Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/12/2014

LE BAPTEME

Baptême = "sacrement destiné à laver le péché originel et à faire chrétien celui qui le reçoit".

* EN ONTOLOGIE (voir ici) — connaissance de soi ou Science de l'Etre — le baptême représente la prise de conscience de l'Homme (H = hommes et femmes) de ses pouvoirs intérieurs, outils dont il doit user droitement, pour l'amener à sa transformation intérieure, par la réflexion et l'attitude spirituelles, par la pensée juste.

* Cette transformation interne faite en conscience rejaillit sur lui-même et simultanément à l'extérieur de lui.

* Ce baptême n'a rien à voir avec le baptême religieux, qui lui, est une interprétation mensongère et une récupération abusive, d'un humain dans une communauté religieuse.

* Extrait de : http://www.kanzlei-sailer.de/pape-plainte_contre-2011.pdf :

* "L’Eglise catholique-romaine recrute ses membres par la contrainte, en baptisant des nourrissons incapables de décider pour eux-mêmes, comme cela est inscrit dans le Code du Droit Canonique (CDC), sous can. 96 : « Par le baptême, un être humain est incorporé à l'Eglise du Christ... »

* En général, le baptême est donné à des nourrissons. Les parents d’obédience catholique sont contraints de croire que le nouveau-né naît avec la tache du péché originel, et que seul le baptême peut l’en libérer.

* Voici comment cela est expliqué textuellement dans le catéchisme actuel de l’Eglise catholique-romaine :

* « Naissant avec une nature humaine déchue et entachée par le péché originel, les enfants eux aussi ont besoin de la nouvelle naissance dans le Baptême afin d’être libérés du pouvoir des ténèbres et d’être transférés dans le domaine de la liberté des enfants de Dieu, à laquelle tous les hommes sont appelés… L’Eglise et les parents priveraient dès lors l’enfant de la grâce inestimable de devenir enfant de Dieu s’ils ne lui conféraient le Baptême peu après la naissance ». (Catéchisme de l’Eglise catholique, N° 1250)".

* Voir aussi : http://ctrussell.fr/vol6et10.htm

* Lorsque l'Homme (H= hommes et femmes) se connaît ou apprend à se connaître, découvre la Science de son Etre (ou Ontologie), alors il découvre la Vraie Signification du baptême.

VRAIE SIGNIFICATION DU BAPTEME

* Le baptême est le symbole de la purification qui amène l'Homme à la transformation, par la science de son être (ontologie), la pensée juste.

* Le baptême représente symboliquement l'éveil de l'Homme (H=homme et femme) à ses pouvoirs intérieurs, à la découverte de son trésor intérieur, ce Royaume en lui : la sagesse, la compréhension avec le cœur (ou intelligence du cœur), l'amour, la création, son individualité propre, sa liberté, etc... qui sont des outils dont il doit se servir avec équité pour évoluer.

* Dire qu'un Homme adulte (H= hommes et femmes) peut être éveillé spirituellement ou faire l'expérience d'une transformation intérieure parce qu'il est plongé dans une piscine ou parce qu'on lui verse de l'eau sur la tête, est complètement absurde et très réducteur.

* Dire de même d'un nouveau-né qu'il est éveillé spirituellement, libéré de tout péché, ou transformé intérieurement, dès que le prêtre lui verse de l'eau sur la tête, est complètement absurde et une atteinte à sa liberté (don de Dieu), à ses futurs choix de vie.

* La Bible se sert de choses tangibles pour représenter des attitudes mentales, des sentiments, des croyances, dont le but est d'amener l'Homme à réfléchir sur lui-même en profondeur et à se changer intérieurement.

* L'eau (dans la Bible) représente l'inspiration, la direction divine, un changement interne pour se tourner vers la Puissance Divine (nommée Energie Cosmique, Dieu, Allah, L'Eternel, Ahura Mazda, etc).

* L'eau symbolise la Vérité idest la connaissance profonde de lui-même.

* L'eau représente l'unité (ou harmonie en soi), l'intégrité, la pureté, l'action (changement sur soi et hors de soi) et l'indivisibilité (Un en soi = aucune autre puissance que la Puissance de Dieu ne doit régner en soi et hors de soi- voir ici).

* Quant à la transmission du péché originel (invention aberrante des religieux) dont il faudrait purifier le nouveau-né par le baptême, c'est une invention pure et simple car le péché originel n'existe pas (voir ici).

PECHE = RATER LE BUT
INVENTION DES "LIMBES"

* Dès l'origine, dès que l'Homme (H= hommes et femmes) a reçu le Souffle Divin (Rouah) ou de Vie (Genèse 2,7). l'Homme, en se coupant ou refusant de se reconnecter à sa Force Interne Divine, a créé et continue de croire en une autre puissance autre que Divine. Il a créé une puissance antagoniste, négative (voir ici). Mais il doit impérativement faire cesser ce manichéisme qu'il a créé de toute pièce (voir ici). Seul le Vrai baptême qui est la connaissance profonde de lui-même, lui permet cela.

* Le baptême du nouveau-né est caduque puisque mal compris :

Le nouveau-né, ne naît pas avec une nature humaine déchue et entachée par le péché originel : ce péché originel inventé de toute pièce, n'existe pas (voir ici) !!!!

Le nouveau-né ne se trouve pas, s'il venait à mourir, dans les limbes (voir ici) croyance inventée au XIIIème siècle dans la pensée scolastique. Cette croyance perdure encore de nos jours.

* Pourquoi faire d'un nouveau-né, un petit être d'une nature entachée dès la naissance, que seul le baptême délivrerait et libérerait du pouvoir des ténèbres ??? 

* Ne dit-on pas que les enfants sont proches de Dieu ???

* Le nouveau-né, baigne certes dans un entendement familial, conditionné, il grandit à l'image et ressemblance de l'atmosphère mentale qui domine au foyer. Mais il vit encore pour quelques temps dans le royaume divin... Le temps que la culture, la croyance et l'éducation fassent leur œuvre sur lui.

* C'est en grandissant qu'il prendra conscience de ce qui est juste et injuste.

Et ce n'est que bien plus tard (très souvent à l'âge adulte et conscient par ses expériences plus ou moins heureuses qui le nourrissent et le font grandir), qu'il découvrira la sagesse, la puissance et l'intelligence divine qui résident en lui (ce Royaume en lui) ; il prendra alors conscience de l'existence de ses dons en lui (puissance de ses pensées, de ses émotions, de ses paroles et actes) et mettra en pratique son propre baptême.

* Alors c'est librement et dans une haute conscience de lui-même, qu'il utilisera tout son trésor intérieur, qu'il le mettra en œuvre = il accomplira alors consciemment le vrai baptême.

* L'HOMME, par sa liberté, son libre-arbitre, sa connaissance de lui-même (voir ici), sa découverte de Qui il est et Ce qu'il est, SE BAPTISE LUI-MEME.

* LE VRAI BAPTEMEprendre conscience de son formidable potentiel interne dont l'Homme peut user à tout moment !!! 

* L'Homme est maître de son baptême. Aucune cérémonie, Personne ne peut le conditionner, ni le faire à sa place !

----------

LIEN

Génèse de l'Homme

Péché et péché originel

Etre Un en Soi

---------------

©Maryse - etredivin.hautetfort.com