans la vérité. Et ici, inconsciemment ou pas — par ignorance le plus souvent, sous prétexte du texte coranique — les femmes soutiennent les fausses croyances des hommes sur l'image qu'ils se font du féminin intérieur en eux, qu'ils ne veulent pas connaître, ignorent ou refusent le plus souvent.

    * Mais ils oublient que rejeter le Féminin intérieur et par extension le féminin extérieur (en le voilant = pour ne pas le voir) que représentent les femmes, est rejeter l'apport sacré que la Source Divine a mis dans chaque Homme.

    * Si porter le voile pour ces femmes est un choix religieux, personnel, mûrement réfléchi — accepter alors la difficulté de trouver un emploi par ex. — et si ce choix n'est nullement imposé - imposé par leur famille, tout comme nullement imposé dans les différentes sociétés où elles vivent - alors leur choix ne devrait poser aucun problème.

    * Malgré tout, ces femmes voilées sont aussi appelées à dévoiler leur propre aspect ontologique : leur connaissance et/ou acceptation de leur féminin en elles, car en voilant leur corps elles voilent, refoulent aussi leur féminin intérieur, se faisant complices de la croyance erronée et malsaine des hommes, ayant jetée l'humanité dans des rapports de force que Dieu ne veut nullement et n'a jamais établi entre les hommes et les femmes !!!

    * De la même façon ces femmes voilées sont aussi nos miroirs, à nous occidentaux, à travers lesquels se reflètent notre propre coupure intérieure avec la puissance divine en nous, notre refus ou difficulté à nous reconnecter à notre féminin intérieur ; coupure intérieure qui crée à l'extérieur de nous - sur le féminin extérieur que représentent les femmes - toutes sortes d'injustices, d'imperfection, de souffrances, dans toutes les enceintes de la vie.

    * Condamner ces femmes est aussi nous condamner. C'est l'aveugle qui condamne un autre aveugle.

    * Chaque humain (ici oriental et occidental et par extension tous les Humains) doit apprendre à se connaître en profondeur, à retrouver l'unité en lui, à se ré-harmoniser en unifiant masculin et féminin en lui, pour que ce monde ne soit plus chaos, séparation, dysharmonie, contraire à notre divinité profonde, mais pour que ce monde soit représentatif de force vive, joie et bonheur pour lesquels nous sommes créés !!! (voir ici).

    Source vidéo

    --------

    LIENS

    Annick de Souzenelle

    La psyché ou le réel voilé de l'Etre

    Le psyché ou réel voilé de l'Etre.pdf

    Féminisation de la croyance

    Féminisation de la croyance .pdf

     Pourquoi la femme fait peur.pdf

     Pourquoi tant de mépris

    Genèse de l'homme et de la femme

    Masculin et Féminin en l'Homme

    Les Lois de notre esprit

     Origine du voile en islam

    --------

    http://ipapy.blogspot.fr/2010/04/burqa-un-texte-dannick-de-souzenelle.html

    Des vêtements sombres de nos sœurs musulmanes - Par Annick de Souzenelle

    Aujourd'hui, Burqa et Niqab ont fait irruption dans nos pays occidentaux et font la une de nos journaux. Les uns s’indignent , les autres tolèrent, des lois se dressent, interdisant ici, posant des limites là, provoquant des réactions plus ou moins violentes.  

    Bref, un problème se pose avec lequel on est mal à l’aise et qui, surtout, comme beaucoup d’autres, est traité dans les limites de sa réalité observable, sans que l’on se donne la peine d’entrer au cœur de ce qu’il signifie. 

    Car tout événement insolite dans la vie de chacun est un face à face qui renvoie à une problématique intérieure et demande à être traité par l’intérieur.

    Il en est de même pour le collectif.

    Nous sommes devant un événement qui nous parle. 

    Ces femmes voilées, voire revêtues de vêtements les plus sombres même si elles ne le savent pas, nous parlent. 

    Elles sont l’expression d’un inconscient collectif, le féminin de nos profondeurs, totalement bloqué, non « épousé », qui hurle la souffrance de sa stérilité. 

    Les physiciens de physique quantique connaissent aujourd'hui l’existence du « Réel voilé » de toute chose.

    En l’Homme il est admirablement décrit dans les mythes qui ne parlent que de l’Homme intérieur et donc de son autre « côté » - qui n’a jamais été une « côte » de laquelle est créé la femme - mais de ce côté de nous encore inconnu, mystérieux, riche d’un potentiel inouï et lourd du noyau informateur de son devenir.

    Cette information invite l’Homme – tout être humain – à pénétrer cet autre côté de lui, à « épouser » ce féminin voilé, intérieur à lui, pour en intégrer les énergies et le conduire à un autre niveau de conscience, c'est-à-dire à faire émerger en lui et à l’extérieur de lui, un autre niveau du Réel, une autre dimension de la vie.

    Ces énergies non épousées se retournent en violences contre nous : maladies, meurtres, accidents, tragédies. 

    Ignorant ce « plus être », nous compensons par une accumulation de l’avoir, mortifère. 

    Nos sœurs orientales posent un problème qui, bien sûr, en lui-même, relève d’une culture qui devra, comme la nôtre, s’approfondir... mais ce qui nous est demandé à nous, c’est de l’appréhender avec un regard autre que celui de la culture. 

    Il s’agit du regard qui voit en la femme orientale l’objectivation du féminin situé à l’orient de notre intériorité; et dans les voiles obscures qui la recouvrent, l’opacité de ce pôle de notre être tenu prisonnier au fond de sa geôle, incapable de délivrer sa richesse.

    Ces vêtements sombres tomberont d’eux-mêmes le jour où nous nous retournerons vers cet autre «côté» de nous, celui qui détient la réponse à nos misérables problèmes d'aujourd’hui et la promesse de notre royauté ! 

    © Annick de Souzenelle

    --------

    ©Maryse - etredivin.hautetfort.com

    Imprimer Pin it! Lien permanent Catégories : Corps-Esprit-Ame, L'ETRE HUMAIN, LIRE AVEC L'ESPRIT, Voile 0 commentaire