Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/01/2014

DIEU M'A DONNE UN SIGNE

ÉTÉ 1992

* Allant pour la première fois à Arès, je demandais à Dieu un signe concernant la Révélation d'Arès et ainsi avoir l'assurance que cela venait bien de Lui.

* Dieu m’a donné ce Signe à la sortie du lieu de prière, le voici :

* J’entrais pour la première fois dans le lieu — nommé Maison de la Sainte Parole — où Jésus en 1974 puis Dieu en 1977 ont livré leur message.

* A la fin de la prière, je sortis de ce lieu et me dirigeai vers le camping, quand soudainement, à l’intérieur de moi, au milieu de ma poitrine, tout remuait, tout se chamboulait, j'avais l'impression qu'une main remuait mon cœur.

* Je ne comprenais pas, j’étais mal à l’aise, je me sentais bizarre, proche du malaise. Et tout d’un coup j’ai compris que Dieu me demandait de fermer la porte laissée entr’ouverte. Je le sentais en moi. Je savais avec certitude.

* Je me souviens de ma réaction : j’étais en colère contre Dieu. Je Lui disais «Mais pourquoi tu ne l’as pas fait à ce moment-là ? Je ne savais pas, il ne fallait pas m’écouter. Je n’ai pas envie de le faire Tu n’as qu’a Le faire Toi-même». En fait je m’en voulais à moi-même inconsciemment, je craignais qu'il y ait beaucoup de travail à faire sur moi-même et que je n’aurais pas la capacité de l'accomplir !

* Pendant que je vivais tout cela intérieurement, extérieurement je croisais des gens et m’efforçais de sourire. Personne ne devinait ce qui se passait en moi.

* Pour comprendre pourquoi Dieu me demandait de fermer totalement la porte, je suis obligée de raconter un peu de ma vie, voici :

* C’était le jour de mon accouchement le 10 février 1985, seule journée où j’étais seule dans la chambre (une future maman voisine ne devant venir que le lendemain) que j’ai eu la vision. J’étais assise sur le lit face à la fenêtre, je donnais le sein à ma fille, quand tout à coup j’ai senti qu’il fallait que je me retourne. Et là, sur le grand mur blanc de la pièce, j’ai vu une main blanche géante qui lançait une porte pour la fermer totalement – porte grande ouverte. J’ai compris que derrière cette porte se trouvaient toutes mes souffrances (physiques, morales, psychologiques) de l’enfance, et que Dieu allait la claquer pour mettre fin à tout ce qui pourrait entraver désormais à la bonne continuation de ma vie !!

* La porte allait se refermer complètement, lorsque tout à coup j’ai dit à Dieu : «Seigneur je ne veux pas grandir». Bien sûr ce n’était pas le refus de mûrir ou d’être adulte mais tout simplement je craignais qu’en fermant cette porte j’allais perdre une beauté de l’enfance et devenir une mère dure et terrible, alors que je voulais tout le contraire pour mon enfant. Dieu a alors laissé la porte entrouverte. Je ne me doutais pas que 7 ans après il me demanderait de fermer le reste qui était resté entr’ouvert. Mais avec le recul je me dis «Tout ce qu’il m’a fait gagner, c'est énorme !»

* Je pense que moi, plus que d’autres, je me dois de beaucoup évoluer, car Dieu m’a toujours aidé (durant mon enfance, ce jour-là et même bien après). Je lui dois beaucoup.

* 1) La Révélation d'Arès m’a fait comprendre certaines choses et conforté dans d'autres, bien que des attitudes et propos du "témoin" et de ceux qui le suivaient, étaient trop souvent en contradiction totale avec ce qui était écrit dans ce livre. Excédée par leurs attitudes "dominant-dominé" faisant abdiquer leur propre conscience et liberté pour épouser celle du "témoin", eux-mêmes se sentant agressés par mes propos parce que ne sachant gérer mes émotions (je m'emportais très facilement), le plus grand bienfait que je reçus de leur part fut d'être renvoyée* de ce mouvement religieux extrême (qui j'espère a dû évoluer depuis).

* 2) Ensuite, il y eut le travail personnel fait avec les humanistes qui m’a aidé à énormément évoluer. J'ai ainsi pu constater que ce que j'attendais chez les religieux d'Arès, je le découvrais chez des hommes et des femmes — athées pour la plupart — mais ayant une haute conscience spirituelle = une belle fraternité, la mise en application de la cohérence indispensable pour se changer et faire comprendre la force transcendante de l'Humain.

* 3) Enfin l’ontologie m’a particulièrement éclairé sur les Écritures qui, interprétées à la lettre sont une aberration mais lues avec l'esprit sont une libération pour l'Homme. L’Éternel m'a guidé (lorsque je lui ai demandé Son aide après mon renvoi d'Arès) vers des livres ontologiques qui m'ont aidé à comprendre et me comprendre, à me remettre en question davantage et à appliquer pour aller encore plus haut dans la spiritualité !

----------------

*---- * Au moment d’être renvoyée, je promettais à Dieu 2 choses, que je m'étais engégée à tenir durant une semaine.

* A la fin de la semaine, un soir tard, allongée dans mon lit, je sentis tout tourner au niveau du plexus solaire. J’ai cru que j’allais m’évanouir. Étonnée je pensais «on peut s’évanouir allongé». Mais — et je ne sais absolument comment — au moment même où je me disais cela, je me suis retrouvée debout près de la fenêtre (le lit étant éloignée de la fenêtre) et une immense Énergie d’Amour m’enveloppait. Énergie immense difficile à décrire mais je savais qu’elle était étendue partout dans l’Univers tout en étant liée à moi. Une voix sortit de cette Énergie, voix que j’entendis hors de moi et en moi simultanément (au niveau du plexus solaire). Elle me dit 2 fois «Tu m’avais promis, tu m’avais promis». Et c’est vrai que je n’avais pas tenue mes 2 promesses.

* Je m'étais dit "Il me gronde" tout en souriant, et émerveillée je lui disais "Père c'est Toi !!" tout en sentant cet immense amour (indescriptible et que je devinais étendu partout) malgré qu'Il était déçu je pense, que je n'ai point fait, à ce moment là, ce que je Lui avais promis.----*

----------------

* Dieu est d'une nature inconnue de l'Homme (dans le Coran il est dit à juste titre que Dieu est indescriptible), à l'un Il se dévoilera d'une façon, à un autre d'une autre, car Il tient compte, je suis sûre, de la personne en sa totalité.

* Merci à Lui pour toute l'aide qu'Il m'a apportée !!!

Témoignage de Maryse
Administratrice de ce blog

---------------

©Maryse - etredivin.hautetfort.com

Les commentaires sont fermés.